Hentai, romance, plan à trois... Quelles sont les tendances de 2021 en matière de porno ?

·3 min de lecture
Man browsing porn site late at night. (M-Production via Getty Images)

La fin de l'année est la période des rétrospectives, et le monde du porno n'est pas en reste. Le site Pornhub, qui fait partie des leaders sur le marché des vidéos pour adultes, a dévoilé ses statistiques de l'année, et présente un éclairage intéressant sur la consommation de contenus classés X à travers le monde.

2021 est et restera l'année durant laquelle le monde de la pornographie aura été secoué par de nombreux scandales. La purge des contenus illicites sur Pornhub opérée fin 2020, les accusations de traite d'êtres humains et de viols portés à l'encontre de nombreux studios, de même que les tractations autour d'OnlyFans et autres sites équivalents ont marqué les mois passés. Mais s'il y a un chiffre qui ressort du bilan annuel de Pornhub, c'est que tout cela n'a pas empêché les Français de consommer de la pornographie. La preuve ? La France est entrée dans le top 4 des pays qui génèrent le plus de trafic sur la plateforme (derrière les Etats-Unis, le Royaume-Uni et le Japon). Les Français sont par ailleurs en 3ème position sur la liste des nationalités passant le plus de temps sur la plateforme à chaque connexion, avec en moyenne 10 minutes et 2 secondes, juste derrière les Philippines et le Japon.

Vidéo. Acteurs X mis en examen pour viols : les témoignages glaçants de femmes sur les coulisses du porno

Une passion montante pour le hentai

Les plans à trois (fantasme le plus courant chez les Français) n'est plus si populaire sur les sites pornographiques. Selon le bilan de Pornhub, cette année, le terme le plus recherché est le mot "hentai". L'expression ne parle pas à tout le monde, et c'est normal : pendant longtemps, cette catégorie a été considérée comme une niche dans l'univers du X. Ici, pas d'actrices et d'acteurs en chair et en os : la particularité du hentai est de mettre en scène des personnages animés.

Vidéo. Isabelle revient sur son premier plan à 3

A l'origine, le hentai décrivait une catégorie de manga japonais présentant des dialogues et dessins à caractère sexuel explicite, que ce soit dans l'érotique ou le pornographique. Sur les sites pour adultes, le hentai met généralement en scène des corps très exagérés : pénis immenses, poitrines imposantes, corps musclés. Les pratiques vont des plus simples aux plus étranges, et peuvent parfois atteindre des scénarios de science-fiction, avec notamment la présence de tentacules, trope très présent dans cette catégorie.

Des catégories peu surprenantes

Pour ce qui est du reste du classement, pas de grande surprises : les catégories "Japon", "Lesbiennes" et "MILF" (Mother I'd Like to Fuck, ou "mamans que j'aimerais baiser"). Le top 5 est complété par "Pinay", qui est un mot utilisé pour qualifier les femmes originaires des Philippines. Pas surprenant, quand on sait que les Philippins font partie des plus gros consommateurs de porno de la planète.

Mais certaines recherches sont quelque peu différentes. La plateforme classée X pointe du doigt l'augmentation drastique du tag "Romance", puisque le terme est deux fois plus recherché que l'année dernière. A croire que le Covid-19 et le manque d'interactions sociales ont donné envie aux consommateurs de vidéos coquines d'avoir plus de tendresse dans leurs fantasmes. De même, l'expression "Fitness" est plus populaire que jamais, notamment portée par Leolulu, un couple de performeurs français ultra-populaires sur la plateforme.

A LIRE AUSSI

>> Vidéos illégales et grand ménage : l'affaire Pornhub décryptée

>> OnlyFans est-il le nouveau MySpace (du sexe) ?

>> Pornhub, xHamster et trois autres sites pornos ultra-consultés par les Français seront-ils bloqués dans quinze jours ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles