Voici le premier patch anti-viande (senteur bacon) pour aider les végés en perte de motivation

Katia Rimbert
Journaliste
Voici le premier patch anti-viande (senteur bacon) pour aider les végés en perte de motivation

Non, ce n’est pas une blague ou une fake news. Le tout premier patch, pour végétariens, destiné à lutter contre les envies soudaines de viande a vu le jour au Royaume-Uni. Et le comble, c’est qu’il sent terriblement bon le bacon.

Avis aux végés et aux vegans en mal d’entrecôte-frites ! Il est désormais possible de vous coller un patch anti-viande sur le bras pour couper nette votre envie... Lorsque toute la bonne volonté du monde ne suffit pas à renoncer à un bon barbecue entre amis. Un chercheur britannique de l’université d’Oxford a mis au point cette sorte de pansement. Et s’il est affublé de belles tranches de bacon barrées en ROUGE (parce que le bacon c’est MAL et INTERDIT), c’est aussi parce qu’il dégage une douce odeur de… Bacon !

Soigner le mal par le mal ?

Le concept de Charles Spence est simple. Si vous êtes sur le point de craquer et de renier toutes vos convictions pour un bon gros steak ou un Big Mac, il suffit d’appuyer sur le patch pour qu’il diffuse un parfum de bacon plus vrai que nature. Ce serait justement cette senteur qui titillerait vos papilles. Et si vous pensiez que cela vous donnerait encore plus envie de vous jeter sur une bavette, détrompez-vous. Au contraire, cela vous donnerait l’impression de manger de la viande et vous empêcherait donc de le faire de pour de vrai.

“Les études ont montré que l’odeur pouvait réduire les envies. Notre odorat est directement connecté à notre goût. C’est pourquoi, lorsqu’on expérimente des choses comme faire sentir de l’arôme de bacon, ça peut nous amener à penser qu’on en a mangé”, explique le professeur. Ce dernier a mis au point son invention à partir d’une étude britannique affirmant qu’il était plus difficile de ne plus consommer de viande que de stopper la cigarette ou l’alcool.

Cette même enquête a révélé que le bacon était l’aliment qui manquait le plus aux apprentis végétariens. Quand on sait que 56% des Anglais n'arrivent pas à tenir leurs nouveaux engagements au bout de quatre à cinq semaines seulement de régime 100% végétal, on se dit que cela peut éventuellement être utile.

Sevrer les carnivores

Le produit est même déjà en vente en Angleterre, par la société Strong Roots - spécialisée dans la nourriture végétale - dont Charles Spence n’est autre que le fondateur. La marque a déjà trouvé son ambassadeur pour promouvoir les patchs à grand renfort de hashtags et de posts sponsorisés sur Insta : Tommy Fury, star de l’émission de télé-réalité Love Island (qui fait un véritable carton en Angleterre), et gros mangeur de viande (enfin, plus pour longtemps du coup).

Cette sorte de patch anti-cigarette nouvelle génération va-t-elle devenir un incontournable pour chaque vegan en “sevrage” ou simplement un autre gadget qui va faire “pschitt” ? L’avenir nous le dira. En attendant, il sous-entend tout de même que la viande est mauvaise pour la santé au même titre que le tabac. Et qu’un carnivore invétéré serait aussi addict à la barbaque qu’un fumeur compulsif à sa dose de nicotine. Ça va peut-être un peu loin.

A LIRE AUSSI

> Un végétarien sur trois mange de la viande… Après une soirée un peu trop arrosée (oups)

> Connaissez-vous le "Veganuary", l'initiative qui incite à essayer le véganisme en janvier ?

> Qui sont ces anciens végétariens qui remangent de la viande ?