Yahoo may receive revenue from links on this page.

Capricorne

22 DÉCEMBRE - 20 JANVIER

Amour : Vous ne pourrez pas vous empêcher de douter de votre partenaire. Vos brusques changements d'humeur ne faciliteront pas l'harmonie dans votre vie de couple. Célibataire, les planètes vont favoriser vos amours.

Travail-Argent : Vous êtes dans une période favorable à une promotion, n'hésitez pas à mettre votre savoir-faire en avant. Si vous avez envie de foncer et de décrocher la lune, allez-y ! Ce sera le moment. Les astres vous aideront efficacement. Ce pourrait être l'aboutissement de projets anciens.

Santé : C'est la forme ! C'est le moment d'améliorer votre hygiène de vie ou de poursuivre vos efforts. Vous êtes dynamique.

20 november
Illustrations de Jo Ratcliffe
  • Britney Spears ne veut plus entendre parler des hommes

    Britney Spears ne veut plus entendre parler des hommes

  • Marlène Schiappa de retour dans « Playboy »

    En avril 2023, l’ex-secrétaire d’État devenait le premier membre du gouvernement à apparaître en couverture du magazine de charme. La femme politique et écrivaine de 41 ans a retenté l’expérience.

  • Provence verte : 3 bonnes adresses pour 3 ambiances du Sud

    L'élégance décontractée d'un 4-étoiles, le charme d'une maison de famille, l'attrait d'un vieux domaine… la Provence verte nous ravit.

  • Pourquoi sommes-nous meilleurs quand les autres croient en nous ?

    L’effet Pygmalion suggère que plus un professeur croit en son élève, plus ce dernier réussit. Une théorie qui mérite d’être nuancée.

  • Patrice Evra condamné pour abandon de famille

    L'ex-footballeur était poursuivi par sa femme, avec laquelle il est en procédure de divorce et qui l'accuse de ne pas avoir versé de pension alimentaire depuis 2020.

  • Volodymyr Zelensky qualifie la gaffe de Joe Biden d'"erreur" qu'il peut "oublier"

    "Nous pouvons oublier certaines erreurs, je pense que c'est le cas", a déclaré le chef d'Etat ukrainien.

  • Comment les nouveaux bouchons attachés aux bouteilles pourraient pénaliser les associations

    Obligatoires depuis le 3 juillet 2024, les bouchons sont désormais bien attachés aux bouteilles. « Détachez les bouchons ! » : des associations solidaires lancent un appel à la collecte.

  • Deux mois de troubles: la Nouvelle-Calédonie au bord de l'effondrement économique

    Il y a deux mois, jour pour jour, la Nouvelle-Calédonie entrait dans une période trouble avec le début de l'insurrection et des émeutes, sur fond de réforme du corps électoral. Soixante jours après, malgré les renforts policiers déployés sur place, des barrages et des violences persistent. Plus grave encore, l'économie de l'archipel du Pacifique est à terre, et la Nouvelle-Calédonie à l'arrêt. En plein été, aucun touriste en Nouvelle-Calédonie. C'est l'une des nombreuses conséquences des émeutes

  • Vietnam: onze morts dans un glissement de terrain qui a emporté un van

    Au moins onze personnes sont mortes emportées par un glissement de terrain à bord de leur van, dans le nord du Vietnam, ont rapporté les médias officiels samedi.Le nord du Vietnam connaît actuellement de fortes précipitations, en raison de la mousson qui s'étend de juin à novembre, et elles entraînent régulièrement des inondations et des glissements de terrain.

  • De retour en campagne, Biden défend sa candidature malgré les critiques

    Un Joe Biden galvanisé a balayé une nouvelle fois les spéculations sur son retrait de la course à la Maison Blanche, en campagne électorale vendredi dans le Michigan.Assailli par des parlementaires qui lui demandent de se retirer et les vives critiques sur son état physique et mental, Joe Biden a assuré qu'il sera bien candidat."Il y a eu beaucoup de spéculations dernièrement. Que va faire Joe Biden? Est-ce qu'il va rester dans la course? (...) Voici ma réponse: je suis candidat et nous allons gagner", a-t-il lancé à ses partisans à Detroit, grande ville du Michigan."Je vous promets que je vais bien", avait ajouté plus tôt le démocrate de 81 ans dans un restaurant de Northville, dans la banlieue de Detroit, répondant aux critiques sur ses capacités à mener le pays.Pour battre Donald Trump en novembre, il lui faudra absolument remporter le Michigan, un Etat industriel de la région des Grands Lacs. Joe Biden a attaqué son rival, le présentant comme "une menace pour la nation".Il a dénoncé le "projet 2025", un vaste programme de gouvernement portant l'empreinte de la droite radicale, et avec lequel l'ancien président cherche à prendre ses distances, bien qu'il ait été rédigé par de proches alliés."Les Américains veulent un président pas un dictateur", a-t-il déclaré, faisant référence à la déclaration de Donald Trump, affirmant qu'il serait un dictateur "pour un jour".Le président américain "comprend qu'il y a encore de l'anxiété (au Congrès). C'est pourquoi il est concentré sur une seule tâche: montrer qu'il est le mieux placé pour affronter Donald Trump en novembre et le battre", a assuré un porte-parole de campagne, Michael Tyler, vendredi. "Je vais rester en mouvement", a promis jeudi le démocrate de 81 ans, lors d'une conférence de presse présentée comme cruciale pour son destin politique, très incertain depuis un calamiteux débat le 27 juin face au milliardaire républicain de 78 ans.Les partisans du président se sont réjouis de sa connaissance des dossiers, internationaux notamment.- Saignée  -Dans l'autre camp, on a pointé son élocution hasardeuse et deux lapsus monumentaux.Lors d'un événement ayant précédé la conférence de presse, le président américain a annoncé le "président Poutine" alors qu'il voulait accueillir le chef d'Etat ukrainien Volodymyr Zelensky. Il s'est aussitôt repris.Ensuite, devant les journalistes, il a mentionné "le vice-président Trump", au lieu de sa vice-présidente Kamala Harris, pour la plus grande joie de son adversaire. "Beau boulot, Joe!", a persiflé Donald Trump."Cela fait 40 ans que Joe Biden fait des gaffes, il en a fait quelques-unes hier soir et il en fera probablement d'autres", a commenté son porte-parole Michael Tyler.La lente saignée au sein du parti démocrate se poursuit, sans pour l'instant tourner à l'hémorragie.Communiqué après communiqué, ce sont maintenant près d'une vingtaine de parlementaires qui ont demandé à Joe Biden de se retirer de la course à la Maison Blanche.- Finances -Vendredi, l'un des artisans de la victoire du dirigeant démocrate en 2020, l'élu afro-américain James Clyburn, a toutefois assuré sur NBC qu'il était "totalement engagé" aux côtés de Joe Biden.Le président a-t-il gagné jeudi assez de temps pour véritablement se relancer ou n'a-t-il fait que repousser un retrait inéluctable?La réponse sera en partie financière: un brusque assèchement des levées de fonds serait difficile à surmonter pour Joe Biden.Selon le New York Times, d'importants contributeurs ont suspendu des promesses de dons faites à l'une des plus grosses structures de financement de la campagne de Joe Biden. 90 millions de dollars se retrouveraient ainsi gelés.Les yeux sont désormais rivés sur deux grandes figures du parti: l'ancienne cheffe de la Chambre des représentants Nancy Pelosi et l'ex-président Barack Obama.La première, politicienne d'une habileté redoutable, a demandé avec insistance cette semaine à Joe Biden de "prendre une décision", feignant d'ignorer sa détermination à rester en course. Le second, que l'on a vu faire campagne avec son ancien vice-président, est pour l'instant muet.aue/pno/eml

  • "Je ne me suis jamais senti comme ça dans ma vie amoureuse" : Tony Parker déclare sa flamme à sa compagne Agathe Teyssier en pleine cérémonie (PHOTOS et VIDEO)

    Ce vendredi 12 juillet, Tony Parker était mis à l’honneur. Lors d’une cérémonie officielle, son maillot d’équipe de France, portant le numéro 9, a été retiré. Pour l’occasion, il était venu avec ses enfants Josh et Liam, mais aussi sa compagne Agathe Teyssier, à qui il a fait une vibrante déclaration d'amour.

  • JO de Paris 2024 : des centaines de refus d’accréditation pour des raisons de sécurité en amont des Jeux

    Au total, près d’un million de personnes qui participeront de près ou de loin aux Jeux de Paris feront l’objet au préalable d’une enquête de sécurité.

  • Météo de votre samedi : le temps s'améliore pour les festivités liées au 14 juillet

    Comme promis, le week-end est agréable et l'amélioration débute doucement ce samedi. Cependant, le temps s'annonce encore assez mitigé et un peu frais sur un tiers nord-est.

  • Feux d'artifice, bals, défilé : la météo des festivités du 14 juillet

    Dans un contexte où le temps est souvent perturbé sur notre pays, le beau temps calme et estivalest de retour pour les festivités de ces 13 et 14 juillet. Voici les conditions météo attendues pour vos diverses festivités.

  • Météo dimanche 14 juillet : un temps assez estival malgré quelques nuages menaçants

    En ce jour de fête nationale, vous bénéficiez d'un temps globalement estival même si les passages nuageux peuvent ponctuellement se montrer menaçants. Pour les festivités, vous profitez d'un temps globalement calme et très doux.

  • Risque caniculaire au sud-est la semaine prochaine

    Les températures s’envoleront de nouveau en fin de semaine prochaine dans le sud et surtout autour de la Méditerranée où il fera très chaud. Certains seuils de canicule pourraient être frôlés.

  • Quels sont les signes d'un transgenre ?

    La notion de transidentité désigne les personnes dont l'identité de genre diffère de celle assignée à la naissance. Reconnaître les signes d'une transidentité peut aider à comprendre et à soutenir les personnes concernées.

  • Elon Musk fait un don considérable pour la campagne de Donald Trump

    Aux États-Unis, le milliardaire Elon Musk se montre de plus en plus influent dans le paysage politique américain. Selon les informations de l'agence Bloomberg, le propriétaire du constructeur de voitures électriques Tesla, ou encore du réseau social X, a fait un don considérable en soutien à la campagne de Donald Trump. Malgré leurs relations compliquées par le passé, le chef d'entreprise affirme que l'ancien président et lui se parlent au téléphone plusieurs fois par mois. Mais jamais jusqu'ici

  • L'opération dédiabolisation de Donald Trump

    Le tempétueux Donald Trump, connu pour ses déclarations à l'emporte-pièce, met cap au centre, bien déterminé à élargir son électorat en vue de la présidentielle de novembre.Malgré sa défaite en 2020, cet électorat lui est en grande partie resté fidèle.

  • Au moins 71 morts dans une frappe imputée à Israël dans la bande de Gaza

    Le ministère de la Santé du Hamas a annoncé samedi qu'une frappe israélienne avait fait au moins 71 morts dans le sud de la bande de Gaza, près de Khan Younès, Israël disant avoir visé deux hauts dirigeants du Hamas dans ce secteur.Dans le sud du territoire, le ministère de la Santé du gouvernement du Hamas a annoncé qu'au moins 71 Palestiniens avaient été tués et 289 blessés dans une frappe aérienne près de Khan Younès, sur le camp de déplacés d'al-Mawasi qui avait été désigné comme "zone human