Publicité

Amour, collègues et travail : "Et puis un jour, il m’a glissé ça au milieu d’une conversation. J'ai rougi"

Christine, en couple depuis 20 ans avec son conjoint, cède au charme de l'un de ses collègues. Cette aventure lui a permis de clore un lourd chapitre de sa vie.

Amour, sexe entre collègues et travail :
Amour, sexe entre collègues et travail : "Et puis un jour, il m’a glissé ça au milieu d’une conversation. J'ai rougi"

Crédit : Getty

Christine est en couple depuis 19 ans quand elle commence à nourrir des sentiments pour son collègue de travail : "Je ne pensais pas que ça pouvait m’arriver. J’ai 51 ans, je considère que je n’en suis plus toute jeune et que je suis un peu "hors marché". De l’autre côté, ça faisait des années que je n’avais pas eu un coup de coeur sur quelqu’un. Quand j’ai commencé à avoir des sentiments pour ce collègue, j’étais un peu en pleine crise conjugale. J’avais autre chose à penser. Mais on ne contrôle pas ces choses-là. Alors je me suis dit qu’il fallait que j’aille jusqu’au bout.".

Au départ, Christine ignore si son collègue nourrit les mêmes sentiments qu’elle à son égard : "Comment savoir qu’on plait à quelqu’un ? Moi j’ai commencé à me faire des films parce qu’il est beau et que j’adore sa voix. Je me suis aussi mise à regarder ses mains. Il a de très belles mains et j’ai toujours aimé ça. Je me suis rendu compte que j’étais heureuse d’aller travailler. Que ça me faisait plaisir de me préparer pour être un peu belle pour lui. Je me maquillais plus. Je mettais du parfum pour qu’il me remarque. Je me suis mise à prendre toutes mes pauses-déjeuner avec mes collègues alors que ce n’est pas trop dans mes habitudes. J’ai tout fait pour lui plaire, sans forcément que tout le monde remarque que c’est pour lui que je faisais ça. Et puis un jour, il m’a glissé qu’il me trouvait très belle. C’était au milieu d’une conversation sur le fait de vieillir. Je me suis mise à rougir. Il l’a vu. C’était déjà trop tard à ce moment là, je savais qu’il allait se passer quelque chose entre nous."

Vidéo. Rita Perse : "L'infidélité féminine est plus courant qu'on ne l'imagine"

Christine a déjà trompé son compagnon par le passé : "Je l’avais déjà fait alors je savais que c’était facile de ne pas se faire attraper. Le tout, c’est de ne pas abuser, de ne pas le faire trop ou trop souvent. Déjà une seule fois, ça m’aurait été. Mais on a pu se voir trois fois en tout avant qu’il ne se mette à se sentir coupable vis-à-vis de sa femme. Je comprends et je respecte ça alors je n’ai pas argumenté plus. Pour moi, le fait qu’il se sente bien c’était primordial. S'il s’était senti obligé, je n’aurais pas pris de plaisir. Et du plaisir, avec lui, j’en ai beaucoup pris."

Quelques mois plus tard, Christine se sépare d’avec son compagnon de 20 ans : "Il n’était plus amoureux. Moi je l’étais encore mais je n’étais plus trop dedans non plus, il faut l’admettre. Je ne pense pas que ma tromperie ait précipité quoi que ce soit. Mais ça m’a aidé à me sentir mieux après. Je n’étais pas à jeter au rebut. J’étais encore une femme sexy qui peut plaire à un homme. Quelques mois avant, je pense que j’aurais été à ramasser à la petite cuillère mais là, après cette histoire-là, j’étais prête à refaire ma vie. Je sais que le plus dur sera de rencontrer quelqu’un et je refuse de me mettre sur une application de rencontre, mais je sais que c’est possible et que j’ai encore toutes mes chances. Je me sens en confiance.".

Elle est heureuse de se rendre compte que leur histoire n’a pas altéré la relation qu’elle avait avec son collègue : "C’est un vrai gentil et j’avais peur qu’il se sente mal ou mal à l’aise vis à vis de moi. Mais comme il a senti que je n’allais jamais en parler à nouveau et que ça ne changeait rien pour moi, il s’est détendu. On arrive à travailler comme si de rien n’était."

Selon une enquête réalisée par l’agence d’intérim online QAPA en 2022, un français sur deux avoue avoir déjà eu des sentiments pour un ou une collègue au travail. Le lieu de travail reste un lieu de rencontre potentiel que de nombreux travailleurs et travailleuses ne boudent pas. Alors si les relations amoureuses se forment au travail, qu’en est-il des relations extra-conjugales ? Comment se passent ces rencontres ? Ces relations sont-elles durables ? C’est ce que nous avons essayé de savoir avec cette nouvelle série de témoignages à propos des rencontres sur le lieu de travail.

Si vous aussi vous voulez raconter vos belles histoires de vie, d'amitié et d'amour, vous pouvez envoyer un message à cette adresse : lucilebellan@gmail.com.

À LIRE AUSSI

>> Histoires de femmes infidèles : "Arrivée à la chambre d’hôtel, c’est mon mari qui m’attendait"

>> Histoires de femmes infidèles : "Je suis tombée sur le boulanger dans mon club libertin"

>> Pourquoi les hommes font-ils moins de nudes que les femmes ?