Publicité

Diabète et froid : toutes les précautions à prendre lorsque les températures baissent

Le diabète est caractérisé par une hyperglycémie, c'est-à-dire un excès de sucre dans le sang. Les personnes atteintes de cette maladie chronique, qu'il s’agisse de diabète de type 1 ou de type 2, sont notamment exposées à un risque plus élevé de complications cardiovasculaires. Une vigilance particulière s’impose donc en hiver, le froid pouvant favoriser la souffrance myocardique et augmenter le risque d'événements cardiovasculaires.

L’hiver est évidemment la saison des virus en tous genres. On vit plus confinés, les infections virales circulent et il est parfois difficile d’y échapper. “On constate que les personnes diabétiques vont un peu plus à l’hôpital lorsqu’il fait froid. Mais cela n’est pas directement lié à l’impact du froid sur la glycémie”, explique le Dr Clara Bouché, endocrinologue. “En hiver, le risque de maladie virale augmente, avec chez les diabétiques un risque plus élevé de surinfection. C’est notamment pour cette raison que l’on recommande particulièrement pour ces patients la vaccination contre le Covid-19, la grippe et le pneumocoque”, ajoute-t-elle.

Si on regarde l’effet concret du froid sur la glycémie, les données sont un peu contradictoires. “Lorsqu’il fait froid, l’organisme active le tissu adipeux brun, celui qui sert à produire de la chaleur. Ainsi au lieu de stocker les calories, on les brûle. Cela augmente la thermogénèse”, explique le Dr Bouché. Ainsi, le froid aurait donc plutôt tendance à faire perdre du poids et baisser la glycémie qu’à l’augmenter. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite