Publicité

Amour, sexe entre collègues et travail : "On a fini dans un lit ensemble, je me suis laissé faire"

Farid a 26 ans et est en couple avec son amour de jeunesse depuis ses 17 ans. S'il repousse dans un premier temps les avances d'une collègue, il finit par céder et entame une relation adultère.

Feet, flirt and affair with a work romance between and business man and woman in the office together. Couple, shoes and love with a male and female flirting under a table at work in infidelity
Amour, sexe entre collègues et travail : "On a fini dans un lit ensemble, je me suis laissé faire." Photo : Getty Creative

Farid a 26 ans et il est en couple depuis ses 17 ans avec une femme de son âge qu’il a rencontrée au lycée : "C’est quelque chose qui ne se fait plus maintenant mais mes parents se sont connus quand ils étaient jeunes aussi et on se posait moins de questions. Maintenant il faut avoir eu beaucoup d’aventures et avoir fait sa vie avant de se mettre en couple avec quelqu’un. Je ne pense pas que ce soit forcément nécessaire. J’ai plusieurs amis qui sont comme moi, en couple avec une femme qu’ils connaissent depuis le lycée et même le collège. Je trouve ça beau. Ça montre que tout est possible et qu’il y a plein de sortes de couples. J’aime ma compagne et je veux faire ma vie avec elle. Je ne lui ai pas encore demandé de m’épouser parce que je veux lui offrir la plus belle bague possible. Ma mère m’a proposé de me donner une bague de ma grand-mère mais j’ai refusé. Je veux offrir une bague toute neuve à ma femme. Elle mérite quelque chose qui n’appartienne qu’à elle."

Malgré les sentiments profonds qu’il partage avec la femme qui partage sa vie, Farid a eu une aventure avec une collègue de travail : "On s’asseyait souvent dans le même coin depuis que le bureau est devenu un flex-office. Le principe c’est que tout le monde peut s’asseoir n’importe où mais, dans les faits, on se met toujours quand même par affinité et on garde la place pour les autres s'ils ne sont pas encore arrivés. Pendant des mois, on a été amis avec cette femme. Et puis j’ai réalisé que j’avais eu un vrai coup de coeur pour elle. Je n’ai jamais pensé quitter ma copine pour elle. Mais elle me plaisait beaucoup. Je la trouvais très belle et très intelligente. Je n’ai pas essayé de la draguer, mais je ne la repoussais pas non plus. C’est elle qui a fait le premier pas. La première fois qu’elle a commencé à parler de se voir en dehors du travail, je lui ai dit que j’étais déjà en couple. Mais elle a réessayé plusieurs fois et j’ai fini par accepter. Je ne peux pas dire que je ne savais pas que ça allait finir comme ça a fini mais je ne voulais pas y penser. Pour moi, tant qu’on était pas ensemble dans au lit, tout était ok. Le problème, c’est quand on a effectivement fini dans un lit ensemble."

Vidéo. Monia Chokri : "Ça fait partie du système du couple de penser que l’autre nous appartient, nous doit fidélité, loyauté du corps et de l’esprit"

Tout au long de leur courte histoire, c’est cette collègue qui est aux commandes : "Je me suis laissé faire et je sais que ce n’est pas bien. Je pense que j’avais envie qu’il se passe quelque chose mais que j’avais peur d’être celui qui fait que les choses avancent. Alors j’ai continué de la laisser faire pour me sentir moins coupable. Mais je le suis évidemment. J’ai trompé la femme que j’aime. Plusieurs fois en plus. On se retrouvait après le travail pendant deux heures maximum chez elle. J’avais toujours une bonne excuse, soit un verre avec les collègues soit un surplus de travail. Ma copine ne s’est doutée de rien. Je pense que si elle avait su, j’aurais pu mourir de honte. En tout, ça a duré quatre mois. Après, ma collègue a demandé à être transférée dans un autre bureau, dans une autre ville où elle rêvait d’habiter. On s’est quittés comme ça. Après son pot de départ, je savais que c’était fini. J’ai été soulagé. Avec sa personnalité, j’avais un peu peur qu’elle en parle à quelqu’un."

Pour Farid, cette aventure n’a pas été très concluante : "Je ne suis pas le type de personne qui arrive à vivre en trompant la femme qu’il aime. Je l’ai fait et je m’en veux de l’avoir fait. On ne peut pas toujours en tirer du positif et je crois que c’est très bien comme ça. Je l’ai fait et je peux dire que ça ne me convient pas. En fait, ça me fait juger les hommes qui le font encore plus. Pour les femmes, je ne sais pas. J’imagine qu’elles ont d’autres raisons. Mais les hommes qui trompent, ce n’est pas possible pour moi. J’ai essayé de me rattraper comme j’ai pu avec ma copine. Je l’ai couverte de cadeaux, je nous ai payé des vacances. Elle mérite que je m’occupe bien d’elle. Je crois que la morale de cette aventure c’est à quel point je suis amoureux de ma copine et que j’ai hâte qu’elle soit ma femme. J’en ai appris un peu plus sur moi au passage et je suis assez fort maintenant pour dire non quand je ne suis pas vraiment intéressé. Ou juste un peu intéressé sans avoir envie d’explorer plus. On peut avoir un coup de coeur. Ça n’a pas toujours à finir dans un lit. Je me dis que c’est même mieux de garder un peu de mystère. C’est le conseil que je pourrais donner à mon moi du passé et du futur."

Selon une enquête réalisée par l’agence d’intérim online QAPA en 2022, un français sur deux avoue avoir déjà eu des sentiments pour un ou une collègue au travail. Le lieu de travail reste un lieu de rencontre potentiel que de nombreux travailleurs et travailleuses ne boudent pas. Alors si les relations amoureuses se forment au travail, qu’en est-il des relations extra-conjugales ? Comment se passent ces rencontres ? Ces relations sont-elles durables ? C’est ce que nous avons essayé de savoir avec cette nouvelle série de témoignages à propos des rencontres sur le lieu de travail.

Si vous aussi vous voulez raconter vos belles histoires de vie, d'amitié et d'amour, vous pouvez envoyer un message à cette adresse : lucilebellan@gmail.com.

À LIRE AUSSI

>> Histoires de femmes infidèles : "Arrivée à la chambre d’hôtel, c’est mon mari qui m’attendait"

>> Histoires de femmes infidèles : "Je suis tombée sur le boulanger dans mon club libertin"

>> Pourquoi les hommes font-ils moins de nudes que les femmes ?