Cadeau pourri, soirée ratée... Vos pires histoires de Saint-Valentin

© Getty Images

Considérée par certains comme une fête commerciale, la Saint-Valentin reste malgré tout très célébrée par les amoureux du monde entier. Malheureusement, parfois, la fête tourne au cauchemar… La preuve ! 

Il suffit d'un petit rien pour qu'une soirée en amoureux se transforme en véritable désastre. La Saint-Valentin, soirée censée être dédiée à l'amour et à la joie, ne se déroule pas toujours comme les amoureux l'avaient espéré. Cadeau totalement à côté de la plaque, maladresses, actes manqués : on parie que ces histoires vont donner des sueurs froides à ceux qui préparent leur Saint-Valentin ?

Un cadeau, oui, mais pas n'importe quoi

Pour faire plaisir à son ou sa partenaire, le b.a.-ba est de connaître ses envies, et d'écouter les petites informations semées au quotidien sur les cadeaux qui pourraient lui faire plaisir… Ou bien même de demander directement à la personne en question quel cadeau elle souhaite recevoir ! Car parfois, même en voulant bien faire, il est facile de tomber complètement à côté.

Lily en a fait l'expérience : il y a quelques années, son compagnon lui a offert un cadeau qui l'a vraiment vexée. "Je suis ronde, mais j'ai toujours assumé mes formes, et je pensais sincèrement que mon copain les aimait aussi. Après tout, s'il sortait avec moi, c'est qu'il devait me trouver jolie, non ? Quelle erreur ! À notre première Saint-Valentin, il m'a offert une cure minceur en institut. Mais le pire a été sa justification : ‘C'est une idée de mes potes, ils pensent que tu serais tellement plus jolie avec 10 kilos de moins !’. Autant vous dire que notre histoire n'a pas duré."

Elizabeth a elle aussi reçu un cadeau des plus déplacés : "Je sortais avec ce mec depuis quasiment un an, et le jour de la Saint-Valentin, il m'offre deux cadeaux : une boîte de rangement – pour qu'il puisse laisser ses affaires chez moi – et… Un fer à repasser. ‘Comme ça, tu pourras repasser les vêtements que je laisse chez toi’, m'a-t-il dit. J'étais choquée qu'il me demande ça." Son compagnon lui a alors expliqué qu'il trouvait ça normal que sa compagne soit en charge des tâches ménagères. Elizabeth, elle, a décidé de le quitter peu après.

Quand les rendez-vous virent au cauchemar

Maria a vécu une terrible expérience lors d'une soirée de Saint-Valentin avec son ex-petite amie. "On était dans un bar. J'ai commencé à me sentir très mal, et je lui ai dit que j'avais besoin de prendre l'air. Je pensais qu'elle allait me rejoindre. J'ai fait un malaise dans la rue, seule, et me suis réveillée plus tard sans mes affaires. J'ai découvert le lendemain que j'avais été droguée à mon insu. Quand j'ai réussi à contacter ma compagne, j'ai découvert qu'elle avait préféré rester à la soirée plutôt que de s'occuper de moi, et qu'elle m'y avait même trompée. Je l'ai quittée sur le champ." Bon débarras…

Cynthia a également vécu une Saint-Valentin pour le moins catastrophique : "C'était il y a deux ans. Mon mec m'avait dit de me préparer pour une soirée romantique, donc je m'étais pomponnée, j'avais hâte ! Et tout a plutôt bien commencé : dîner romantique, champagne, câlins… Et d'un seul coup, il m'annonce qu'il part rejoindre des potes ! Face à mon incompréhension, il me propose de l'accompagner… À condition que je paye le taxi. Je ne sais pas pourquoi j'ai accepté."

Au cours de la soirée, son compagnon l'ignore complètement, bois beaucoup trop : "Il était ivre, faisait n'importe quoi. J'ai pensé à rentrer chez moi, mais je ne voulais pas le laisser dans cet état. Il a fini par me vomir dessus, et je l'ai traîné à la maison." Mais l'histoire ne s'arrête pas là : "En arrivant à la maison, il me demande de mettre une alarme sur son téléphone pour le lendemain. J'allume son portable, qui s'ouvre sur les messages… C'est là que j'ai découvert qu'il discutait avec une autre nana, à qui il avait dit qu'il n'était avec moi que pour le sexe !" Un vrai cauchemar, dont Cynthia a mis plusieurs semaines à se remettre, avant de se séparer du malotru.

A LIRE AUSSI

> Sex list : pourquoi garder une liste de ses partenaires sexuels ?

> Ils préfèrent le sexe sans pénétration

Dans leur vie comme dans leur lit, ces personnes n'ont eu qu'un·e seul·e partenaire