Milla Jasmine alerte sur les dérives de la chirurgie esthétique : "J’ai fait des injections aux fesses qui me font très peur aujourd’hui"

Milla Jasmine alerte sur les dérives de la chirurgie esthétique
Milla Jasmine alerte sur les dérives de la chirurgie esthétique

Après des années de rumeurs et de spéculations toutes plus folles les unes que les autres au sujet de son physique, Milla Jasmine a choisi de se livrer sans tabous. À 33 ans, la star de télé-réalité tire la sonnette d’alarme dans une vidéo Youtube sans concessions, de ses chirurgies ratées à ses conseils en passant par son mea culpa…

Voilà de nombreuses années maintenant que l’on assiste à un véritable phénomène de société autour de la chirurgie esthétique. Autrefois passés sous silence par pudeur, orgueil, tabou ou honte, aujourd’hui les actes chirurgicaux de ce type sont devenus choses banales, voire peut-être un peu trop. Les professionnels sont les premiers à le dire : passer sur le billard pour se faire refaire le nez, le ventre ou les fesses, ça n’a rien d’anodin. Et c’est en ce sens que Milla Jasmine a choisi de sortir du silence. Star de la télé-réalité, la jeune femme de 33 ans a souvent fait parler d’elle à travers son physique et les rumeurs (folles) qu’il suscite.

Vidéo. Tout savoir sur Milla Jasmine

"Ce que j'ai mis dans mes fesses, ça ne part plus"

Depuis ses premières apparitions à la télévision, Milla Jasmine a opéré plusieurs changements physiques. Comme certaines de ses camarades, la célèbre candidate aux millions d’abonnés sur les réseaux sociaux a fait tomber les tabous autour de la chirurgie esthétique... enfin, sur certains aspects. Si elle a récemment vanter les mérites d’une nouvelle technique de médecine esthétique qui consiste à créer des fossettes sur vos joues, Milla Jasmine a longtemps cultivé un certain mystère autour de son postérieur. Au début de sa carrière dans la télé-réalité, elle affirmait, avec un culot monstre, que ses fesses très bombées étaient le résultat de son très grand amour... pour la pizza. Bien sûr, à l’époque et encore aujourd’hui, personne n’a été dupe. Mais Milla Jasmine s’est tenue coûte que coûte à cette explication, à laquelle même elle ne semblait pas vraiment croire. Mais ça, c’était avant.

Dimanche 3 juillet 2022, la jeune femme a dépoussiéré sa chaine Youtube en publiant une nouvelle vidéo au titre plus qu’évocateur : "Ma chirurgie ratée !" Et dès les premières minutes, l’influenceuse donne le ton : "Je vais vous avouer un truc que je n’ai jamais avoué auparavant : mes fesses… ce n’est pas grâce à la pizza !" lâche-t-elle, bien consciente que peu de monde avait acheté cette histoire. Si Milla Jasmine a décidé d’aborder cette thématique, c’est avant tout pour alerter les consciences. Car désormais, elle regrette amèrement cette intervention chirurgicale."Il y a à peu près 12 ans, j'ai fait des injections dans les fesses. Je n'ai pas fait de BBL (Brazilian Butt Lift, ndlr) J'aurais bien voulu faire un BBL - c'est prendre de la graisse qui est dans notre corps pour la réinjecter. Mais à l'époque, ça n'existait pas. J'ai fait des injections. Je ne vous le cache pas, ce sont des injections qui aujourd'hui me font très peur. Ce sont des injections qui ne partent pas".

Aujourd’hui, Milla Jasmine est confrontée à des conséquences auxquelles elle ne pensait pas lorsqu’elle a eu recours à ces injections : "Quand on perd du poids, forcément je perds de ma vraie matière, mais quand je prends du poids... je vous laisse imaginer la suite. Ce que j'ai mis dans mes fesses, ça ne part plus. Je crois que le seul moyen de l'enlever, c'est de m'ouvrir les fesses avec une cicatrice de malade mental et encore, c'est pas sûr. C'est très dangereux." Un témoignage fort qui trouve un écho tout particulier par les temps qui courent. Il y a quelques mois, c’est l’influenceuse Luna Skye qui a frôlé la mort à cause d’injections dans les fesses. Et malheureusement, elle n’est pas la seule.

"Faites attention, n'allez pas n'importe où, il y a des choses qui sont irréversibles"

Dans sa vidéo Youtube, Milla Jasmine ne s’arrête pas là. Bien déterminée à se montrer plus transparente avec sa communauté, et consciente des conséquences de son propre discours sur la jeune génération, elle a choisi de tout dire. Alors après les fesses, la candidate de télé-réalité a évoqué une autre de ses "erreurs", la bouche, retouchée il y a une dizaine d’années. "À l’époque je n’avais pas du tout d’argent, fallait pas que je mette plus de 100, 200 euros dans des trucs de chirurgiens. Pour ce budget-là, je me suis retrouvée avec des trucs pas très tip top" explique-t-elle, précisant comment elle avait fini par se rendre au domicile d’une jeune femme sur les conseils douteux d’une amie. "Ce qu’on m’a injecté, c’est du silicone. C’est interdit, c’est un produit qui n’est absolument pas résorbable. Il existe un produit qui s’appelle le hyaluronidase (…) sauf qu’il ne faut pas en abuser. C’est un produit qui permet d’enlever l’acide hyaluronique. Le problème, c’est que ça enlève votre propre collagène. C’est pour ça qu’il ne faut pas en abuser." Résultat, Milla Jasmine s’est plus d’une fois retrouvée avec des lèvres gonflées à outrance.

Et puis, il y aussi le nez. En 2019, la jeune femme se sépare de son ex, Mujdat Saglam (le fameux "EX À MILLAAAAA" pour les plus connaisseurs d’entre vous). Trois ans plus tard, elle le reconnait : à cette période, elle n’était "pas bien psychologiquement." C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles elle regrette sa rhinoplastie : "Je ne peux pas dire que je suis entièrement satisfaite. Ça a été sur un coup de tête, je n’ai pas envie de vous dire que je regrette… mais des fois je me dis que je n’aurais pas dû faire ça. Franchement, mon nez était normal. Il y a même des gens qui pensaient que j’avais déjà refait mon nez, alors que pas du tout." Et ces remords, Milla Jasmine dit les avoir ressentis dès son réveil à la clinique : "Quand je me suis réveillée, j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps en me demandant : ‘Mais qu’est-ce que j’ai fait ?’ À ce moment-là, je pense que c’est super important d’être bien entourée."

Vidéo. Milla Jasmine succombe encore la chirurgie esthétique : gros changement sur son visage !

Aujourd’hui, à 33 ans, Milla Jasmine dit avoir "énormément appris" de ses expériences, bonnes ou mauvaises, et dresse un constat beaucoup plus mesuré sur le chirurgie esthétique : "Il y a certaines chirurgies qui nous enlaidissent. Je sais que c’est un peu trop tard pour vous faire cette vidéo, mais je sais aussi qu’il y a des choses qui sont irréversibles malheureusement, je vais devoir vivre avec. Mais je n’ai pas envie que vous, ça vous arrive."

"Je comprends qu’on se sente mal dans sa peau, qu’il y ait des choses qu’on a envie de changer. C’est tellement partout sur les réseaux, c’est devenu tellement banal, que je comprends qu’il y ait beaucoup de gens qui ont envie de sauter le pas. Moi la première, à l’époque, on avait beau me dire ce qu’on voulait, je n’écoutais pas. On apprend de ses propres erreurs." Si Milla Jasmine ne veut pas diaboliser la chirurgie esthétique, elle veut plus que tout avertir sa jeune audience : "Ce n'est pas parce que vous avez un budget restreint que vous devez faire à tout prix tout et n'importe quoi. Faites attention, n'allez pas n'importe où, il y a des choses qui sont irréversibles."

À lire aussi :

>> Injections d'acide hyaluronique : "L'affaire Luna Skye ne m'étonne pas, ce type de procédure est plus dangereux qu'on ne le croit"

>> Milla Jasmine : Son ex Mujdat mis en examen pour une affaire d'escroquerie

>> Linda Evangelista "défigurée" à vie après une chirurgie ratée, elle se montre enfin : "Je ne peux plus vivre comme ça"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles