Yahoo may receive revenue from links on this page.

Balance

23 SEPTEMBRE - 22 OCTOBRE

Amour : Vous aurez de la suite dans les idées. On pourrait même dire que vous êtes quelque peu borné. Soyez un peu plus ouvert et vous parviendrez plus facilement à vos fins.

Travail-Argent : Évitez de discuter de vos projets avec vos collègues de travail, c'est trop tôt. On risquerait de s'attribuer votre travail et vos idées. Restez prudent sur la marche à suivre ou vous pourrez dire adieu à vos ambitions.

Santé : Écoutez votre corps. Par pitié, ménagez-le un peu !

15 september
Illustrations de Jo Ratcliffe
  • George a 11 ans : aviez-vous remarqué ce détail pas si anodin sur la photo prise par Kate Middleton ?

    Sur le cliché du prince George, dévoilé à l'occasion de son onzième anniversaire, un petit détail a attiré l'attention de certains internautes.

  • Taxi attaqué près du Mans: le suspect radicalisé placé en détention provisoire

    Le suspect de 30 ans et trois membres de son entourage ont été mis en examen ce lundi 22 juillet dans le cadre d'une information judiciaire, ouverte notamment pour tentative d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste.

  • De Sleepy Joe à Dark Brandon, Joe Biden aura eu une carrière à la Maison Blanche remplie de mèmes

    « It’s Joever » pour la candidature du président américain à un deuxième mandat, mais il laisse une trace dans le folklore d’internet.

  • Eva Longoria (59 ans), enivrante dans une robe sculpturale et asymétrique : elle laisse entrevoir sa peau délicate

    Ce dimanche 21 juillet, Eva Longoria a sorti le grand jeu avec une robe audacieuse rouge, aux découpes et à la coupe asymétrique, pour le gala caritatif Global Gift Foundation de Marbella. Focus.

  • Claude François Jr. : Son enfance dans une bâtisse du XIIe siècle recouverte de vigne vierge qu'il veut totalement transformer

    Fils aîné de l'illustre Claude François, mort électrocuté à l'âge de 39 ans en 1978, Claude François Jr. a port projet d'acquérir...

  • Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu attendu à Washington

    Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu est parti lundi pour Washington, la capitale américaine. Alors que la situation est tendue entre les deux pays, il doit prononcer un discours devant le Congrès mercredi, puis rencontrer le président Joe Biden et sa vice-présidente Kamala Harris. Alors que la guerre entre Israël et le Hamas palestinien ne connaît pas de répit, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu est arrivé lundi 22 juillet pour Washington où il entame une visite diplom

  • Horoscope du mardi 23 juillet 2024

    Cette journée sonne le début de la saison du Lion, avec l’entrée du Soleil dans ce signe lumineux. Alors, quelles seront les conséquences de ce placement astral sur le zodiaque ? La réponse se trouve dans votre horoscope du mardi 23 juillet 2024 !

  • "Depuis qu’un dermatologue m’a dit ceci voici pourquoi je dors avec deux oreillers"

    Cette astuce simple recommandée par des dermatologues peut aider à réduire considérablement les valises sous les yeux.

  • JO de Paris : la météo pour la cérémonie d’ouverture se dévoile, voici les premières prévisions

    Pas de soleil, mais pas de pluie : le spectacle en bord de Seine se tiendra sous une température « idéale », affirme la Chaîne Météo.

  • JO 2024: la Palestine demande au CIO d'exclure Israël

    Le Comité olympique palestinien a annoncé avoir demandé lundi au Comité international olympique (CIO) d'exclure la délégation israélienne des Jeux olympiques de Paris 2024 pour avoir violé la trêve olympique.

  • Présidentielle américaine: Kamala Harris se dit "fière" d'avoir assez de soutiens pour être la candidate démocrate

    La vice-présidente démocrate à reçu le soutien de plus de 2.000 délégués qui participeront à la convention de Chicago. Ces derniers devraient valider sa candidature par un vote en ligne avant le mercredi 7 août.

  • Kamala Harris face à Donald Trump: ce que dit le premier sondage réalisé après le retrait de Joe Biden

    Une enquête menée auprès de 4.000 Américains par Morning Consult publiée 24 heures après le retrait de Joe Biden place Donald Trump devant Kamala Harris dans la course à la Maison Blanche. Le républicain serait crédité de 47% des suffrages, contre 45% pour la démocrate.

  • Après son audition “désastreuse” devant le Congrès, la directrice du Secret Service sur un siège éjectable

    Kimberly Cheatle a admis que la tentative d’assassinat de Donald Trump le 13 juillet était “l’échec opérationnel le plus important de l’agence depuis des décennies” mais a refusé de démissionner, malgré l’insistance des élus des deux bords.

  • Voici les 5 points communs aux personnes qui ont un QI plus élevé que la moyenne

    Vous avez toujours soupçonné que vous étiez plus intelligente que la moyenne ? Découvrez les 5 traits de personnalité qui prouvent que vous avez raison (ou pas) !

  • Onze personnes jugées coupables pour leur rôle dans la "tentative de coup d'État" en Sierra Leone

    Accusé d'être l'un des organisateurs de la "tentative de coup d'État" en Sierra Leone, le 26 novembre, un ancien garde du corps de l'ex-président Ernest Bai Koroma, Amadu Koita Makalo, a été condamné à 182 ans de prison. Dix autres personnes ont également été reconnues coupables de trahison et de meurtre dans cette affaire. Onze personnes ont été reconnues coupables lundi 22 juillet en Sierra Leone de trahison et meurtre en lien avec les événements du 26 novembre, qualifiés de "tentative de coup

  • Soudan: MSF souligne dans son dernier rapport l'impact de la guerre sur les civils

    Quinze mois de guerre au Soudan, charriant avec eux violence aveugle et attaques répétées contre le personnel de santé, ont eu un impact "désastreux" sur les civils, a alerté l'ONG Médecins sans frontières (MSF) dans un nouveau rapport publié lundi 22 juillet. Le Soudan est plongé depuis avril 2023 dans une guerre opposant l'armée, dirigée par le général Abdel Fattah al-Burhane, aux paramilitaires des Forces de soutien rapide (FSR) du général Mohammed Hamdane Daglo. « Le prix payé par les civils

  • Kamala Harris, la candidate, part en campagne

    Forte du soutien d'une grande partie de son camp, Kamala Harris teste désormais sa candidature auprès d'électeurs: la démocrate tient mardi un meeting dans le Wisconsin, un Etat décisif pour son duel probable face à Donald Trump.La vice-présidente, qui remplace Joe Biden au pied levé après l'un des plus grands bouleversements politiques de l'histoire moderne, a moins de quatre mois pour convaincre les Américains de la solidité de son profil.Lors d'un événement de campagne lundi soir dans le Delaware, la quinquagénaire a donné un avant-goût de ce à quoi ressemblerait Kamala Harris, la candidate."Je vois bien le genre de gars qu'est Donald Trump", a lancé l'ancienne procureure, comparant le candidat républicain, condamné au pénal, à un "prédateur" et un "escroc"."Nous allons gagner", a-t-elle promis, sous les applaudissements de militants démocrates.L'ancienne sénatrice de Californie s'est aussi engagée à placer le droit à l'avortement au cœur de sa campagne et à se "battre pour le droit à disposer de son corps".- Le sacre de Trump à Milwaukee -Autant d'arguments qu'elle testera désormais mardi auprès d'électeurs lors de son premier meeting de campagne, à Milwaukee.Le choix de cette métropole du Wisconsin, donnant sur le lac Michigan, ne tient évidemment pas au hasard. Cette ville de la région des Grands Lacs a accueilli la semaine dernière la convention des républicains, lors de laquelle Donald Trump a été investi comme le candidat de son parti pour l'élection.Une grand-messe de quatre jours qui a illustré la mainmise absolue de l'ancien président sur les républicains. Le milliardaire, qui venait d'échapper à une tentative d'assassinat, a été reçu en héros et couronné en fanfare.- "Il faut que ce soit Kamala" -Mais le Wisconsin fait aussi, et surtout, partie des cinq ou six Etats qui doivent décider du sort de l'élection présidentielle du 5 novembre.Donald Trump a mené la course dans cet Etat face à Joe Biden, mais il est encore bien trop tôt pour dire s'il conservera son avance face à Kamala Harris, si tant est qu'elle soit bien choisie comme la candidate des démocrates.Un choix qui semble se confirmer: une majorité de délégués démocrates -- ces quelque 4.000 personnes en charge de désigner officiellement le ou la candidate du parti -- ont déjà annoncé leur intention de la soutenir, ont indiqué lundi soir des médias américains.Une projection qui réduit les doutes quant à sa nomination formelle lors de la convention du parti prévue mi-août à Chicago.La vice-présidente de 59 ans a déjà reçu le soutien d'une ribambelle de gouverneurs, dont certains étaient perçus comme de possibles rivaux, et d'autres poids lourds du parti, comme Nancy Pelosi et Hillary Clinton.Mais l'ancien président Barack Obama, et les chefs démocrates au Congrès Hakeem Jeffries et Chuck Schumer, ne lui ont pas encore offert leur soutien explicite.Joe Biden, qui a fait l'annonce choc dimanche qu'il abandonnait la course à la Maison Blanche, a exhorté lundi les démocrates à se rallier autour de la candidature de sa vice-présidente."C'est la meilleure", a assuré le président, qui sera de retour à la Maison Blanche mardi après s'être isolé dans sa maison de vacances, la voix encore enrouée par le Covid.Pour Bill Leiner, militant démocrate rencontré par l'AFP en Pennsylvanie, la candidature de Mme Harris relève de l'évidence. "Il faut que ce soit Kamala Harris", a-t-il lancé. "Parce que si on ne choisit pas Kamala Harris, on perd l'élection."cjc/eml/lpa/ube

  • Kamala Harris remplace Joe Biden à la présidentielle américaine et sauve le parti démocrate

    Le parti démocrate à la dérive a réussi à se réunir derrière la vice-présidente, relançant une machine grippée à trois mois de l’élection.

  • Taxi attaqué près du Mans: le suspect radicalisé mis en examen et placé en détention provisoire

    Le suspect de 30 ans et trois membres de son entourage ont été mis en examen ce lundi 22 juillet dans le cadre d'une information judiciaire ouverte, notamment pour tentative d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste.

  • JO 2024: plusieurs journalistes russes écartés par les autorités françaises

    La Russie s’indigne de la décision des autorités françaises d’interdire l’accès aux Jeux Olympiques à certains de ses journalistes. Le Kremlin a vivement réagi ce lundi 22 juillet en accusant Paris de censure à l’encontre de la presse russe. De leur côté, les autorités françaises assurent avoir refusé plusieurs accréditations pour des raisons de sécurité. « C’est une décision inacceptable et une violation de la liberté de la presse » :le Kremlin a réagi avec colère ce lundi 22 juillet au refus d