Capricorne

22 DÉCEMBRE - 20 JANVIER

Amour : Vous saurez arriver à vos fins avec subtilité. Vous trouverez les mots justes pour convaincre votre partenaire sur un projet qui vous tient à cœur et votre charisme sera votre meilleur atout.

Travail-Argent : Les changements qui se créent en ce moment vous ouvrent de nouvelles portes. Vous aborderez une période très positive sur le plan matériel et vous ne vous soucierez plus du manque d'argent.

Santé : Vous avez besoin de repos.

18 october
Illustrations de Jo Ratcliffe
  • Anne-Sophie Nogaret : « Le discours de Mahjoubi correspond à ce que pensent la plupart des imams en France »

    ENTRETIEN. Mahjoub Mahjoubi a été expulsé du territoire français jeudi 22 février. Dans un récent prêche, l’imam attaquait les symboles de la France. Un discours qui s’inscrit pleinement dans l’idéologie des Frères musulmans, argumente la journaliste Anne-Sophie Nogaret, auteur d’une newsletter sur le frérisme en France*.

  • Emmanuel Macron au Salon de l’Agriculture : on a suivi la visite sous extrême tension du président

    En plein mouvement de colère des agriculteurs, l’inauguration de l’événement par le président de la République a donné lieu à de nombreux heurts et rebondissements.

  • Des militants d'Attac déploient une banderole géante sur le futur hôtel Vuitton à Paris

    Plusieurs dizaines de militants d'Attac ont réussi à déployer une banderole géante "Tax the Rich" (taxez les riches) samedi depuis le haut de la façade du futur hôtel du groupe de luxe LVMH sur les Champs-Elysées, à Paris, ont constaté des journalistes de l'AFP. Cette action s'inscrit dans une campagne "Super-profits, ultra-riches, méga-injustices" lancée par l'association qui milite pour la justice fiscale, sociale et écologique, et elle vise Bernard Arnault, le PDG milliardaire de LVMH, pour "

  • Le bicarbonate de soude fait-il (vraiment) maigrir ?

    Le bruit court sur les réseaux sociaux que consommer du bicarbonate de sodium improprement appelé bicarbonate de soude dans le langage courant, aiderait à faire perdre du poids. Or, ce produit n’a pas de vertu minceur et en plus son usage quotidien à long terme peut se révéler dangereux. On vous explique pourquoi.

  • Gratuit en streaming : ce blockbuster haletant a exigé une technique révolutionnaire, vous allez voir double

    Will Smith n'est pas simplement connu pour son très relatif self control lors des cérémonies, non, il poursuit...

  • Macron ouvre finalement le Salon de l’Agriculture sous les huées, avec plus de quatre heures de retard

    Après un débat improvisé de près de deux heures avec un petit comité d’agriculteurs, le président est finalement descendu dans les allées pour assurer l’ouverture du SIA.

  • "Au mois d'août, j'ai failli passer à l'acte": face à Emmanuel Macron, un agriculteur confie avoir songé au suicide

    Cet éleveur de volailles en Dordogne a appelé le chef de l'Etat à prendre des mesures rapides face à la détresse des agriculteurs, ce samedi 24 février, au Salon de l'Agriculture.

  • Zazie stylée dans The Voice 2024 : le prix de sa tenue révélé, un montant à 4 chiffres !

    Chaque semaine dans "The Voice", les téléspectateurs écoutent les voix des nouveaux talents ainsi que les commentaires de...

  • Au Kirghizstan, le grand clair-obscur du contournement des sanctions occidentales contre la Russie

    Les Occidentaux avaient averti pendant des semaines en 2021 et 2022. Si la Russie envoyait ses soldats en Ukraine, elle verrait s’abattre, comme avait notamment dit Joe Biden, « des sanctions jamais vues ». Le pays est bien devenu en quelques mois le plus sanctionné de la planète. Mais en deux ans, Moscou s’est adapté en cherchant toujours de nouveaux moyens pour contourner les rétorsions. L’Asie centrale, notamment, est devenue une vaste plate-forme de réexpédition, comme au Kirghizstan. De not

  • Emmanuel Macron dément avoir tenu des propos polémiques sur les "smicards" et les "abonnements VOD"

    Interrogé lors du Salon de l'agriculture sur ces propos rapportés par le journal La Marseillaise, le chef de l'État a assuré n'avoir jamais employé "une formule comme celle-ci".

  • "Il n'y a que toi qui peut nous sauver", l'émouvant souvenir de Gasset sur sa mission maintien à Montpellier en 2017

    Avant de retrouver Montpellier, son club de toujours, dimanche au stade Vélodrome dans le rôle d'entraîneur de l'OM, Jean-Louis Gasset a raconté ses six mois passés sur le banc du MHSC en 2017. Après une humiliation face à Marseille 5-0, l'ancien patron héraultais Louis Nicollin l'a appelé en pleine nuit alors qu'il venait juste de perdre son épouse.

  • Mort de Navalny : le corps de l’opposant russe a été remis à sa mère, annonce l’équipe de l’opposant

    Après plus d’une semaine de négociations, la dépouille de l’opposant russe a finalement été remise à sa mère.

  • La visite de Macron au Salon vire au chaos, avec des services dépassés

    Jamais de mémoire de policiers et d'agriculteurs, le Salon de l'Agriculture n'avait vu, pour la venue d'un chef de l'Etat, CRS et gendarmes mobiles s'affronter avec des manifestants dans son enceinte même, donnant l'image d'un immense chaos.Le contexte de grande colère des agriculteurs laissait présager une visite compliquée samedi pour le président. Mais de là à imaginer des forces de l'ordre casquées et boucliers en main tentant de contenir des agriculteurs en colère, jamais."Jamais, je n'ai vu cela", a affirmé à l'AFP le secrétaire national Alliance des CRS et ancien responsable de groupes de sécurité du président et du Premier ministre, Johann Cavallero. "Quand on en arrive là, c'est que la situation est hors de contrôle", estime cet ancien policier.- "Manque d'anticipation" -Et pourtant, a noté un connaisseur des visites de personnalités de haut rang au Salon, "ce n'était pas une surprise cette colère, exacerbée par l'invitation des Soulèvements de la terre au débat présidentiel". "Ce manque d'anticipation est incompréhensible".D'habitude, les forces mobiles sont déployées autour de l'enceinte du Salon. "C'est le protocole pour le chef de l'Etat", c'est aussi le cas pour d'autres personnalités politiques comme le Premier ministre, a confirmé M. Cavallero.  Tout a dérapé peu après 8H00, alors qu'Emmanuel Macron était dans une salle au 1er étage du parc des expositions de la porte de Versailles avec des représentants syndicaux agricoles.A ce moment-là, des agriculteurs de la FNSEA et de la Coordination rurale ont forcé les grilles d'entrée du salon. Grilles gardées par la sécurité privée du Salon, comme l'ont assuré à l'AFP M. Cavallero et deux sources policières. "Depuis plusieurs années, la responsabilité de la garde des grilles est confiée aux personnels de sécurité privée", a affirmé le responsable Alliance des CRS.Quatre compagnies de CRS étaient mobilisées depuis 06H00 du matin aux abords du Parc des Expositions. Et deux autres sont venues en renfort dans la matinée. Il y avait aussi des compagnies de gendarmes mobiles. Deux forces qui ont l'habitude de travailler ensemble dans les opérations de maintien de l'ordre."Il y a eu un loupé avec le franchissement des barrières d'entrée. Après, un peu tout le monde a fait du maintien de l'ordre à l'intérieur. Et là s'est posé un problème de coordination entre les forces", analyse M. Cavallero. Samedi, il y avait des policiers en civil de la préfecture de police de Paris, des policiers de la CRS 8 (l'unité spécialisée dans les opérations de lutte contre les violences urbaines et autres), des CRS, des gendarmes mobiles, des forces de l'ordre à cheval..."Les CRS avaient interdiction d'utiliser des gaz lacrymogènes à cause des animaux", ont affirmé à l'AFP plusieurs membres des forces de l'ordre. Néanmoins, des agriculteurs ont fait état sur des chaines d'information de l'utilisation très brève de lacrymogène.- "Paroxystique" -Pendant plusieurs heures, de façon intermittente, il y a eu des agriculteurs poussant violemment les forces de l'ordre qui elles-mêmes les repoussaient vivement, au milieu d'animaux en panique."C'est de la poussette. On ne peut pas faire autre chose dans un milieu clos tel que le Salon", a expliqué le syndicaliste policier, ajoutant que si les policiers avaient mis leurs casques, c'était pour se protéger des divers projectiles jetés par les agriculteurs (mottes de terre, oeufs, etc..).Jamais en outre une inauguration du Salon par un chef de l'Etat n'était intervenue plus de quatre heures après l'horaire prévu, avec le hall principal, celui des animaux, fermé au public à l'ouverture.D'autres présidents ont dû affronter au Salon sifflets, huées et bousculades, comme Nicolas Sarkozy ou François Hollande. Mais l'intensité de ceux-ci étaient bien moindres.  Nicolas Sarkozy s'était emporté contre un visiteur qui avait refusé de lui serrer la main, en lui lançant un "casse-toi pauv'con" resté dans les mémoires. François Hollande avait été sifflé et hué. Jacques Chirac, lui, était comme un poisson dans l'eau dans cet univers."Samedi, la tension était à un niveau paroxystique", a résumé un habitué du Salon.sm/mat/hj

  • Espagne: le Barça corrige Getafe et retrouve enfin des couleurs

    Enfin du jeu à Barcelone!En tête à la mi-temps, Barcelone s'est fait une nouvelle frayeur au retour des vestiaires, mais a pu compter sur la vigilance de son portier Ter Stegen, qui a détourné la frappe de Luis Milla sur le poteau (49e).

  • Six nations: l'Irlande écarte les Gallois, le Grand Chelem en tête

    L'Irlande, bousculée en seconde période, s'est défaite du pays de Galles (31-7) samedi dans le Tournoi des six nations à Dublin à l'issue d'une rencontre moins aboutie qu'habituellement, mais suffisante pour prolonger le rêve d'un deuxième Grand Chelem d'affilée.Le sélectionneur anglais Andy Farrell retournera au pays avec la possibilité de concrétiser encore davantage l'objectif du début de Tournoi: remporter un deuxième Grand Chelem successif, ce qu'aucune nation n'a accompli depuis le passage

  • Danse avec les stars 2024 : après avoir réalisé la pire prestation de la saison, Caroline Margeridon s'explique sur son raté : "C'est vraiment stressant"

    Une première prestation à oublier pour Caroline Margeridon dans Danse avec les stars 2024. A la suite d'un tango raté...

  • Meurtre barbare de Lola, 12 ans : son père Johan Daviet est mort, il sera enterré avec sa fille

    Johan Daviet confiant un an après le meurtre de sa fille Lola, 12 ans, "survivre" à la disparition de son enfant. En ce...

  • Ingérences russes en France : la DGSI demande aux forces de l’ordre d’être sur le qui-vive

    La Direction générale de la sécurité intérieure s’inquiète de possibles opérations de déstabilisation par les services de renseignement russes. Dans une note publiée le 14 février, elle appelle les forces de l’ordre à signaler les délits et «signaux faibles», rapporte «BFMTV».

  • OM : Gasset raconte son lien fort avec Montpellier et sa mission sauvetage en 2017

    Avant de retrouver Montpellier avec l’OM ce dimanche en Ligue 1, Jean-Louis Gasset s’est remémoré quelques souvenirs très forts avec le club héraultais, qu’il a connu en tant que joueur et entraîneur.

  • XV de France: Bielle-Biarrey forfait contre l’Italie, Lebel titulaire

    L’ailier international Louis Bielle-Biarrey est forfait avec les Bleus face à l’Italie dimanche (16h) à Lille pour la troisième journée du Tournoi des VI Nations. Le sélectionneur du XV de France Fabien Galthié a décidé d’appeler et de titulariser le Toulousain Matthis Lebel pour remplacer l’ailier de l’UBB.