Scorpion

23 OCTOBRE - 22 NOVEMBRE

Amour : Vous serez peut-être amené à dire des mots un peu trop acerbes. Si c'est le cas, faites-vous pardonner. La vie est trop courte pour la gaspiller en disputes inutiles.

Travail-Argent : Même si cela ne vous enchante pas, vous devrez vous plier aux exigences de votre travail. Soyez rigoureux si vous ne voulez pas que votre supérieur vous ait dans le collimateur.

Santé : Manque de tonus. Prenez des vitamines !

14 september
Illustrations de Jo Ratcliffe
  • Cisjordanie : la France condamne "avec la plus grande fermeté" les récentes violences de colons israéliens

    Le quai d'Orsay a déploré ce mardi 16 avril les attaques de colons israéliens contre des Palestiniens en Cisjordanie ayant fait au moins quatre morts ces derniers jours.

  • La Russie invitée aux 80 ans du débarquement en Normandie, pas Vladimir Poutine

    Le président russe n’est pas convié à la commémoration du 80e anniversaire de l’événement, le 6 juin prochain. Son pays, en revanche, demeure invité.

  • La Cour suprême examine une loi utilisée contre Trump et les émeutiers du Capitole

    Une Cour suprême aux juges divisés a examiné mardi un recours contre l'utilisation d'une loi qui a servi à poursuivre l'ex-président Donald Trump et des centaines de ses partisans qui ont participé à l'assaut contre le Capitole le 6 janvier 2021.Le candidat de la droite à la présidentielle du 5 novembre est visé par quatre chefs d'accusation au niveau fédéral pour tentatives illicites d'inverser les résultats de l'élection de 2020, perdue face au démocrate Joe Biden.Il s'agit de complot contre les institutions américaines, d'atteinte au droit de vote des Américains et d'entrave à une procédure officielle, à savoir la cérémonie au cours de laquelle les résultats du scrutin présidentiel ont être certifiés par le Congrès le 6 janvier 2021.Joseph Fischer, un ex-policier, fait partie des centaines de partisans de M. Trump visés par ce dernier chef ou déjà condamnés à ce titre. Il cherche à obtenir l'annulation des poursuites à ce motif, ce qui pourrait avoir un effet domino sur les autres accusés, dont M. Trump.Un juge fédéral nommé par Donald Trump avait accepté la demande de M. Fischer d'abandon des poursuites pour entrave, estimant que la loi avait été mal interprétée et qu'elle ne pouvait servir de base à des poursuites que dans le cas de délits financiers. Cette décision avait été annulée par une cour d'appel fédérale.La Cour suprême, où six juges sur neuf sont conservateurs (dont trois nommés par Donald Trump), s'est penchée à son tour mardi sur l'affaire.Pour Jeffrey Green, l'avocat de M. Fischer, "essayer d'empêcher un décompte de voix" est "très différent de la modification ou de l'altération d'un document" officiel.Ce à quoi la juge progressiste Sonia Sotomayor a rétorqué, prenant l'exemple de l'interdiction en vigueur au théâtre de photographier ou d'enregistrer les comédiens ou de perturber la représentation: "si vous commencez à crier, personne ne questionnera le fait que vous soyez expulsé, même si crier n'est pas prendre des photographies ou filmer.""Ce n'est pas la façon dont vous entravez, c'est le fait que vous ayez entravé", a-t-elle ajouté.- Retarder les procès -Le juge conservateur Neil Gorsuch s'est lui inquiété de l'utilisation potentielle de la loi se demandant par exemple si "un sit-in perturbant un procès ou l'accès à une cour fédérale" et "un manifestant troublant l'audience d'aujourd'hui" pouvaient être qualifiés d'entrave."Sont-ils tous des crimes fédéraux punis par 20 ans de prison?"Pour l'avocate de l'Etat américain, Elizabeth Prelogar, ces exemples sont incomparables avec les événements du 6 janvier."C'est fondamentalement différent que s'ils avaient pris d'assaut cette cour, passé outre la police de la Cour suprême et obligé les juges et les participants à fuir pour leur sécurité", a-t-elle détaillé, en référence au chaos au Capitole qui avait forcé les élus à fuir pour se mettre à l'abri.Selon elle, M. Fischer avait "spécifiquement l'intention d'empêcher le Congrès de valider le vote et a agi pour entraver cette procédure". Elle a également relevé que 1.350 personnes ont été inculpées dans l'assaut du Capitole, mais seulement 350 pour entrave.La Cour suprême devrait rendre un arrêt vers la fin de sa session en juin, soit quelques mois avant la présidentielle qui doit opposer de nouveau Donald Trump à Joe Biden.Le procès de M. Trump pour ingérence électorale en lien avec la présidentielle de 2020 devait débuter le 4 mars mais il a été différé sine die, en attendant que la Cour suprême statue sur l'immunité pénale qu'il revendique en tant qu'ex-président.La plus haute juridiction du pays ne devrait pas se prononcer avant fin juin.L'entrave à une procédure officielle est passible de 20 ans de réclusion.M. Trump est visé par quatre affaires pénales au moment où il cherche à faire son retour à la Maison Blanche. Lundi, la sélection des jurés a commencé dans son procès à New York pour des falsifications liées à des paiements destinés à acheter le silence de l'ancienne star de films XStormy Daniels, à quelques jours de l'élection de 2016.C'est la première fois de l'histoire des Etats-Unis qu'un ancien président comparaît au pénal.Donald Trump est également accusé de gestion négligente de documents confidentiels après avoir quitté la Maison Blanche et est poursuivi par la justice de l'Etat de Géorgie pour des faits connexes d'ingérence électorale.L'ex-président impute ses tracas judiciaires à l'administration démocrate de Joe Biden, répétant qu'il s'agit d'une "chasse aux sorcières".Ses avocats ont cherché à plusieurs reprises à retarder ses différents procès jusqu'après l'élection de novembre.cl/iba/rle/tmt/eml/cha/seb

  • Le Fonds monétaire international révise sa prévision pour la croissance mondiale

    Le Fonds monétaire international (FMI) se montre un peu plus optimiste que prévu pour l'économie mondiale. L'institution table désormais sur 3,2% de croissance mondiale en 2024. L'optimisme dû au marché de l'emploi stable ainsi qu'à la reprise de la consommation dans certains pays. Le FMI a révisé son estimation en légère hausse par rapport à celle de janvier de 3,1%, et au même niveau en 2025, inchangé par rapport à ses prévisions en début d'année. Il s'agit de la seconde révision positive des

  • Marie (Mariés au premier regard 2024) face à son ex en pleine cérémonie : la confrontation a ENFIN eu lieu (SPOILER)

    Le 22 avril, les téléspectateurs de M6 découvriront un nouvel épisode de "Mariés au premier regard 2024". L'occasion de...

  • Paris : ce défilé de chameaux et dromadaires partant de la tour Eiffel pourra-t-il avoir lieu ?

    « L’incroyable défilé », organisé par une fédération défendant le développement des camélidés en France, doit se tenir samedi dans la capitale. Mais il fait polémique.

  • Barça-PSG: le but de l’espoir de Dembélé, qui refait le coup de l'ex malgré les sifflets et les insultes

    Buteur au match aller, Ousmane Dembélé a récidivé ce mardi soir lors du quart de finale retour de Ligue des champions entre le FC Barcelone et le PSG (1-1, 40e). Il permet à son club de reprendre espoir pour la qualification.

  • Barça-PSG: y avait-il pénalty pour Paris avec la faute d'Araujo sur Barcola?

    Après une demi-heure de jeu lors de Barça-PSG ce mardi soir, Ronald Araujo a été exclu pour une faute grossière sur Bradley Barcola à la limite de la surface de réparation. L'arbitre a toutefois décidé d'octroyer seulement un coup franc au Paris Saint-Germain. La bonne décision?

  • La France rappelle son ambassadrice en Azerbaïdjan "pour consultations"

    L'Élysée a annoncé mardi le rappel de l'ambassadrice de France en Azerbaïdjan "pour consultations" après des "actions unilatérales dommageables pour la relation" entre Paris et Bakou au cours de ces derniers mois. Cet épisode diplomatique intervient alors que la relation entre les deux pays s'est détériorée. La France a rappelé "pour consultations" son ambassadrice en Azerbaïdjan, "en raison de la poursuite au cours des derniers mois" par ce pays d'"actions unilatérales dommageables pour la rela

  • Stromae réapparaît avec le sourire auprès de sa femme Coralie, son fils a bien grandi !

    Alors qu'il s'était retiré de la vie médiatique pour préserver sa santé, Stromae vient de faire une nouvelle apparition,...

  • Josep Borell pointe le risque d'un "deux poids, deux mesures" de l'UE sur l'Ukraine et Gaza

    Le chef de la diplomatie de l'Union européenne, très engagé en faveur d'un cessez-le-feu à Gaza, a une nouvelle fois appelé les Vingt-Sept à unir leur voix sur la guerre entre Israël et le Hamas.

  • Les tensions s'accentuent au Proche-Orient après la mort d'un commandant du Hezbollah

    Les tensions s'accentuent au Proche-Orient après la mort d'un commandant du Hezbollah. Israël demande à ses alliés de renforcer les sanctions envers l'Iran.

  • Florent Pagny : Sa fille Aël dévoile une chevelure XXL et flamboyante, jusqu'où ira-t-elle ?

    Alors que Florent Pagny se remet doucement de son cancer, sa fille fait sensation - via une vidéo partagée sur son compte...

  • Altercation Inès Reg/Natasha St-Pier dans DALS : l'humoriste tacle sa rivale, et Valérie Trierweiler aussi

    Inès Reg était l'invitée de Laurent Ruquier dans "Les Grosses Têtes" ce mardi matin. Elle est revenue sur son aventure,...

  • Attention, utiliser votre téléphone en Andorre peut vous coûter très cher

    Même si l’Andorre est frontalière avec la France, et que de nombreux habitants de l’Hexagone s’y rendent chaque jour, la principauté ne fait pas partie de l’Union européenne, ce qui peut engendrer des surcoûts sur votre facture téléphonique.

  • Iran : pourquoi tant de haine envers l’Occident ?

    LA CHRONIQUE D’ARTHUR CHEVALLIER. Si le régime iranien a visé Israël, il s’agit bel et bien d’une revanche contre l’Occident dont il est question.

  • Barça-PSG: le nouveau but de Raphinha, bourreau des Parisiens après 12 minutes

    Déjà auteur d’un doublé au match aller (2-3), Raphinha a permis au FC Barcelone d’ouvrir le score à la 12e minute face au PSG ce mardi soir en quart de finale retour de Ligue des champions.

  • Consultations médicales : Le reste à charge des assurés double le 15 mai

    bonne ambi - Un bon début d'année 2024, n'est ce pas ?

  • La magistrate accusée de liens suspects avec le banditisme corse demande sa remise en liberté

    Hélène Gerhards, juge d'instruction en Corse de 2010 à 2016 mise en examen car accusée de liens avec le banditisme corse, clame son innocence et demande la levée de sa détention provisoire.

  • La Scala de Milan se dote d'un nouveau directeur, Fortunato Ortombina

    Le directeur de la Fenice de Venise, Fortunato Ortombina, 63 ans, dont la candidature a été poussée par le gouvernement Meloni, a été nommé mardi directeur de la Scala de Milan, à l'issue de négociations serrées entre Rome et les administrateurs de l'opéra.Il avait été nommé directeur artistique de la Fenice de Venise en 2007 avant d'en prendre les commandes dix ans plus tard.