Affaire conclue - "Faut arrêter les conneries", "Ça fait cher", "Un menuisier te fait ça pour beaucoup moins cher" : le prix d’une maison de poupée fait halluciner les internautes

Ce mercredi 27 avril, le prix d'une maison de poupée dans Affaire conclue a fait halluciner les internautes.
Capture écran France 2
Ce mercredi 27 avril, le prix d'une maison de poupée dans Affaire conclue a fait halluciner les internautes. Capture écran France 2

Les vendeurs ont souvent de belles surprises dans "Affaire conclue". Ce mercredi 27 avril, une maison de poupée a été proposée aux enchères. Face à cet objet original, les acheteurs se sont lancés dans une véritable guerre des prix, atteignant une somme qui a fait halluciner les internautes.

Ce mercredi 27 avril, deux nouveaux numéros d'"Affaire conclue" ont été diffusés successivement sur France 2. C'est le rendez-vous quotidien que les téléspectateurs aiment particulièrement retrouver sur leurs écrans. Lors de la première émission, les fans du programme ont rencontré le nouvel acheteur. Il s'agit de Jérôme Lefranc, un antiquaire à Biarritz. Depuis le départ de Pierre-Jean Chalençon et de Julien Cohen, la production redouble d'efforts pour offrir de nouveaux visages aux adeptes d'"Affaire conclue", et ainsi apporter un peu de fraîcheur et de diversité à son programme.

Découvrez le portrait de Sophie Davant :

Lors de la première vente, les acheteurs présents dans la salle des ventes ont voulu "bizuter" la nouvelle recrue. Jérôme Lefranc a donc dû acheter l'objet le plus insolite du jour, au prix fort, et ses collègues ne lui ont pas fait de cadeau. Ainsi, il s'est retrouvé contraint de surenchérir sur une cloche de vache. Un objet sur lequel il n'aurait même pas porté un regard... Et finalement, il est reparti avec en déboursant la somme de 120 euros. Cette "tradition", comme l'a rappelée Anne-Catherine Verwaerde, n'était pas au goût des internautes.

Une maison de poupée attire les regards

Cependant, c'est un tout autre objet qui a attiré l'attention des téléspectateurs. Sonia, originaire de Belgique, a décidé de participer à "Affaire conclue" dans le but de vendre une maison de poupée géante. Comme elle l'a expliqué à la présentatrice de France Télévisions, elle a trouvé cette maison dans la grange de la demeure qu'elle venait d'acheter dans les Landes. "Une belle surprise" à laquelle elle ne s'attendait pas. Si cet objet, rare et étonnant, a captivé Sophie Davant, la commissaire-priseuse a émis quelques réserves. Bien que cette oeuvre soit imposante et artisanale, elle ne se trouve pas en très bon état. Salomé Pirson a donc estimé cette maison "miniature" à 100 euros. Une somme qui a quelque peu fait tiquer la vendeuse.

"900 euros, ça fait cher"

Mais bien évidemment, tout s'est joué en salle des ventes. En découvrant cette maison, les acheteurs du jour ont été charmés. D'ailleurs, Anne-Catherine Verwaerde et Damien Tison se sont lancés dans une véritable guerre des enchères. Ils n'ont pas lâché jusqu'à attendre les 900 euros. Finalement, l'antiquaire s'est incliné face à sa collègue. Face caméra, Damien Tison a tenu à féliciter Anne-Catherine Verwaerde pour son acquisition, tout en précisant qu'il la regrettait déjà. Bien évidemment, ce n'était que partie remise, a-t-il ainsi promis. Amusée, la collectionneuse d'art a assuré : "Derrière le desk, il n'y a plus d'amitié". Une chose est sûre, c'est que le prix de cette enchère n'est pas passé inaperçu sur la Toile. Certains internautes ont même halluciné en découvrant la somme récoltée par la vendeuse.

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles