Verseau

21 JANV - 18 FÉVRIER

Amour : Votre humeur amoureuse sera des plus changeantes aujourd'hui et vous passerez de la tendresse à l'irritabilité sans prévenir. Heureusement, les influences astrales vont évoluer en cours de journée et vous retrouver une attitude passionnée et romanesque. En couple, vous retrouverez l'envie de construire une relation durable sur des bases solides.

Travail-Argent : Une altercation est possible entre un collègue ou un client et vous mais cela restera anecdotique. L'ambiance professionnelle sera plus favorable et porteuse d'avancement professionnel que ces derniers temps. En revanche, cette journée pourrait être quelque peu ternie par un appel ou un courrier de votre banque concernant un découvert ou un impayé. Pas d'inquiétude, vous saurez vous tirer d'affaires sans problème.

Santé : Vous ne manquerez pas de vitalité. Toutefois, vous pourriez ressentir de petits troubles gastriques passagers.

17 october
Illustrations de Jo Ratcliffe
  • Kate Middleton de retour, elle apparaît pour la première fois depuis l'annonce de son cancer : voici les images

    La princesse de Galles, Kate Middleton, a fait sa première apparition publique depuis l’annonce de son cancer ce 15 juin 2024.

  • Michel Drucker : son projet pour Paris 2024... et sa nouvelle formule de Vivement dimanche

    Ce 16 juin, un nouveau numéro de Vivement dimanche, l'avant-dernier de la saison, sera proposé aux téléspectateurs de France 3. Découvrez qui sera sur le canapé rouge de Michel Drucker.

  • Armes à feu: la Cour suprême américaine annule l'interdiction des «bump stocks»

    La Cour suprême américaine a porté un coup aux efforts pour un contrôle accru des armes à feu en annulant l'interdiction des « bump stocks », ces crosses amovibles démultipliant la cadence de tir des fusils semi-automatiques, ce qui les convertit de facto en mitraillettes. Les appels se sont aussitôt multipliés pour une intervention du Congrès afin de modifier la loi. En toile de fond de cette affaire, il y a le massacre de Las Vegas, dans l’ouest du pays, le pire de l'Histoire américaine modern

  • Charlotte, une petite princesse assortie à sa mère Kate

    EN IMAGES - Le prince George, la princesse Charlotte et le prince Louis étaient auprès de Kate Middleton lors de l'annuelle parade militaire Trooping the Colour.

  • Les fidèles musulmans sur le mont Arafat, étape phare du hajj

    Plus d'un million et demi de musulmans vont prier et réciter le Coran samedi sur le mont Arafat, point culminant du grand pèlerinage qui se déroule en Arabie saoudite, sous de fortes chaleurs.  Les fidèles se rassemblent sur et autour de cette colline de 70 mètres de haut, située à environ 20 kilomètres de La Mecque, où le prophète Mahomet aurait prononcé son dernier sermon. Le hajj, qui consiste en une série de rites se déroulant sur plusieurs jours dans la ville sainte et ses alentours, "n'est pas facile car il fait très chaud. Nous avons du soleil en Afrique mais il ne fait pas aussi chaud", affirme Abraman Hawa, une femme de 26 ans venue du Ghana. "Mais je prierais Allah à Arafat, car j'ai besoin de son soutien", ajoute-t-elle. Mohammed Farouk, un pèlerin pakistanais de 60 ans, dit pour sa part ne pas avoir peur du soleil brulant dans cette région désertique du royaume du Golfe.  Cette étape est "très importante pour moi en tant que musulman", lance-t-il. Selon le centre saoudien de météorologie, les températures devraient atteindre 43e degré à Arafat samedi. Pour prévenir les coups de chaleur et autres troubles liés au climat, notamment parmi les pèlerins les plus âgés, les autorités saoudiennes ont multiplié les campagnes de sensibilisation sur la nécessité de boire de l'eau et se protéger du soleil.   Les chapeaux étant interdits pour les hommes durant le hajj, beaucoup d'entre eux portent des ombrelles. L'année dernière, plus de 10.000 cas de maladies liées à la chaleur ont été recensés durant le hajj, dont 10% de cas graves, selon un responsable saoudien.  Vendredi, les fidèles avaient passé la nuit dans la vallée de Mina, transformée en un campement géant avec des toiles blanches à perte de vue.Les tentes, dont la plupart sont regroupées par nationalité et par prix, sont toutes climatisées mais n'offrent pas le même confort. Intisham el-Ahi, un Pakistanais 44 ans, a partagé la sienne avec des dizaines de compatriotes: "Il devrait y avoir un peu plus d'espace entre les couchages, et la climatisation ne fonctionne pas bien (...) mais le hajj est synonyme de patience".Après Arafat, les fidèles se rendront à Muzdalifah, où ils ramasseront des cailloux afin de procéder à la symbolique "lapidation du diable" dimanche. - "Source d'espoir" -Le pèlerinage est l'un des cinq piliers de l'islam. Les musulmans doivent l'accomplir au moins une fois dans la vie s'ils en ont les moyens. Les permis sont attribués par l'Arabie saoudite sur la base de quotas par pays. Il se déroule cette année à l'ombre de la guerre entre Israël et le mouvement islamiste palestinien Hamas dans la bande de Gaza. Le ministre du Hajj, Tawfiq al-Rabiah, a toutefois prévenu qu'aucune manifestation politique ne serait tolérée, le hajj devant être strictement consacré aux prières.Ryad a pris en charge le pèlerinage de 2.000 Palestiniens dont 1.000 membres de familles de victimes de la bande de Gaza. Parmi eux, Khalil al-Rahman Jaber, un avocat de 27 ans qui a perdu sa soeur dans un bombardement israélien. "Le hajj, la présence dans ces lieux saints insuffle un sentiment d'espoir (...), le sentiment qu'il est possible de retrouver notre vie, même s'il faut beaucoup de temps", dit-il.L'organisation du hajj est une source de légitimité pour l'Arabie saoudite, dont le souverain a le titre de "gardien des deux saintes mosquées", à La Mecque et Médine.C'est aussi une manne financière pour la monarchie pétrolière, qui cherche à développer le tourisme religieux, entre autres secteurs, pour réduire sa dépendance au brut. Le royaume a reçu plus de 1,8 million de pèlerins l'année dernière pour le hajj, dont environ 90% venus de l'étranger. Il a également accueilli 13,5 millions de musulmans venues accomplir la Omra, le petit pèlerinage pouvant se faire toute l'année, et vise à atteindre 30 millions d'ici 2030. saa/hme

  • Le short de bain, star du vestiaire balnéaire

    L’incontournable icône des piscines et des plages s’habille cet été d’audacieux imprimés.

  • Kate, souriante, fait son retour en public à la parade d'anniversaire de Charles III

    Six mois après sa dernière apparition publique, la princesse Kate, actuellement traitée pour un cancer, a fait son grand retour samedi matin à Londres, à l'occasion de la parade militaire célébrant l'anniversaire du roi Charles III.Vêtue d'un long manteau blanc et portant un chapeau, la princesse de Galles, 42 ans, est apparue souriante et saluant le public venu en masse, depuis le carrosse l'emmenant avec ses trois enfants - George, Charlotte et Louis - du palais de Buckingham jusqu'à la place Horse Guards Parade où se tient la cérémonie.Elle est ensuite descendue du carrosse, pour suivre le reste de la cérémonie baptisée "Trooping the Color" ("Salut aux couleurs") depuis un bâtiment officiel. Elle doit un peu plus tard accompagner la famille royale sur le balcon du palais de Buckingham pour le traditionnel salut.Alors que cela fait six mois - depuis sa dernière apparition peu avant Noël - qu'elle s'était mise en retrait de tout engagement public pour suivre une chimiothérapie préventive, la princesse de Galles a annoncé vendredi soir dans un message publié sur les réseaux sociaux qu'elle assisterait à cet évènement festif du fait des "bons progrès" de son traitement."C'est incroyable de la voir lors d'un évènement si important", s'est enthousiasmé auprès de l'AFP Sarah Morley, une touriste australienne de 45 ans, présente aux abords du Mall, après le passage de Kate."Elle est très naturelle, comme Diana, elle est bien" pour la monarchie, insiste sa mère, Julie Smith, née en Angleterre.Les nouvelles de sa santé et de sa participation avait été accueillies avec joie et soulagement parmi les Britanniques présents samedi matin aux abords du palais de Buckingham pour assister à cette parade militaire qui célèbre officiellement l'anniversaire du souverain, même si Charles III fêtera ses 76 ans le 14 novembre. "J'étais tellement contente d'apprendre la nouvelle hier soir", affirme Angela Perry, une enseignante de 50 ans, venue de Reading à l'ouest de Londres. "C'est notre future reine, elle est si importante", insiste-t-elle.Dans son message vendredi soir, l'épouse du prince William a donné des nouvelles de sa santé pour la première fois depuis l'annonce de sa maladie dans une vidéo fin mars."Je fais de bons progrès, mais comme toute personne suivant une chimiothérapie le sait, il y a des bons et des mauvais jours", a écrit Kate, 42 ans, dans ce message, accompagné d'une photo prise cette semaine à Windsor selon ses services. Elle a précisé que son traitement doit se poursuivre "encore pendant plusieurs mois"."Je me réjouis d'assister à la parade d'anniversaire du roi ce weekend avec ma famille et j'espère pouvoir participer à quelques engagements publics cet été, tout en sachant que je ne suis pas encore tirée d'affaires", a-t-elle encore écrit, remerciant le public pour son soutien.- Salut au balcon -Le roi, également atteint d'un cancer et en cours de traitement, a lui aussi participé à la parade militaire en son honneur.Il a parcouru le Mall, la longue avenue allant du palais de Buckingham jusqu'à Horse Guards Parade, dans un carrosse accompagné de la reine Camilla, recevant le salut des troupes.L'an dernier, il avait mené à cheval la procession, comme son fils le prince William, sa soeur et son frère la princesse Anne et le prince Edward, qui ont tous trois maintenu la tradition cette année.Le souverain a repris ses engagements publics fin avril, après que ses médecins se sont dits "suffisamment satisfaits des progrès accomplis jusqu'à présent".Il s'est notamment rendu début juin en France avec la reine Camilla pour les célébrations du 80e anniversaire du débarquement en Normandie. Et le couple royal doit recevoir fin juin l'empereur Naruhito du Japon et son épouse l'impératrice Masako pour une visite d'Etat.La parade militaire se tient sous haute surveillance policière, alors que le mouvement anti-monarchie Republic a prévu de manifester.Tôt samedi, des militants étaient déjà présents le long du Mall, criant le slogan "Not my King" (Pas mon roi), en brandissant des drapeaux jaunes, la couleur de ce mouvement, tandis qu'un autre groupe se faisant appeler "Les Royalistes" criait "God save the King", drapeau britannique en main.mhc-spe/ber

  • VOICI : Secret Story : après Perrine, Maxence jette son dévolu sur une autre candidate de l'émission (1)

    Perrine, éliminée de Secret Story vendredi 14 juin, à quelques jours de la finale, s'est confiée sans filtre sur sa relation avec Maxence, dans l'After diffusé ur TFX. Les tourtereaux auraient un projet ensemble après l'émission.

  • Jean-François Piège : sa recette ensoleillée de la pissaladière

    Le chef étoilé Jean-François Piège nous livre sa recette de pissaladière, tarte niçoise qui fleure bon le soleil et l’apéritif entre amis.

  • Julianna Margulies ne sera pas dans la saison 4 de «The Morning Show»

    Julianna Margulies dans le «Morning Show», c'est fini!

  • Législatives 2024 : François Hollande candidat du nouveau Front populaire en Corrèze

    L’ancien président de la République (2012-2017) fait son retour dans l’arène politique à l’heure où l’extrême droite menace d’accéder au pouvoir.

  • Nouvelle-Calédonie : deux personnes blessées par arme à feu dans la banlieue de Nouméa

    Les victimes sont des agents de sécurité d'un centre commercial. Une enquête a été ouverte. Les faits se sont déroulés dans une zone où des barrages persistent.

  • Chantal Thomas, son cahier intime des Amériques

    L’académicienne célèbre l’art de jouir de sa liberté avec la parution de son « Journal d’Arizona », écrit en 1982, lors d’un séjour aux États-Unis.

  • Malgré promesse et mises en garde, Macron en campagne permanente

    "Je ne ferai pas campagne aux législatives", promettait mercredi Emmanuel Macron, semblant avoir entendu les appels, nombreux, qui l'imploraient de se mettre en retrait en vue des élections précipitées par sa dissolution.Surtout, ce G7 lui permet de mettre en scène cette "bataille de valeurs" qu'il a mis au cœur de sa campagne.

  • La princesse Kate en carrosse pour sa première apparition publique depuis l’annonce de son cancer

    La princesse de Galles participe aux cérémonies données à Londres à l’occasion de l’anniversaire du roi Charles III.

  • "Elle n'en avait pas conscience" : Thomas Dutronc, très ému, évoque sa mère Françoise Hardy

    Depuis l'annonce de sa mort à l'âge de 80 ans, ce mardi 11 juin 2024, une pluie d'hommages célèbre Françoise Hardy. L'interprète...

  • "Il a dépassé les bornes" : Tom Cruise a été viré de la saga Mission Impossible, mais il n'a pas pu être remplacé et il est revenu plus fort

    Cela semble impensable aujourd'hui, mais il y a plus de dix ans, Paramount Pictures a renvoyé Tom Cruise de la saga Mission...

  • Euro 2024 : Wirtz, Barcola, Yamal… Les 10 joueurs à suivre dans la compétition

    FOOTBALL - L’Euro 2024 de football débute ce vendredi 14 juin, l’occasion de découvrir les 10 joueurs à suivre dans cette compétition

  • "Je suis plus beau, je ne ressemble pas à une Tortue Ninja", la petite blague de Marcus Thuram sur Mbappé

    La conférence de presse de Marcus Thuram samedi, à deux jours de l’entrée en lice de l’équipe de France à l’Euro 2024 face à l’Autriche, a été marquée par un moment cocasse lorsqu’un journaliste l’a appelé Kylian par erreur. L’attaquant de l’Inter Milan n’a pas manqué l’occasion de chambrer son partenaire d’attaque. Avec humour.

  • Sénégal: après l’annonce des premières baisses de prix, qu’en est-il sur le marché ?

    Au Sénégal, le gouvernement du président Bassirou Diomaye Faye a annoncé, jeudi 13 juin, les premières mesures destinées à lutter contre la vie chère, un thème sur lequel les nouvelles autorités se savent très attendues, deux mois et demi après leur installation au pouvoir, et sur lequel les attentes sont particulièrement fortes. Négociée avec les importateurs, les huiliers et les meuniers, la diminution des tarifs du sucre, du riz, de l’huile et du pain qui devrait entrer en fonction courant de