Poissons

19 FÉVRIER - 20 MARS

Amour : Vous veillerez à renforcer vos liens avec votre conjoint et à construire, un bonheur de plus en plus solide. Célibataire, votre vie amoureuse devient prioritaire. Vous vous donnerez les moyens de mettre votre personnalité et vos qualités en valeur.

Travail-Argent : Vous avez du mal à fixer votre attention sur vos tâches quotidiennes, cela se ressentira dans la qualité de votre travail. En revanche, vous saurez vous écarter, s'il le faut, des sentiers battus pour trouver des solutions inédites aux questions en cours.

Santé : Vous bénéficiez d'une bonne résistance nerveuse mais vous devez tâcher de ménager votre organisme et renoncez à certaines habitudes néfastes pour rester en bonne forme.

19 january
Illustrations de Jo Ratcliffe
  • VOICI : "10 000 euros…" : un candidat de Top Chef se confie sur l'énorme somme d'argent perdue à cause de l'émission

    Ce mercredi 17 avril 2024, M6 donnera rendez-vous à plusieurs millions de téléspectateurs pour un nouveau numéro de Top Chef. Et c'est dans ce contexte qu'un candidat de l'émission s'est confié au Parisien et a révélé la raison pour laquelle il avait perdu 10. 00 euros à cause du programme.

  • La justice saisit une villa appartenant à l’ex-femme de Poutine

    Une bâtisse Art déco achetée 5,4 millions d’euros en 2013 par Artur Ocheretny, l’actuel mari de l’ancienne épouse de Vladimir Poutine, a été saisie par la justice française.

  • Belgique: une réunion interdite de la droite nationaliste à Bruxelles finalement autorisée

    Avec Nigel Farage et le Premier ministre hongrois Viktor Orbán en tête d’affiche, un colloque sur « la préservation de l’État-nation nation en Europe » organisé ce mercredi 17 avril à Bruxelles a bénéficié d’une publicité inespérée : l’interdiction promulguée par la commune hébergeant l'événement. La Conférence du Conservatisme national a finalement bien eu lieu. Après deux jours d'un véritable feuilleton politico-judiciaire, cette réunion de la droite nationaliste européenne a pu se tenir ce me

  • FEMME ACTUELLE - Victoria Beckham : ses plus beaux looks beauté

    Mercredi 17 avril 2024, Victoria Beckham a célébré son entrée dans la cinquantaine. Pour cet anniversaire symbolique, son mari David Beckham a publié une touchante vidéo sur Instagram, entre photos d’enfance de la styliste et moments de leur vie de couple et de famille.

  • Stérimar : ces indispensables à adopter pour passer le printemps loin des allergies

    Le printemps apporte le Soleil et les fleurs, mais il rime aussi pour beaucoup avec le retour des allergies... Éternuements, larmoiements, picotements du nez et de la gorge ou encore sinus encombrés, ces symptômes deviennent très vite dérangeants dans la vie de tous les jours.

  • En Géorgie, des manifestations monstres contre ce texte copié d’une loi russe

    Des milliers de personnes ont protesté à Tbilissi contre une loi répressive sur « les agents de l’étranger ».

  • Bande-annonce Mon petit renne

    Mon petit renne est une série sur le harcèlement dont un homme est victime de la part d'une femme. Cette histoire n'est pas comme les autres puisqu'il s'agit de celle de Richard Gadd, l'humoriste auteur et réalisateur du show Netflix. Il en dit plus sur le message final de la série.

  • 10 plantes aromatiques à planter en avril

    Voici quelques plantes aromatiques que vous pouvez planter en avril pour démarrer votre propre jardin d’herbes.

  • VOICI - Roselyne Bachelot : pourquoi elle est mal à l’aise concernant le biopic de Brigitte Macron (ZAP TV)

    Roselyne Bachelot était présente sur BFM TV dans La bande prend le pouvoir ce mardi 16 avril 2024. L’ancienne ministre de la Culture s’est confiée sur le dernier projet étonnant de Gaumont, à savoir le biopic concernant Brigitte Macron.

  • J-100 avant les JO: une dernière ligne droite sous tension

    La flamme est allumée, les installations sont prêtes et Paris poursuit sa mue à 100 jours des Jeux olympiques. Mais l'inquiétude demeure sur l'aspect sécuritaire et le président Emmanuel Macron a semé le trouble en évoquant un possible repli de la cérémonie d'ouverture au Stade de France.Alors que la barre symbolique des 100 jours est franchie mercredi, des interrogations persistent quant à la capacité des transports publics, en souffrance depuis des mois, à digérer l'afflux des sept millions de voyageurs prévus sur deux semaines. Autre incertitude, les conséquences des tensions internationales exacerbées, que ce soit en Ukraine ou au Proche-Orient.Allumée mardi à Olympie, la flamme a commencé en Grèce le périple qui doit la conduire jusqu'à Paris, via la Méditerranée, Marseille ou les Antilles. L'ambition d'organiser une cérémonie d'ouverture sur la Seine, hors d'un stade, une première dans l'histoire, a été réaffirmée par le chef de l'Etat lundi. Le travail des autorités se concentre sur cette parade nautique promise grandiose au pied de Notre-Dame, du Louvre et de la Tour Eiffel, avec des sportifs embarqués, dont plus de 10.000 vont concourir du 26 juillet au 11 août.Mais Emmanuel Macron a relancé les spéculations sur son maintien en cas de menace terroriste accrue, assurant que des "plans B et C" étaient à l'étude, évoquant même pour la première fois l'hypothèse d'un repli -jusqu'ici exclu par les autorités- au Stade de France.Ce scénario illustre surtout la nervosité autour de cette cérémonie, liée au contexte international: la situation au Moyen-Orient, avec la guerre à Gaza et la récente attaque de l'Iran sur Israël, ainsi que le conflit entre la Russie et l'Ukraine.Mercredi, le président du Comité olympique britannique Andy Anson s'est dit "clairement préoccupé" par les questions de sécurité entourant la cérémonie. "C'est l'une des choses les plus importantes que nous devons gérer du point de vue des risques", a-t-il déclaré dans une interview diffusée par Sky News.- "Crédit de la France" -En France, le Plan Vigipirate a récemment été rehaussé au niveau "Urgence Attentat" après l'attentat de Moscou du 22 mars revendiqué par l'Etat islamique."Clairement, le contexte est tendu", confirme à l'AFP une source sécuritaire, alors que la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra a expliqué qu'aucune menace spécifique visant les JO n'avait été relevée jusqu'ici. "Le scénario sur la Seine reste absolument dominant", a-t-elle réaffirmé mercredi à l'occasion d'une rencontre avec les athlètes au Grand Palais éphémère. Le président du comité d'organisation des JO, Tony Estanguet, a pour sa part affiché sa "totale confiance" dans les autorités sur le sujet. Pour assurer au mieux la sécurité, la dimension de la fête a été revue à la baisse: le nombre de spectateurs gratuits est passé de 500.000 à 222.000. Avec ceux qui ont payé leur place en bas des quais, ils devraient être quelque 320.000 au total. Ce n'est "sans doute pas la dernière retouche", assure la source sécuritaire. Côté transports, malgré la mobilisation sur ce sujet clé, la question de savoir s'ils seront prêts à absorber le flux des spectateurs des JO pendant l'été perdure. Le métro parisien ne donne pas de signe flagrant d'amélioration et les négociations sont toujours en cours pour les compensations des salariés qui seront mobilisés à la SNCF ou à la RATP. "Si ça se passait mal (pendant les JO, ndlr), on porterait atteinte au crédit de la France", a prévenu Jean Castex, le PDG de la RATP et ancien Premier ministre.Une crainte alimentée également par les menaces de grèves, portées notamment par certains syndicats, et encouragées par le principal parti d’opposition de gauche (LFI). - Paris se transforme -Côté aéroports, à Roissy et Orly, les deux principales portes d'entrée de l'Hexagone pour les délégations étrangères, les équipes se préparent à accueillir plus de 60.000 accrédités dès le 18 juillet, date de l'ouverture officielle du village olympique.Par ailleurs depuis plusieurs mois des associations d'aide aux personnes précaires alertent sur le sort des sans-abris dont les camps de fortune sont démantelés à un rythme plus soutenu à l'approche des JO.Mercredi, le plus grand squat de France, à Vitry-sur-Seine dans la banlieue sud de Paris, qui a abrité jusqu'à 450 migrants, a été évacué par les forces de l'ordre. Des mises à l'abri pour les personnes délogées -la plupart en situation régulière en France selon les associations- doivent avoir lieu ailleurs en Ile-de-France et en province, par exemple à Bordeaux (sud-ouest).En attendant, la capitale commence à se parer des atours des Jeux. Les premières installations olympiques temporaires s'élèvent au Trocadéro, à la Concorde ou sur le Champ-de-Mars. Au niveau des équipements olympiques, le train suit sa route sans embûches.La participation des Russes pourrait encore être sujette à revirement de dernière minute mais en l'état, certains d'entre eux restent autorisés à concourir sous bannière neutre et sous strictes conditions. Ils ne seront pas présents pour la cérémonie d'ouverture, tout comme les Bélarusses, aussi exclus par le CIO. Leur présence envisagée est contestée par la maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, qui a assuré qu'ils n'étaient "pas les bienvenus" lors d'un déplacement à Kiev. Emmanuel Macron a lui dit sa conviction que la Russie tenterait de perturber ces JO, une accusation réfutée par Moscou. La cybersécurité est un autre enjeu majeur pour les autorités.cto-dec/cpb/

  • VOICI : "Un enfer…" : Aurélie Preston fait de terribles révélations sur les violences médicales de son ex

    Aurélie Preston est en pleine promotion de son tout premier livre, Brisée. L'ancienne star de télé-réalité revient sur le harcèlement subi lors de sa participation à l'émission, sa tentative de suicide, mais aussi son calvaire vécu lors d'une relation avec son ex, qui lui a fait perdre toutes ses dents.

  • La conférence Mélenchon-Hassan annulée à Lille, entre LFI et le PS le ton monte

    Plusieurs députés socialistes et insoumis se sont écharpés sur X, LFI accusant directement Jérôme Guedj d’être responsable de cette annulation.

  • Les nappes phréatiques continuent de se remplir convenablement

    Selon la dernière carte publiée par le Bureau de recherches géologiques et minières, plus de la moitié des nappes ont un niveau supérieur à la normale.

  • Voici nos 10 meilleures recettes pour se régaler avec des courgettes

    Le légume roi de l'été s'invite dans votre assiette avec ces 10 recettes incontournables et savoureuses ! Vous n’aurez plus l’excuse de dire que vous ne savez pas quoi faire de vos courgettes.

  • Inde : les 6 chiffres fous des élections générales

    À partir de ce vendredi 19 avril, les Indiens sont appelés aux urnes pour élire leurs parlementaires. Une élection XXL qui demande une organisation particulière.

  • En NBA, le basketteur Jontay Porter exclu à vie pour avoir parié sur ses performances et celle de son équipe

    Lors d’un match, il avait fait semblant d’être malade pour jouer moins et permettre à un parieur de miser gros sur sa sous-performance contre les Kings de Sacramento.

  • Italie: la Juventus condamnée à payer 9,7 M d'euros à Ronaldo en arriérés de salaires

    La Juventus Turin va devoir payer 9,7 millions d'euros à la star portugaise Cristiano Ronaldo au titre d'arriérés de salaires pour la saison 2020-21, a annoncé mercredi la justice italienne.Ronaldo, qui a passé trois saisons en Italie avec la Juventus (2018-21) avant de rejoindre Manchester United (2021-22) puis le club saoudien d'al-Nassr, réclamait 19,5 millions d'euros, mais le Collège arbitral a réduit la somme de 50%.

  • JO de Paris2024 : J-100 avant les Jeux Olympiques

    JO PARIS 2024 - Le 26 juillet prochain, les Jeux Olympiques débuteront en France. À 100 jours de l'événement, faisons le point sur ce qui est prêt et ce qui, espérons-le, le sera prochainement

  • Le mariage de Renaud avec Cerise, c'est pour très bientôt ! Son ami Dave dévoile en direct la date de leur mariage

    Invité de l'émission "Bonjour !", ce mercredi matin sur TF1, Dave en a profité pour lâcher quelques indiscrétions. Au détour...

  • Barça-PSG: Paris a écrit à l'UEFA pour dénoncer les actes racistes de supporters barcelonais contre Dembélé

    Après son quart de finale retour de Ligue des champions mercredi, le PSG a envoyé une lettre à l'UEFA pour dénoncer les actes et cris racistes de certains fans du FC Barcelone à l'encontre d'Ousmane Dembélé.