Publicité

Anya Taylor-Joy accusée de promouvoir l'extrême maigreur, ses fans désapprouvent : "Ce n'est pas sain"

Présente ce dimanche 25 février 2024 à l'avant-première new-yorkaise de "Dune, deuxième partie", dans lequel elle joue, Anya Taylor-Joy a posté un carrousel de photos de sa robe sur Instagram, révélant une taille très marquée. La première photo, où elle s'affiche extrêmement mince en corset, a alerté les internautes.

NEW YORK, NEW YORK - FEBRUARY 25: Anya Taylor-Joy attends the
Anya Taylor-Joy accusée de promouvoir l'extrême maigreur, ses fans désapprouvent : "Ce n'est pas sain". (Photo by Jamie McCarthy/WireImage)

Anya Taylor-Joy est, depuis ce lundi 26 février, la cible de plusieurs commentaires désapprobateurs. Membre surprise du casting de "Dune, deuxième partie", l'actrice était présente à l'avant-première new-yorkaise du long-métrage, qui a lieu ce dimanche 25 février. La comédienne a posté un carrousel de ses tenues de soirée sur son compte Instagram au lendemain de la présentation du film. "Merci Maison Margiela (la marque de luxe qui a habillé Anya Taylor-Joy pour la soirée ; ndlr ) et Denis Villeneuve (le réalisateur de "Dune" ; ndlr) de faire en sorte de réaliser les rêves", a-t-elle écrit en légende de son post.

Si certains commentateurs complimentent l'actrice sur sa silhouette, d'autres n'approuvent pas sa série de photos, surtout la première, en noir et blanc, où elle montre sa taille très fine, enserrée dans un corset.

"Encouragez-vous les troubles du comportement alimentaire ?"

"Anya, je t'aime, mais s'il te plaît, ne poste pas de choses qui pourraient être dangereuses pour de jeunes fans impressionnables", "Pouvons-nous arrêter de normaliser le fait de s'affamer ?", "Il n'y a pas de quoi être fière, ça ne donne pas le bon exemple aux jeunes filles", "Il est évident que tu es très belle, mais ta première photo n'est pas très cool. J'ai l'impression que tu glorifies ta taille, et cela ne me fait pas plaisir - les jeunes femmes sont très impressionnables, ce n'est pas une impression saine", "Encouragez-vous les troubles du comportement alimentaire ? Car c'est le message exact que cette image véhicule. Vous êtes une actrice extraordinaire, je suis désolée mais je le signale", peut-on lire dans la section commentaires, sous son post. Une bonne partie de ses abonnés ne cautionne donc pas le fait qu'Anya Taylor-Joy porte un corset, et craignent qu'un telle photo encourage les troubles du comportement alimentaire.

D'autres internautes défendent leur idole et dénoncent un "mince-bashing" : "La plupart des gens s'en prennent à toi parce que tu as porté un corset UNE FOIS pour une première. Ne laisse pas les gens stupides t'atteindre, tu es absolument splendide", "On dirait qu'elle rêvait d'avoir ce look et qu'elle est heureuse d'y être parvenue. Je suis sûre qu'elle ne porte pas de corset 24 heures sur 24, 7 jours sur 7."

"Je n'ai jamais autant souffert de ma vie"

Mais la question de l'influence et de la responsabilité des célébrités sur les réseaux sociaux reste souvent plus importante aux yeux du public. Kim Kardashian, qui avait elle aussi porté un corset lors du Met Gala, en 2019, a affirmé au Wall Street Journal la même année n'avoir jamais ressenti une aussi grande douleur et avoir dû suivre des "cours de respiration" pour pouvoir porter le corset en question. "Je n'ai jamais autant souffert de ma vie. (...) Je pourrais vous montrer des photos des traces que ça a laissé sur mon dos et mon ventre quand je l'ai retiré." À l'époque, on avait également reproché à la femme d'affaires de promouvoir des normes de beauté irréalistes et inatteignables.

D'autant plus que, porté à outrance, le corset peut avoir des conséquences néfastes : "Le corps humain n'est pas fait pour être contraint et compressé. À partir du moment où l'on exerce une contrainte physique qui oppresse, limite les mouvements et gêne la circulation sanguine, on génère potentiellement des effets indésirables", indique Philippe Sterlingot, président du Syndicat Français Des Ostéopathes (SFDO), auprès de Santé Magazine.

En effet, le port d'un tel accessoire peut abîmer la peau, blesser des organes internes (comprimés, l'estomac et les intestins ont tendance à remonter, ce qui peut abîmer le foie, la rate et les reins), compliquer la respiration, créer des problèmes de reflux gastriques et de constipation, ou encore des problèmes dorsaux et musculaires.

Vidéo. Inès, 26 ans : "Arrêtez de dire à quelqu'un qu'il a perdu du poids. Si ça se trouve, il a un problème"

À lire aussi :

>> 1 adolescente sur 10 a déjà utilisé un produit minceur inefficace et dangereux pour maigrir

>> Anne Hathaway, son combat contre l'anorexie : "Je me contentais de fumer, je ne me nourrissais pas"

>> Sarah Ferguson obsédée par son poids : "Je ne mangeais pas de la journée"