Clear Fashion, l’application qui scanne vos vêtements pour une mode plus responsable

Katia Rimbert
Journaliste
(Crédit photo : Getty Images)

Avis aux fashionistas qui se remettent en question. Une application permet de connaître l’impact environnemental et humanitaire des vêtements qui vous font de l’œil. Pour aller vers une mode éco-responsable mais aussi pour savoir ce qu’on achète vraiment quand on jette son dévolu sur un jean ou un pull doudou.

L'industrie de la mode est le deuxième secteur le plus polluant à l’échelle planétaire et plus de 100 milliards de vêtements sont fabriqués chaque année dans le monde. Des chiffres qui donnent le tournis et qui s’expliquent - entre autres - par les quantités astronomiques d’eau ou de pétrole utilisées pour fabriquer certaines matières ou le transport du textile, la production de fringues contribue au réchauffement climatique.

Côté éthique, elle est aussi loin d’être exemplaire. Conditions de travail des salariés qui ne respectent pas les normes, maltraitance animale, emploi des enfants… Trop de marques ont encore des pratiques douteuses. Mais entre le greenwashing de certaines maisons, les réelles bonnes intentions qui peuvent encore être améliorées et les vrais engagements, il n’est pas toujours évident de s’y retrouver en tant que consommateur. C’est là que Clear Fashion intervient.

Reconnaître les bons élèves... Et démasquer les mauvais

“Que se cache-t-il derrière les vêtements que vous achetez ?” C’est la promesse de cette application, lancée en septembre 2019, qui se veut être une sorte de Yuka de la mode. Elle vous propose de passer au crible les vêtements que vous souhaitez acheter pour en apprendre un peu plus sur eux et savoir reconnaître une marque responsable. La couleur, la taille, la coupe, la matière c’est bien, mais est-ce que vous savez vraiment ce qui se passe derrière l’étiquette ? Pas vraiment, soyons honnête.

Une fois le code barre scanné, vous avez accès à quatre critères : santé, humains, environnement et animaux. Hop, en deux clics, vous obtenez quatre notes sur 100 qui vous permettent de connaître l’impact du produit… Et de faire le choix, en conscience, de le remettre en rayon ou de passer à la caisse.

Mais alors, comment évaluer les vêtements ? Les fondatrices Marguerite Dorangeon et Rym Trabelsi ont été été accompagnées par un comité d’experts spécialisé dans la mode durable. Ensemble, ils ont établi une grille d'évaluation en se fondant sur la documentation scientifique, des informations publiques des marques (rapport RSE par exemple) ainsi que sur des enquêtes consommateurs. Certaines enseignes ont été transparentes dès le lancement de la plateforme en lui communiquant elles-mêmes des données quant à leur processus de production. Et quand ce n’est pas le cas, c’est un zéro pointé dans le critère sur lequel il n’y a aucune info. Autant jouer le jeu.

Acheter moins, et surtout moins de produits neufs

Acheter plus responsable, c’est une chose, mais le problème c’est aussi que nos placards débordent. Alors, si vous souhaitez faire un geste pour la planète, achetez moins de pièces neuves en plus d’acheter mieux. Oublier les boutiques de fast-fashion pour des pépites en seconde main, customiser une veste tachée avec un écusson, trouver des sapes de folie en friperie pour trois fois rien, fabriquer soi-même un foulard ou un headband à partir d’une chute de tissu… Il existe de nombreuses alternatives pour diminuer votre dressing tout en vous faisant plaisir. Bon, quand on voit que plusieurs magasins Zara ont été pris d’assaut au premier jour du déconfinement, on se dit qu’il y a encore du boulot.

A LIRE AUSSI

>> Des applications de suivi du cycle menstruel balancent allègrement vos infos perso (et super intimes) à Facebook

>> Une application scanne vos SMS (oui, oui) pour savoir si vous allez conclure avec votre crush

>> Cette application de rencontre évite les malentendus et les faux espoirs