Publicité

"Mon père a épousé la mère de mon ex" : quand des parents trouvent l'amour grâce à leurs enfants

Ce jeudi 3 août 2023, TF1 lance sa nouvelle émission de rencontre : "Ma mère, ton père, l'amour et moi". L'objectif ? Permettre à des mères et pères de familles de trouver l'amour, sans savoir que leurs enfants observent tous leurs faits et gestes pour analyser leur comportement. Le format est innovant, mais devrait rappeler des souvenirs à des enfants, responsables de la naissance des relations amoureuses de leurs parents.

"Mon père a épousé la mère de mon ex" : quand des parents trouvent l'amour grâce à leurs enfants. © Getty Images
"Mon père a épousé la mère de mon ex" : quand des parents trouvent l'amour grâce à leurs enfants. © Getty Images

"Quand j'ai entendu que TF1 lançait sa nouvelle émission de rencontre avec des enfants qui vont plus ou moins coacher leurs parents, je me suis dit : ils se sont inspirés de mon histoire", rigole Prune*, 33 ans. La jeune femme a en effet connu une histoire similaire dans son enfance. Fille unique d'une mère célibataire endurcie, elle a toujours rêvé de voir sa mère heureuse, et surtout, d'avoir une soeur. Et ce rêve, elle l'a accompli il y a plus de 15 ans, d'une manière étonnante.

Vidéo. Johanna Luyssen (Si je veux) : "Je n’attends pas d’un homme qu’il me fasse ma famille"

Des meilleures amies bien décidées à piéger leurs parents

"Avec Clémentine*, ma meilleure amie, on se connait depuis la maternelle. On a toujours été inséparables, on essayait de se faire passer pour des soeurs jumelles, alors que je suis noire et qu'elle est blanche", raconte-t-elle. "Son papa était célibataire – sa mère est morte à sa naissance – et elle adorait ma mère, qui a toujours été une forme de figure maternelle pour elle. Ma maman à moi était célibataire depuis ma naissance, puisque mon géniteur s'est fait la malle en apprenant sa grossesse. Le fait d'être deux foyers mono-parentaux a créé une connexion entre nos parents, une forme d'entraide, mais ça n'allait pas plus loin."

Pendant plusieurs années, les deux familles se sont fréquentées à de nombreuses reprises : "Comme on était tout le temps l'une chez l'autre, nos parents se croisaient, se voyaient à la sortie de nos cours de danse ou d'équitation, mais ça n'allait pas plus loin qu'une sorte de cordialité teintée de solidarité." Jusqu'au jour où les deux fillettes ont décidé que leurs parents feraient bien mieux de tomber amoureux. "Je crois que c'est le jour où on a vu le film "A nous 4", avec Lindsay Lohan", se souvient Prune avec humour.

À l'époque, toutes deux sont âgées de 12 ans, et leurs parents sont tous deux célibataires depuis toutes ces années. Elles décident alors de tout faire pour les rapprocher. "Je me souviens avoir bouché l'évier de la cuisine avec des mouchoirs et d'avoir proposé que le père de Clémentine vienne le déboucher. Elle, de son côté, n'arrêtait pas de parler de ma mère, si gentille, si belle. On proposait souvent d'aller déjeuner ou dîner ensemble, ou même de partir en week-end." Au début, les parents des deux pré-adolescentes pensaient que leurs filles voulaient simplement les convaincre de partir en vacances ensemble, mais ils ont fini par comprendre leur petit manège.

"C'est le père de Clémentine qui nous a démasquées. Ça l'a fait rire. Il a raconté ça à ma mère, qui était très gênée", confie Prune. "Mais petit à petit, l'idée a fait son chemin dans leur tête. Ils ont commencé à se fréquenter en cachette, et nous ont avoué deux ans plus tard qu'ils étaient tombés amoureux, et qu'ils voulaient emménager ensemble."

Dix-huit ans plus tard, Prune et Clémentine sont toujours inséparables, et leurs parents, eux, sont mariés. "L'histoire est digne d'une comédie romantique, mais ça nous a donné une super matière pour faire des discours à leur mariage", conclut la jeune femme.

"Quel plaisir de croiser mon ex à chaque repas de famille"

Si l'histoire de Clémentine et Prune est digne d'une comédie romantique, celle de Justine* tient plutôt du film d'horreur. "Quand j'avais 20 ans, j'ai commencé à fréquenter Rémy*. On est restés ensemble pendant cinq ans, et on était fiancés, donc ses parents ont eu l'occasion de rencontrer les miens à plusieurs reprises. On vient tous les deux de familles recomposées, mais à aucun moment on a pensé que nos parents pourraient avoir un coup de coeur mutuel."

Cette histoire d'amour n'est d'ailleurs pas née pendant l'histoire d'amour de Justine et Rémy. "Pendant qu'on organisait notre mariage, on a eu une grosse dispute parce qu'il voulait des enfants, et pas moi. Je ne lui avais jamais caché, mais il pensait pouvoir me faire changer d'avis. J'étais très amoureuse, mais pas prête à accepter ça. La rupture a été très difficile à vivre pour nous deux, mais je pensais m'en être remise... Jusqu'au jour où mon père m'a prise entre quatre yeux pour me dire qu'il fréquentait la mère de Rémy depuis quelques mois, et que c'était sérieux."

Sous le choc, Justine a découvert que son père et la mère de son ex avaient eu un coup de foudre dès leur première rencontre, mais n'avaient jamais voulu rien faire pour ne pas s'immiscer dans leur relation. "Par contre, dès notre rupture, ils ont visiblement sauté sur l'occasion..." commente-t-elle avec une certaine rancoeur. "Je suis ravie que mon père soit heureux en amour, je préférerai juste que ce soit littéralement avec n'importe qui d'autre. Quel plaisir de croiser mon ex à chaque repas de famille !"

Aujourd'hui, les parents de Rémy et Justine ont réussi ce que leurs enfants n'ont pas fait : ils se sont mariés. "À chaque fois que j'ai fréquenté quelqu'un de façon un peu sérieuse, il a fallu que j'explique pourquoi j'étais toujours en contact avec mon ex. La nouvelle copine de Rémy me déteste, ce que je peux comprendre. Au final, l'histoire d'amour de nos parents nous a empêchés de définitivement faire le deuil de notre histoire et de s'oublier", conclut-elle.

* Pour des raisons d'anonymat, les prénoms ont été changés.

Vidéo. "Parler, ça sauve vraiment des vies et je l’ai expérimenté" : Morgane Ortin revient sur "Le secret" de sa famille

À lire aussi :

>> Ces femmes ont fait appel à des escorts : "C'était un petit fantasme que d'avoir une relation tarifée"

>> Ces trois positions sexuelles sont les plus dangereuses : gare aux fractures du pénis !

>> Victimes de harcèlement par leurs voisins, ils ont peiné à porter plainte : "Il nous matait par la fenêtre, nous prenait en photo à notre insu"