Vierge

23 AOÛT - 22 SEPTEMBRE

Amour : Ce qui est bon pour vous ne l'est pas toujours pour votre partenaire. Apprenez à mieux concilier vos points de vue. Vous devrez vous montrer plus ouvert si vous voulez que votre vie de couple s'améliore. Un petit compromis de temps en temps, ce n'est pas la mer à boire ! Si vous êtes un cœur à prendre, vous pourrez compter sur vos amis pour vous empêcher de baisser les bras ou de tomber dans la nostalgie.

Travail-Argent : La roue semble avoir enfin tourné en votre faveur. À partir d'aujourd'hui les entraves qui vous empêchaient d'agir comme vous l'entendiez vont disparaître et vous serez libre de choisir vos collaborateurs et la direction que vous souhaitez donner à votre carrière. Vous allez pouvoir progresser plus rapidement. En revanche, la plus grande prudence est requise pour tout ce qui touche au secteur des finances.

Santé : Évitez les excès de table. Votre foie ou votre estomac vont finir par se rebeller ! Votre gourmandise les épuise ! Un petit régime serait le bien venu.

20 october
Illustrations de Jo Ratcliffe
  • L1: L'OM un peu pour le miracle, beaucoup pour l'amour-propre et Gasset

    Piteusement battu à Reims mercredi, l'OM n'a plus qu'une infime chance de qualification européenne, qui passe par un succès dimanche au Havre, où les Marseillais voudront surtout s'imposer pour finir dignement la saison et offrir une belle sortie à leur entraîneur Jean-Louis Gasset.- "C'est nul" - Une fois ce constat posé, l'OM a tout de même un dernier match à jouer dimanche et les Marseillais connaissent les conditions d'une qualification européenne, qui s'apparentent à un demi-miracle.

  • Diane Leyre est plus élégante que jamais dans une robe ultra-fendue, sur les marches du Festival de Cannes

    Miss France 2022 a fait une apparition très remarquée dans une robe fendue qui dévoile ses jambes galbées et sculptées.

  • Inondations dans l'Est: "la décrue est bien avancée"

    Les communes touchées dans l'Est samedi par des crues observent dimanche un retour progressif à la normale, selon les différents élus interrogés par l'AFP, malgré le maintien d'une vigilance orange par Météo-France en Moselle et Bas-Rhin."La décrue est bien avancée, nous sommes en train de retirer l'ensemble des matériels de protection", se réjouit Bruno Minutiello, président de la communauté de communes du Territoire de Lunéville à Baccarat (Meurthe-et-Moselle), ne mentionnant aucun incident significatif.Ce territoire avait été placé en vigilance rouge samedi pour une crue de la Vezouze, sortie de son lit et montée jusqu'à 2,90 mètres alors qu'elle était encore à 0,60 mètre jeudi. Mais elle n'a pas atteint le niveau enregistré lors des inondations de 2006, comme cela avait été craint. La rivière est repassée en vigilance jaune."La nuit a été calme, aucune habitation n'a été inondée", confirme la maire de Lunéville, Catherine Paillard.En Moselle, l'heure est également à la décrue pour la Nied, en vigilance rouge samedi mais rétrogradée en orange dimanche."La rue principale est libre, l'eau s'est retirée, toutes les habitations sont accessibles, alors qu'hier des gens avaient 1,50 mètre d'eau dans leur maison", explique René Kupperschmit, maire de Filstroff (Moselle), évoquant le ravitaillement en nourriture de certaines familles par le club de kayak local."La décrue s'est faite avec une vitesse incroyable. Aujourd'hui les gens nettoient, je pense que le préfet va prendre un arrêté de catastrophe naturelle pour tout le secteur", a-t-il complété.Mais plus en amont, à Ancerville (Moselle), la décrue n'était pas encore observée, la Nied atteignant 2,64 mètres dimanche matin, contre 0,65 mètre jeudi."L'eau recouvre encore les deux routes départementales sur une trentaine de centimètres de haut, le passage est très difficile. Mais les maisons ne sont pas inondées, ça affecte surtout les déplacements", note le maire, Patrick Angelaud.Dans le Bas-Rhin, "d'une manière générale, la décrue s'amorce sur la majorité des cours d'eau, même si certains secteurs restent sous surveillance", indique la préfecture dans un communiqué. Une vingtaine de routes départementales restent inaccessibles, mais "la situation se normalise petit à petit".La préfète a annoncé qu'elle soutiendrait les demandes de reconnaissance de l'état de "catastrophe naturelle" par les communes sinistrées.Une vigilance jaune aux orages concerne cependant 76 départements dimanche, dont ceux de la région Grand Est, et fait craindre de nouvelles précipitations.apz/bdx/mpm

  • L1: à Lens, un point pour l'Europe et la fin heureuse d'une saison inégale

    Après un démarrage catastrophique, une montée en puissance remarquable, puis un essoufflement net, Lens a l'occasion de terminer en beauté cette saison par une qualification européenne, à condition de prendre au moins un point contre Montpellier dimanche (21h00).Sixième avec cinquante points, soit le même total que Lyon (septième), Lens n'a besoin que d'un match nul pour valider sa qualification pour une compétition continentale la saison prochaine.

  • « Horizon : une saga américaine » : ce qu'il faut savoir sur le western de Kevin Costner, présenté au Festival de Cannes 2024

    Plus de 20 ans après sa dernière réalisation, Kevin Costner revient avec un western en plusieurs parties, « Horizon : une saga américaine ». Voici ce qu’il faut savoir sur ce projet, dont le chapitre 1 est projeté aujourd’hui au Festival de Cannes.

  • Guerre à Gaza : Israël intensifie son offensive contre Jabalia et Rafah

    Tsahal continue de mener des combats violents dans différentes parties de la bande de Gaza. Dimanche 19 mai, à l'aube, une frappe aérienne israélienne a tué vingt personnes dans le camp de réfugiés de Nousseirat, dans l'enclave ont rapporté l'hôpital Al-Aqsa ainsi que des témoins. Le conseiller américain à la sécurité nationale, Jake Sullivan doit se rendre dimanche en Israël pour rencontrer le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et discuter d'une issue du conflit.Lire la suite sur FRANCE 24

  • Cannes, jour 5 : le meilleur du tapis rouge avec Salma Hayek, Cate Blanchett...

    EN IMAGES - Les stars continuent de se presser sur le tapis rouge du 77e Festival de Cannes. Samedi soir, pour la projection du film de Jacques Audiard « Emilia Perez », Salma Hayek, James Franco, Clémence Botino ou encore Cate Blanchett étaient de la partie.

  • Nouvelle-Calédonie: "l'ordre républicain sera rétabli quoi qu'il en coûte", avertit Paris

    Le représentant de l'Etat français en Nouvelle-Calédonie a averti dimanche que "l'ordre républicain sera rétabli, quoi qu'il en coûte", au moment où Paris lance une vaste opération des forces de l'ordre dans son archipel du Pacifique Sud après six morts en six jours d'émeutes contre une réforme électorale.La colère des indépendantistes a été provoquée par une réforme du corps électoral de l'archipel du Pacifique sud, contestée par les représentants du peuple autochtone kanak redoutant une réduction de leur poids. Depuis lundi dinternier un cycle de violences inédit en 40 ans a fait six morts, dont deux gendarmes et quatre civils. "Je veux dire aux émeutiers: stop, retour au calme, rendez vos armes", a ajouté Louis Le Franc, haut-commissaire de la République dans le territoire lors d'un point de presse retransmis par la télévision publique Nouvelle-Calédonie La 1ère."La situation est inédite, grave, mais avec les forces dont je dispose on va pouvoir rétablir l'ordre républicain dans l'ensemble de l'agglomération (de Nouméa) dans les prochains jours", a-t-il assuré.Il a annoncé de nouvelles opérations des forces de l'ordre dans les prochaines heures pour reprendre l'entier contrôle du territoire. En l'absence de vols depuis et vers la Nouvelle-Calédonie, suspendus depuis mardi, Paris a donné la priorité dimanche à une opération d'envergure des gendarmes sur la route d'une soixantaine de km entre Nouméa, ville principale, et son aéroport international.Sur cet axe stratégique pour permettre le réapprovisionnement de la grande île soumise à des pénuries, l'Etat a lancé dimanche vers 6H40 (21H40 samedi à Paris) une vaste opération de 600 gendarmes.Le gouvernement de l'archipel estimait samedi que 3.200 personnes étaient bloquées soit parce qu'elles ne pouvaient pas le quitter, soit parce qu'elles ne pouvaient pas le rejoindre. La Nouvelle-Zélande a annoncé dimanche avoir demandé à la France de pouvoir poser des avions afin de rapatrier ses ressortissants.- "Harcèlement" -Les quelque soixante barrages  indépendantistes sur la route ont été "percés", sans violences, mais elle est loin d'être accessible car les épaves de voitures, le bois et la ferraille brûlés n'ont été dégagés que sur une quinzaine de barrages et la voirie est abîmée à plusieurs endroits, a précisé M. Le FrancIl a aussi annoncé de nouvelles "opérations de harcèlement" par les unités d'élite de la police et de la gendarmerie "dès cette nuit (de dimanche à lundi, NDLR), là où il y a des points durs", à Nouméa, Dumbéa et Païta notamment."Les jours à venir, ça va s'intensifier" et dans les zones "où il y a encore des émeutiers", le haut-commissaire a mis en garde: "s'ils veulent utiliser leurs armes, ils prennent tous les risques".M. Le Franc a également appelé ceux qui ont constitué des "groupes de protection" pour protéger leurs quartiers "à garder espoir" et "à ne pas commettre l'irréparable", qui provoquerait "un embrasement général". Des journalistes de l'AFP ont constaté dimanche à la mi-journée, à Nouméa et dans les communes avoisinantes, que de très nombreux barrages faits de pierres, d'engins divers ou d'autres objets, filtraient le passage en fonction des véhicules qui se présentaient."On est prêt à aller jusqu’au bout, sinon à quoi bon?", a dit un manifestant à l'AFP sur un barrage à Tamoa.- Nuit "plus calme" -Dimanche matin, le Haut-commissariat de la République en Nouvelle-Calédonie a fait cependant état d'une nuit "plus calme", précisant que 230 émeutiers ont été interpellés en près d'une semaine.Reprendre le contrôle par la force devrait être un travail de longue haleine pour les forces de l'ordre. La violence dans certains quartiers chaque nuit montre que les émeutiers restent très déterminés."La réalité c'est qu'il y a (...) des zones de non-droit (...) qui sont tenues par des bandes armées, des bandes indépendantistes, de la CCAT. Et dans ces endroits, ils détruisent tout", affirmait samedi sur BFMTV le vice-président de la province Sud de la Nouvelle-Calédonie, Philippe Blaise.La Cellule de coordination des actions de terrain (CCAT) est une organisation indépendantiste radicale accusée d'inciter à la plus grande violence.Dans la nuit de samedi à dimanche, d'après Nouvelle-Calédonie La 1ère, la médiathèque du quartier de Rivière salée à Nouméa a été incendiée.Interrogée par l'AFP, la mairie de Nouméa a répondu dimanche matin n'avoir "aucun moyen pour le moment de le vérifier, le quartier étant inaccessible".La maire de Nouméa, Sonia Lagarde (Renaissance, parti présidentiel français), estimait samedi sur BFMTV que la situation était "loin d'un retour à l'apaisement", ajoutant: "Est-ce qu'on peut dire qu'on est dans une ville assiégée? Oui, je pense qu'on peut le dire".Les mesures exceptionnelles de l'état d'urgence sont maintenues, à savoir le couvre-feu entre 18H00 et 6H00 (7H00 et 19H00 GMT), l'interdiction des rassemblements, du transport d'armes et de la vente d'alcool, et le bannissement de l'application TikTok.Signe d'une situation qui pourrait durer, le passage de la flamme olympique en Nouvelle-Calédonie prévu le 11 juin a été annulé.Pour la population, se déplacer, acheter des produits de première nécessité et se soigner devient plus difficile chaque jour. De moins en moins de commerces réussissent à ouvrir, et les nombreux obstacles à la circulation compliquent de plus en plus la logistique pour les approvisionner, surtout dans les quartiers les plus défavorisés.Dimanche matin, la province Sud, qui regroupe près des deux tiers de la population, a annoncé que toutes les écoles resteraient fermées dans la semaine. Les autorités françaises espèrent que l'état d'urgence en vigueur depuis jeudi va faire reculer les violences, qui ont débuté lundi après une mobilisation contre une bur-hh/ib/lch/pz

  • NBA: Dallas surprend Oklahoma City et se hisse en finale de la conférence Ouest

    Porté par Luka Doncic, Dallas s'est qualifié samedi soir pour la finale de la conférence Ouest de NBA grâce à son succès à domicile 117-116, lors du match 6 (4-2), contre Oklahoma City.PJ Washington a rentré les lancers de la gagne (117-116) pour Dallas, qui s'est imposé dans un vacarme asourdissant. 

  • Cannes 2024: le cinéaste Rasoulof raconte sa fuite d'Iran, "épuisante et extrêmement dangereuse"

    Le réalisateur iranien, condamné à huit ans de prison par le régime des mollahs, raconte sa fuite vers l'Allemagne au Guardian.

  • En Nouvelle-Calédonie, Darmanin lance une vaste opération policière à Nouméa pour reprendre la main

    Un homme a été tué samedi dans un échange de coups de feu sur un barrage, ce qui porte à six le nombre de morts depuis le début des émeutes en Nouvelle-Calédonie.

  • Ukraine: les entreprises inquiètes de l'impact économique de la nouvelle loi sur la mobilisation

    Une nouvelle loi sur la mobilisation est entrée en vigueur samedi 18 mai en Ukraine. Principale nouveauté de ce texte : l’âge légal minimum pour être appelé dans les rangs de l'armée passe de 27 à 25 ans. Alors que la Russie gagne du terrain en ce moment dans la région de Kharkiv, l'Ukraine cherche à combler son manque d'hommes sur le front. Mais les entreprises s'inquiètent de l'impact de cette nouvelle mobilisation sur l'économie du pays. Aujourd'hui, près d'un million d'Ukrainiens servent dan

  • Festival de Cannes : « Rumours » avec Cate Blanchett imagine un G7 de l’horreur, et c’est hilarant

    La parodie de film d’horreur qui tacle les dirigeants du G7, avec Denis Ménochet en président français, était présentée hors compétition à Cannes le samedi 18 mai. Tordant.

  • Zayn Malik s’est fait bannir de Tinder plusieurs fois car on le prenait pour un imposteur

    Arnacœur - Comblé par la paternité, le chanteur se complaît aujourd’hui dans le célibat

  • Un petit ami maladroit ruine un petit-déjeuner à l'hôtel

    Voici le moment où un couple, qui était en vacances en mars dernier à Porto, au Portugal, était excité de filmer le moment où il récupérait un petit-déjeuner commandé devant sa chambre d'hôtel. Malheureusement, le petit ami maladroit a ruiné le repas.

  • Ces femmes célibataires ont choisi l’abstinence et racontent pourquoi elles ont renoncé au sexe

    L’application de rencontre Bumble a appris à ses dépens cette semaine que l’abstinence est une tendance croissante chez les femmes célibataires. Celles qui ont renoncé au sexe nous expliquent pourquoi.

  • Se muscler les cuisses

    La périostite tibiale est un trouble musculo-squelettique des jambes, rencontré le plus souvent chez les sportifs (coureurs à pied, tennismen, randonneurs, danseurs). Une période de repos est nécessaire à la récupération.

  • Chiara Mastroianni à l'affiche de « Marcello Mio » : « Christophe me fait un cadeau incroyable avec ce film ! »

    Chiara Mastroianni est éblouissante dans Marcello mio, le très beau film de Christophe Honoré, en compétition officielle du 77e Festival de Cannes. Entre réel et fiction, français et italien, l'actrice entre dans la peau de son père, Marcello Mastroianni, avec une grâce rare. Pudique, sensible, intelligente et d'une grande gentillesse, elle se confie sur ce rôle particulier qui lui tient à cœur. On se prend à rêver qu'elle reçoive le Prix d'interprétation féminine, le 25 mai, lors de la cérémoni

  • Ce chat est un vrai gamer

    Un chat de Bangkok, en Thaïlande, est complètement obsédé par un jeu vidéo. Lorsque « Little Kitty Big City » est diffusé à la télévision, Buddy ne peut plus s'arrêter.