Publicité

Thyroïde et prise de poids : quelles sont les causes et que faire ?

Le système endocrinien est régulé par différentes glandes dont la thyroïde que l’on retrouve devant le cou, sous le larynx. Cette dernière fabrique deux types d’hormones : la triiodothyronine (T3) et la thyroxine (T4). Ces hormones thyroïdiennes sont des messagers circulant dans le sang, qui influencent notre métabolisme. En cas de dérèglement de la fonction thyroïdienne, on peut donc parfois observer une prise ou perte de poids.

Lorsque la thyroïde sécrète une faible quantité d’hormones, le patient est plus à risque de développer une hypothyroïdie. Dans ce contexte, le système immunitaire fabrique des anticorps attaquant la thyroïde. La maladie auto-immune d’Hashimoto est la forme la plus connue. Une baisse de fabrication des hormones thyroïdiennes peut aussi être secondaire à une ablation de la thyroïde, une carence en iode ou une thyroïdite atrophique (une thyroïde qui devient trop petite), qui concerne principalement les femmes ménopausées.

Différents symptômes peuvent alerter sur une hypothyroïdie : fatigue, troubles du sommeil, constipation, baisse de la fréquence cardiaque… Outre ces manifestations, l’hypothyroïdie peut être associée à une prise de poids. Quand la thyroïde ne produit plus suffisamment d’hormones, le métabolisme de base ralenti. On brûle donc moins de calories et on stocke plus de graisses. "Ce dérèglement peut entraîner une prise de poids, mais il faut vraiment que l’hypothyroïdie soit très importante. Il est primordial de souligner qu’un patient présentant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite