Le bronzage du périnée est la preuve que certains sont prêts à faire n'importe quoi

·3 min de lecture
Couple swim naked in the sea
© Getty Images

Si vous avez prévu de prendre des vacances dans une destination ensoleillée cette année, ne soyez pas surpris : sur la plage, vous risquez de voir des gens nus en train de bronzer, les jambes relevées et largement écartées. Ces derniers sont des adeptes du "bronzage du périnée", la nouvelle tendance chez les amoureux des remèdes naturels pour se soigner. Et ce, même si la pratique n'est pas sans danger.

Si les réseaux sociaux permettent de faire des belles rencontres ou des découvertes grâce aux autres internautes, ils sont aussi la porte ouverte à toutes sortes de dérives, y compris lorsqu'il s'agit de suivre les tendances "naturelles". Au cours des dernières années, des internautes ont évoqué différentes tendances, comme celles de se mettre de l'ail dans le vagin pour éviter les mycoses, ou encore de faire de l'acupuncture à domicile. Plus récemment, nos confrères de Libération ont repéré une nouvelle pratique qui faisait son retour avec les beaux jours : le bronzage du périnée (ou bronzage de l'anus, selon le niveau de langage de ses adeptes).

Le bronzage du périnée, qu'est-ce que c'est que ce délire ?

Oui, vous avez bien compris le principe. L'idée est donc de s'exposer au soleil, fesses relevées, jambes écartées, de façon à exposer ces zones habituellement protégées des rayons du soleil à l'astre du jour. De nombreuses photos envahissent petit à petit Instagram pour illustrer la tendance, qui ne date pas d'hier d'ailleurs. L'un des tous premiers clichés a été posté en 2019 par une certaine Meagan Whitson, adepte du régime 100% melon, du naturisme et de la communion avec la nature, persuadée que devenir influenceuse est son destin.

Dans ses publications Instagram, où elle prend la pose jambes écartées et fesses à l'air, elle explique que le bronzage du périnée est une ancienne pratique taoïste et tantrique et affirme que les bénéfices sont nombreux : cela permettrait d'apporter de l'énergie aux organes internes afin de les renforcer, d'éviter la fuite de force vitale (par l'anus, donc), aiderait à retrouver une vie sexuelle plus épanouie... Le tout en permettant d'augmenter son magnétisme personnel et le champ d'action de son aura. D'ailleurs, depuis qu'elle commence toutes ses journées en exposant son périnée au soleil, la fameuse Meagan Whitson n'a plus besoin de café, dors mieux et se trouve en meilleure santé, puisque la pratique boosterait également les défenses immunitaires.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Attention à ne pas se faire cuire le cul

Mais attention ! Le bronzage du périnée, ça ne se pratique pas n'importe comment, sous peine d'attraper de douloureux coups de soleil sur des zones très sensibles de son anatomie. L'influenceuse le précise : l'idée n'est pas de bronzer de l'anus, mais d'exposer son périnée pendant 30 secondes à 5 minutes, le tout aux heures les moins chaudes de la journée, histoire de ne pas avoir chaud aux fesses. Pour rappel : les zones peu exposées au soleil sont les plus sensibles aux rayons UV, le risque de coup de soleil est donc plus élevé, mais celui de développer un cancer de la peau également.

En attendant, les détracteurs des tendances holistiques des réseaux sociaux rangeront probablement cette pratique au même niveau que l'homéopathie, ou encore le thé détox. Des "médecines" douces dont l'efficacité n'a jamais été prouvée en dépit de ce qu'affirment leurs adeptes, et qui peuvent se révéler dangereuses pour la santé.

A LIRE AUSSI

>> Elle suit un tuto TikTok et se retrouve défigurée

>> Le Covid-19 et le vaccin ont un impact sur les menstruations : "Depuis que j'ai été malade, mes règles, c'est n'importe quoi"

>> Ils se sont remis avec leur ex : "Quand je pense que j'ai failli passer à côté de la femme de ma vie..."

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles