Linda Evangelista "défigurée" : de quoi souffre le mannequin ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Getty
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Sur son compte Instagram, Linda Evangelista a confié être "défigurée". Après une intervention esthétique ratée, l'ex-star des podiums de 56 ans a été victime d’une hyperplasie adipeuse paradoxale. Un effet secondaire grave survenu après des séances de CoolSculpting. Explications.

"On m'a laissée, comme le disent les médias, ‘méconnaissable’". Le jeudi 23 septembre 2021, Linda Evangelista s’est confiée sur son absence. Sur son compte Instagram, le mannequin phare des années 80, a expliqué s’être tenue loin des podiums après avoir été "défigurée par la procédure Zeltiq's CoolSculpting" qui "a fait l'exact opposé de ce qu'elle promettait".

Alors qu’elle espérait se débarrasser de certaines cellules graisseuses localisées, le top s’est retrouvé déformé. Victime d’une hyperplasie adipeuse paradoxale, un effet secondaire grave qui l’a laissée "irrémédiablement déformée", elle déplore une cette procédure qui "a détruit mon gagne-pain, mais qui m’a aussi plongée dans un cycle de profonde dépression, de grande tristesse, et d'un immense dégoût de soi". Et pour cause.

Vidéo. Linda Evangelista raconte les désastres de sa chirurgie esthétique

Peut-on soigner l'hyperplasie adipeuse ?

L’hyperplasie adipeuse paradoxale ou hyperplasie paradoxale (HP) désignent l’apparition d'un tissu graisseux excédentaire, trois à neuf mois après la cryolipolyse. Une masse "de consistance molle ou plus ferme" notable "à la palpation", qui croît telle "une déformation permanente" au caractère "non-réversible, pouvant être handicapant au plan psychologique selon sa localisation et son ampleur", selon un rapport publié en 2018 par la Haute Autorité de Santé (HAS), sur les complications de la cryolipolyse à visée esthétique.

Selon les auteurs de ces recherches, la HP peut survenir après l'utilisation d'applicateurs larges à l’aspiration plus forte et agressive de la couche cutanéo-graisseuse. Seules des chirurgies telles que la liposuccion ou lipoaspiration peuvent la traiter. Toutefois, il est conseillé d'attendre la stabilisation de l'hyperplasie adipeuse avant d’y avoir recours. Dans son poste Instagram Linda Evangelista a expliqué avoir subi "deux chirurgies correctives douloureuses et infructueuses". Sur celui-ci, elle a souligné ne pas avoir été informée de cet effet secondaire rare qui ne toucherait que 0,005% de la population, soit 1 personne sur 20 000, selon un article paru en 2014.

Vidéo. Cette célèbre influenceuse victime d'une chirurgie esthétique ratée

Linda Evangelista réclame 50 millions de dollars.

Bien décidée à obtenir une indemnisation pour sa "détresse émotionnelle" et les "pertes économiques" subies, l'ex de Fabien Barthez a déposé plainte devant un tribunal fédéral de New York. Le traitement l'ayant rendue "inemployable et incapable de gagner un revenu en tant que mannequin", elle a déploré avoir dû renoncer à des engagements nécessitant qu'elle se montre en public. Expliquant n'avoir touché "aucun revenu issu du mannequinat depuis 2016", elle réclamerait 50 millions de dollars. 

À lire aussi :

>> Linda Evangelista victime d'une opération de chirurgie esthétique ratée : elle révèle être "défigurée"

>> Chirurgie esthétique : ces ratés que les stars regrettent

>> Cécile Bois a-t-elle eu recours à la chirurgie esthétique ?

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles