Publicité

Cette bonne habitude aiderait à se sentir plus jeune de 10 ans, selon une étude

En moyenne, les Français dormiraient 6h42 par nuit en semaine et 7h26 au repos selon un Baromètre de Santé Publique France datant de 2017. De nombreuses personnes dorment donc majoritairement moins que les 7 heures recommandées et 45% des 25-45 ans estiment qu’ils dorment moins que ce qu’ils ont besoin selon l’Inserm. En effet, un bon rythme de sommeil est primordial pour la santé physique comme mentale. Santé Publique France rappelle que le sommeil agit sur le risque de diabète, de maladies cardiovasculaires, d’accidents, qu’il contribue à la régulation de la circulation sanguine, de la production d’hormone, au système immunitaire, qu’il élimine les toxines du du cerveau ce qui permet de ralentir son vieillissement, et qu’il joue sur la gestion du stress, la mémoire, ou encore sur la régulation des humeurs.

Mais le sommeil agirait également sur le vieillissement subjectif d’après des chercheurs de l’université de Stockholm (Suède), qui ont publié, le 27 mars 2024, une double étude dans le journal Proceedings of the Royal Society B. Le but ? Examiner l’impact du manque de sommeil et de la somnolence sur l'expérience subjective de l’âge. Pour rappel, la somnolence correspond à un état entre la veille et le sommeil, non désiré et parfois non contrôlable. "Étant donné que le sommeil est essentiel au fonctionnement du cerveau et au bien-être en général, nous avons décidé de vérifier s'il recèle des secrets pour préserver une impression de jeunesse", a déclaré dans un communiqué Leonie (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite