Le Grand Swipe : "J'ai emménagé chez elle trois jours après notre premier date"

Lucile Bellan
·5 min de lecture
Le Grand Swipe
Le Grand Swipe

Vous connaissez forcément des couples autour de vous qui se sont formés grâce à une application de rencontre. Peut-être même en avez-vous fait l’expérience. Le Grand Swipe raconte ces grandes histoires d’amour ou d’amitié 2.0 qui commencent avec un swipe, un like ou juste un message.

Si vous aussi vous voulez raconter vos belles histoires de vie, d'amitié et d'amour, vous pouvez envoyer un message à cette adresse : lucilebellan@gmail.com.

Quand elle rencontre Jérôme, Gaëlle a déjà eu une vie bien remplie : maman de trois bambins d’un premier mariage qui l’a laissée veuve, divorcée d’une seconde union, elle ne cache pas que celui qui partagera sa vie par la suite aura à trouver sa place auprès des enfants. Jérôme, de son côté, est célibataire depuis toujours et a l’habitude de changer de ville au gré de ses opportunités professionnelles. C’est sur Meetic qu’il découvre son profil : “Il était juste indiqué qu'elle avait trois enfants, je n’ai rien noté de plus hormis une photo qui m'a plu. Moi, j'avais mis que je cherchais simplement à faire de nouvelles rencontres sur la région, j'avais mis tous mes centres d'intérêts et plusieurs photos.”

Gaëlle ne le contacte pas, même si elle visite plusieurs fois son profil. Jérôme est perspicace et il s’adapte : “Je l’ai abordée par message, vu que j'avais un abonnement Meetic payant. Elle ne m'a pas répondu mais je recevais souvent une notification pour me dire qu'elle avait visité mon profil, j'en ai conclu qu'elle n'avait pas d'abonnement mais était intéressée. Le lendemain je lui ai envoyé un nouveau message avec mon numéro de téléphone, elle m'a répondu deux heurs plus tard.”

Un coup de fil décisif

Jérôme n’est pas très à l’aise avec les échanges par sms, alors les deux célibataires s’appellent directement et la conversation téléphonique dure une bonne heure. Il se termine sur une promesse de rendez-vous : “Comme je devais partir travailler je lui ai proposé de se voir le lendemain au cinéma et elle a accepté.”

J’étais un peu déçu de ne pas voir ses formes, mais très satisfait de voir qu'elle était encore plus jolie en vrai.

C’est la fin du mois de mai mais le temps reste frisquet. Jérôme et Gaëlle sont emmitouflés dans des manteaux : “J’étais un peu déçu de ne pas voir ses formes, mais très satisfait de voir qu'elle était encore plus jolie en vrai.” Ils choisissent d’aller voir Pirates des Caraïbes 4 : “Je l'ai trouvé très mauvais et elle a adoré. Juste à côté du cinéma il y a un bar, donc on a continué à discuter là bas autour d'un verre pendant une heure encore.”

Elle me pousse chaque jour à donner le meilleur de moi-même.

Au moment de se quitter, c’est Gaëlle qui fait le premier pas et embrasse Jérôme. Le soir même, elle supprime son profil Meetic. Jérôme hésite un peu, “vu que j’avais payé” nous dit-il, mais la décision s’impose finalement à lui quand il emménage chez Gaëlle… Trois jours plus tard.

Des envies d’avenir et d’enfants

Cela fait désormais trois ans que les amoureux habitent ensemble. Leur quotidien n’est pas exempt de frictions mais Jérôme et Gaëlle se rabibochent vite. Ensemble, ils sont dans la construction : “J'ai racheté la part de la maison de son ex-mari, on a construit une piscine, un poulailler, un potager, un abri de jardin, toutes les pièces de la maison sont en train d'être rénovées petit à petit... En résumé, on mène à bien nos projets et ça nous rapproche encore plus.” Jérôme ne cache pas combien sa compagne et lui sont complices : “Elle sait qu'elle peut toujours compter sur moi, que ce soit pour le ménage, le jardin, les repas ou les papiers. Je la fais beaucoup rire aussi. Elle est bon public, c'est une très bonne mère, et elle me pousse chaque jour à donner le meilleur de moi-même.”

C’est impossible de concevoir un enfant naturellement pour elle à cause de son endométriose, donc on a recours à une FIV.

Pendant ces trois années ensemble, les amoureux se sont concentrés sur les enfants : “Nos rêves sont pour le moment mis de côté au profit des enfants. Mais ils commencent à être autonomes donc on va enfin pouvoir se permettre de partir en week-end et les laisser se débrouiller. Avant Gaëlle avait trop peur pour ça.”

Et pour la suite, le couple rêve de concrétiser leur amour avec un bébé supplémentaire : “Je comprends que ça peut être contradictoire mais on essaye d'avoir un enfant ensemble. C’est impossible de concevoir naturellement pour elle à cause de son endométriose, donc on a recours à une fécondation in vitro.” Ces deux-là sont portés par des projets, plus forts que tout quand ils sont ensemble, à l’image de leur déjà belle et grande famille.

A LIRE AUSSI

>> Le Grand Swipe : on s'est rencontrés sur un site de rencontre et ça fait dix ans qu'on est ensemble

>> Le Grand Swipe : "On a eu un premier échange vif, amusant où il a été rapidement question de fessée, de corsets et dentelles"

>> Le Grand Swipe : "Avant de matcher sur Tinder, je n'avais jamais fait attention à cette personne"