Coronavirus : voici l’activité qui manque le plus aux Français pendant le confinement

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·Journaliste
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
(Crédits photo : Getty Images)
(Crédits photo : Getty Images)

Le couperet est tombé lors de l’allocution d’Emmanuel Macron, le 13 avril. Le confinement est prolongé de (au moins) quatre semaines, jusqu’au 11 mai, pour continuer de lutter contre la propagation du Covid-19. Mais qu’est-ce qui manque le plus aux Français depuis qu’ils sont contraints de rester chez eux ?

Libérés, délivrés. Fermez les yeux. Prenez une grande inspiration. Imaginez. Non, ce n’est pas le début du 56ème cours de méditation que vous faites pendant le confinement. Imaginez que le confinement est levé demain. On vous annonce que, ça y est, l’épidémie de coronavirus est derrière nous, et que vous pouvez enfin sortir de chez vous et retrouver une vie normale (ou presque). Quelle serait la première chose que vous feriez ? Où iriez-vous ? À qui rendriez-vous visite ? C’est ce qu’une étude réalisée par Vertigo Research en mars dernier, et mise en avant par le site du Film Français, a tenté de savoir.

Fantasmer le déconfinement

Les chercheurs ont posé une seule et unique question à 1000 personnes : "Lorsque la période de confinement liée au coronavirus prendra fin, quelles sont, parmi les propositions suivantes et par ordre de préférence, les activités/loisirs que vous aurez envie de faire ?". Vous avez quatre heures. Et la réponse va peut-être vous surprendre.

Si on leur annonçait le début du déconfinement, l’écrasante majorité des sondés (79,2% tout de même) iraient "manger au restaurant, boire un verre dans un café", avec des amis/proches/collègues/membres de la famille, évidemment. Comment ça, vous en avez marre de faire à manger trois fois par jour pour toute la famille ? En tout cas, ce plébiscite va mettre du baume au cœur aux restaurateurs, qui subissent de plein fouet la crise sanitaire, et qui ne pourront pas réouvrir leurs établissement à la date du 11 mai, comme l’a déclaré le chef de l’État lors de son allocution.

Le cinéma et les activités culturelles vous manquent

À la deuxième place des activités qui manquent le plus aux Français, on trouve… Le cinéma. 52,2% des interrogés, dont principalement les jeunes âgés de 15 à 24 ans, se rueront dans les salles obscures dès la fin du confinement. Il faut dire qu’à ce rythme-là, on aura bientôt fini tout le catalogue Netflix… Les sportifs campent à la troisième place du podium puisque 49,3% du panel ont affirmé vouloir "pratiquer une activité sportive librement" et ne plus être contraints de mettre leur réveil tôt le matin pour aller faire leur jogging tranquilles.

Viennent ensuite ceux qui n’ont qu’une seule envie : faire la fête. Ils sont 41,7% dans les starting-blocks pour s’encanailler jusqu’au bout de la nuit ! Mais aussi dire adieu au vieux jogging et refaire connaissance avec sa trousse à maquillage. Enfin, 30% du panel a hâte de reprendre ses activités culturelles en assistant à un spectacle vivant tandis que 14,9% préféreraient être dans les gradins pour voir un événement sportif.

Bon, c’est bien beau de rêver, mais vous aurez compris que ce n’est pas pour tout de suite. L’heure n’est pas (encore) au déconfinement, et on n’a un seul conseil à vous donner : restez chez vous. On ira au restau, on ira au cinéma, on fera la fête, on fera du sport, quand la pandémie ne sera plus qu’un mauvais souvenir, c’est promis.

A LIRE AUSSI

> Coronavirus : Vous êtes angoissé ? Un compte Instagram vous aide à surmonter votre anxiété avec humour

> Ces femmes affirment leur ras-le-bol des injonctions pendant le confinement

> Confinement, manque d'empathie et solitude : "Je ne reparlerai plus jamais à ma tante"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles