Publicité

Les cas de rougeole explosent, inquiétude à l’approche des JO 2024

117 cas de rougeole ont été déclarés en 2023. À moins de quatre mois des Jeux olympiques de Paris, Santé publique France insiste sur l’importance de la vaccination.

La rougeole, maladie évitable mais potentiellement mortelle, a connu « une recrudescence » en France en 2023, selon Santé publique France, qui insiste sur la vaccination et alerte sur le risque accru de cas importés à la faveur des Jeux olympiques de Paris.

L'année passée, 117 cas de rougeole, dont 31 importés, ont été déclarés, contre respectivement 15 en 2022, 16 en 2021 et 240 en 2020, indique un bilan publié ce mercredi 3 avril, qui confirme la tendance internationale. Aucun décès n'a été rapporté. « Si le nombre de cas a été multiplié par huit par rapport à 2022 », sous l'effet principalement d'un épisode groupé chez des collégiens d'Auvergne-Rhône-Alpes, « il reste encore très limité par rapport à la période pré-Covid » (moyenne de 1 538 cas entre 2016-2019), précise l'agence sanitaire.

Lire aussi >>  Rougeole : la Haute Autorité de santé recommande l’obligation vaccinale des soignants

Risques de complications graves

Depuis la dernière épidémie en 2018-2019, interrompue dès le début de la pandémie de Covid-19 en 2020, le virus de la rougeole avait « très peu circulé, occasionnant quelques cas sporadiques isolés » en France. Mais depuis 2022 et notamment en 2023, une recrudescence de rougeole est observée dans le monde, après une baisse de la couverture vaccinale constatée post-Covid.

Maladie virale très contagieuse, la rougeole est souvent bénigne, mais peut entraîner des complications graves, respiratoires et...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi