Publicité

Isabelle Mergault se confie sur les raisons de son célibat : "Il me faut un homme plus jeune et les jeunes ne veulent pas"

Ce samedi 10 février 2024, Isabelle Mergault était l'invitée de "Quelle époque !", sur France 2. À cette occasion, elle a évoqué sa vie amoureuse et ses goûts en matière d'hommes.

PARIS, FRANCE - OCTOBER 10: Isabelle Mergault attends Vivement Dimanche Tv show on October 10, 2012 in Paris, France. (Photo by Serge BENHAMOU/Gamma-Rapho via Getty Images)
Isabelle Mergault se confie sur les raisons de son célibat : "Il me faut un homme plus jeune et les jeunes ne veulent pas." (Photo by Serge BENHAMOU/Gamma-Rapho via Getty Images)

À 65 ans, Isabelle Mergault semble être une célibataire endurcie. L'actrice a eu l'occasion de s'exprimer à plusieurs reprises sur sa vie amoureuse, notamment dernièrement, sur le plateau de "Quelle époque", ce samedi 10 février 2024, sur France 2. C'est Léa Salamé, aux commandes de l'émission, qui a mis le sujet sur la table en reprenant des propos tenus par son invitée dans le passé pour expliquer son célibat : "Je ne peux pas me taper un homme qui a mon âge, il est trop vieux. Ah non, moi il me faut un plus jeune et les jeunes ne veulent pas."

Vidéo. "Idiot malveillant qui ne sait rien de ma vie" : Isabelle Mergault s’emporte contre un internaute qui l’accuse d’avoir "acheté un enfant au Niger"

"Un homme de mon âge, c'est trop vieux"

L'intéressée a déclaré ne pas se souvenir de cette déclaration, mais a demandé si elle n'avait pas pu dire cela dans l'émission "Les Grosses têtes" sur RTL, dans laquelle elle intervient depuis de nombreuses années. "Un homme de mon âge, c'est trop vieux", a cependant insisté Isabelle Mergault sur le plateau.

Officiellement, la chroniqueuse vit seule avec sa fille Maya, qu'elle a adoptée en 2010. Elle a par le passé entretenu une relation avec l'acteur Antoine Duléry et l'a trompé. "Je n'ai jamais su quitter un homme, je le trompe et inconsciemment je laisse des traces pour être découverte", a-t-elle déclaré par le passé, comme l'a précisé Léa Salamé. Dans "Quelle époque", l'invitée a confirmé que c'était sa façon peu conventionnelle à elle de quitter une relation, en faisant partir ses compagnons. "Je suis très lâche", a-t-elle affirmé.

"Je suis très solitaire"

Une manière de fuir un bonheur potentiel ? Isabelle Mergault a en tout cas reconnu qu'elle était très superstitieuse, et craignait beaucoup la mort, à laquelle elle pensait plusieurs fois par jour. "Je sais qu'elle est là, qu'on est de passage. J'ai très peur d'être heureuse, parce que j'ai toujours peur que ça s'arrête. Je préfère entretenir un truc un peu plat. Ma vie est assez plate, c'est bien. (...) Je suis passionnée par ce que j'aime, j'aime bien écrire, j'aime bien voir des pièces de théâtre... Je suis très solitaire. Il ne se passe pas grand-chose, j'ai peur que ça détruise... J'ai peur d'être un peu heureuse, j'ai peur d'être malheureuse, il faut que je ne sois rien, tiède. (...) Il me faut une vie un peu tiède pour pouvoir exploser dans diverses choses."

"Mes couples ne fonctionnent jamais, c’est à mon image", a-t-elle aussi confié en 2020, au cours d’un entretien accordé au magazine Pleine Vie, ajoutant : "Je suis célibataire, pas par volonté. À 20 ans, je rêvais d’une robe blanche et de deux brosses à dents dans le même verre. Je n’ai rien décidé, d’ailleurs. En général, je ne décide rien. Je n’ai jamais voulu être la reine du boulevard, ni avoir mon nom en gros sur les affiches. Je n’ai jamais eu de désir, excepté celui de ne dépendre que de moi et, du coup, je n’ai aucun regret."

À lire aussi :

>> "Pourquoi j'évite de dire que mon copain est plus jeune que moi"

>> TABOU - Ils préfèrent les femmes plus jeunes: "Je ne veux pas me faire coincer avec une fille mineure, je ne suis pas un pédophile"

>> Isabelle Mergault se confie sur l'adoption de sa fille : "Étant donné mon rapport aux mecs, je n'ai jamais songé à me reproduire"