Publicité

Différents d’âge - Emmanuel, 46 ans et Mélissa, 23 ans : "Ça lui faisait honte. Il ne voulait pas qu'on sorte ensemble en public"

Malgré les réticences de son compagnon, Mélissa s'est accrochée pour vivre une histoire d'amour avec cet homme qu'elle fantasmait. Mais leurs débuts ont été assombris par la honte qu'éprouvait Emmanuel à se montrer en public avec une femme bien plus jeune.

Différents d’âge - Emmanuel, 46 ans et Mélissa, 23 ans :
Différents d’âge - Emmanuel, 46 ans et Mélissa, 23 ans : "Ça lui faisait honte. Il ne voulait pas qu'on sorte ensemble en public"

Crédit : Getty

Melissa a 23 ans. D’aussi loin qu’elle se rappelle, elle a toujours fantasmé sur un compagnon viril : "J’ai toujours voulu être avec un homme, un vrai. J’ai envie de bras musclés, de voix bien grave, d’un mec qui me ferait rêver quoi. Je pense que j’ai commencé à y penser pendant le lycée et que je n’ai jamais pu me mettre en couple avec un gamin. C’est pour ça que j’ai attendu un certain temps avant mes premières fois. Je voulais trouver le bon. Et ce n’était pas si facile à trouver."

Melissa rencontre Emmanuel dans un bar où elle s’est rendu avec des amies : "On fêtait la fin de la semaine de cours à notre école et j’avais envie de m’amuser. On a bu, on a commencé à danser. Et puis j’ai remarqué ce mec tout seul au bar qui nous regardait. Quand j’ai été chercher des verres, je me suis mise à lui parler. Il était là parce qu’il connaissait le patron et il n’avait pas prévu de rester. Il m’a dit très vite qu’il avait 44 ans, qu’il travaillait chez un pisciniste. Je l’ai trouvé super sexy. Je me suis mise à le draguer et j’ai senti que ça le gênait. Il m’a demandé mon âge, je lui ai dit la vérité : 21 ans."

Vidéo. "Je n'ai pas envie de me dire qu'il faut que le ciment du couple soit le sexe"

Emmanuel ne sait pas quoi faire de l’engouement de la jeune femme : "Il a refusé de prendre mon numéro alors je l’ai laissé au bar et j’ai fait promettre au patron de lui reparler de moi. Au bout de quelques jours, comme je n’avais pas de nouvelles et que je ne faisais que penser à lui, je suis retournée au bar. J’y suis allée tous les jours pendant au moins deux semaines. J’y venais, je parlais avec le patron, je demandais si Emmanuel allait venir, et je repartais. Le patron m’avait dit qu’Emmanuel était célibataire, mais ça le stressait de se laisser draguer par une petite jeune. Il m’a conseillée d’attendre. Et puis quelques jours plus tard, Emmanuel m’a rejointe au bar. Il est venu pour me convaincre de le laisser tranquille et il est reparti avec un rendez-vous. Je voulais tellement qu’il se passe quelque chose, je ne lui ai pas laissé le choix. Il a été obligé d’accepter. Une semaine plus tard, on était ensemble."

Une fois leur premier baiser passé, Emmanuel est obligé d’admettre que la jeune femme, et son insistance, l’ont séduit : "Il ne voulait pas l’admettre mais il en avait envie aussi. J’ai pris le temps de lui expliquer que je ne voulais pas vivre autre chose, que je n’allais pas me mettre avec un copain de ma classe ou un mec rencontré en soirée. J’avais envie de lui et c’est tout. Et si il ne voulait pas me donner ce que je lui demandais, j’allais juste l’attendre. Il m’a vue déterminée. Il a fini par se laisser convaincre. Je pense qu’il pensait au début qu’on allait vivre un truc comme ça et qu’il pourrait lâcher l’affaire si je me lassais. Mais ça ne s’est pas passé comme ça. Il a fini par tomber amoureux de moi comme j’étais amoureuse de lui. Ça lui a juste pris un peu plus de temps."

Emmanuel a du mal à accepter leur histoire : "Le plus dur, ça a été d’accepter qu’il soit avec une fille plus jeune. Je pense que c’était pas comme ça qu’il se voyait. Il n’arrêtait pas de me dire que c’était pas son genre, que ça lui faisait honte, que les gens allaient penser des choses. Au début, il ne voulait pas trop qu’on sorte ensemble en public. Il préférait qu’on se fasse nos petites soirées chez lui. Dans ces moments-là, c’était parfait. J’étais très heureuse d’être avec lui. Mais au bout d’un moment, j’en ai eu marre qu’il continue d’avoir honte de nous. À ce moment-là, on s’est séparés pendant quelques semaines. Mais c’est lui qui est revenu. Il m’a promis de faire des efforts et d’assumer qu’on soit ensemble. Depuis, je ne l’ai plus jamais vu faire de crise comme avant à propos de ça. Ça fait deux ans qu’on est ensemble si on ne compte pas la petite coupure. Et je crois qu’il a réalisé depuis un petit moment que notre histoire est très sérieuse pour moi et que je pense que c’est l’homme de ma vie. On parle de mariage des fois. Je pense qu’il est heureux. Mais heureusement que je me suis accrochée parce que ça n’a pas été simple."

Selon une étude de l’INSEE, 6 hommes sur 10 sont plus âgés que leurs conjointes mais seuls 8% des couples ont plus de 10 ans de différence d’âge. On constate ces dernières années une évolution : l’écart d’âge moyen semble se creuser. Comment vivent ces couples que presque une génération oppose ? Est-il possible de vivre une relation équilibrée quand les deux partenaires ne sont pas au même moment de leurs vies ? Si vous aussi vous voulez raconter vos belles histoires de vie, d'amitié et d'amour, vous pouvez envoyer un message à cette adresse : lucilebellan@gmail.com.

À LIRE AUSSI

>> TABOU - Ils préfèrent les femmes plus jeunes: "Je ne veux pas me faire coincer avec une fille mineure, je ne suis pas un pédophile"

>> TABOU - Elles ne veulent sortir qu'avec des hommes plus riches : "S'il n'a pas un bon salaire, c'est qu'il n'a pas d'ambition"

>> Pourquoi les hommes font-ils moins de nudes que les femmes ?