Taureau

21 AVRIL - 20 MAI

Amour : Vous ne supporterez pas que l'un de vos proches conteste votre autorité. Ne soyez pas aussi intransigeant, vous avez le droit à l'erreur vous aussi et il serait temps que vous acceptiez vos torts.

Travail-Argent : Examinez les enjeux réels de vos divers projets, ce qui vous aidera à les concrétiser plus facilement. Mettez-vous autour de la table avec vos collaborateurs et redéfinissez vos priorités, cela devient indispensable.

Santé : Vitalité en hausse.

19 august
Illustrations de Jo Ratcliffe
  • VOICI - Anne-Elisabeth Lemoine (C à vous) recadrée en plein direct par Booder : la séquence vaut le détour (Zaptv)

    Assurant la promo de son spectacle Booder is back, le comédien Booder a été convié sur le plateau de C à vous ce 30 mai 2024. Mais dans une séquence, il n'a pas hésité à recadrer Anne-Elisabeth Lemoine qui a buté sur un mot en évoquant les JO de Paris.

  • Quels métros et RER circuleront le jour de la cérémonie d’ouverture des JO de Paris ?

    Le 26 juillet, les transports parisiens seront très perturbés dès le petit matin en raison de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques qui aura lieu sur la Seine.

  • "Du pain sur la planche": après le choix d'un Premier ministre, des Haïtiens entre espoir et lucidité

    "J'espère qu'il va réussir." Comme David, réfugié dans un camp de Port-au-Prince, des Haïtiens souhaitent à leur nouveau Premier ministre Garry Conille de mener à bien sa mission, tout en restant lucides sur l'ampleur de la tâche qui l'attend.Après des semaines de pourparlers et un couac initial dans le processus de nomination, le conseil présidentiel de transition a choisi mardi M. Conille comme Premier ministre intérimaire d'Haïti. L'arrêté officialisant sa nomination a été publié dans Le Moniteur, le journal officiel haïtien, et rendu public jeudi.Ce médecin de formation, qui a déjà été Premier ministre pendant une courte période en 2011-2012, était jusqu'ici directeur régional pour l'Unicef. Il doit s'atteler à une tâche monumentale: tenter de sortir Haïti, ravagée par les gangs, de sa profonde crise politique, sécuritaire et humanitaire afin d'ouvrir la voie à l'organisation d'élections - les premières depuis 2016."Garry Conille a du pain sur la planche", résume Vermont Saintyl, anthropologue. Et il "a une responsabilité envers la nation parce qu'il doit servir un conseil présidentiel qui n'est pas élu par le peuple, qui est imposé par la communauté internationale", ajoute-t-il.M. Saintyl faisait allusion aux négociations entre responsables haïtiens et plusieurs pays et organisations, notamment la Communauté des Caraïbes, qui ont abouti à la mise en place d'autorités de transition après la démission du Premier ministre controversé Ariel Henry.Pour James Innocent, un enseignant, il faut mettre à l'actif de M. Conille le fait qu'il connaisse "déjà le terrain" parce qu'il a été Premier ministre. Et "il a déjà beaucoup d'expérience à l'international", souligne-t-il."Il doit maintenant se battre pour délivrer le pays", plaide-t-il.- "Tirs tous les jours" -"Moi, je soutiens tous ceux et celles qui ont quelque chose de positif pour le pays. Parce que je ne vis pas. On entend des tirs tous les jours", s'emporte de son côté Mylove Similka, une marchande, en référence aux violences qui bouleversent la vie des habitants de la capitale, à 80% aux mains des bandes armées.Nerette Celisca, un habitant de Port-au-Prince, juge enfin que Garry Conille est "un citoyen honnête" qui s'évertuera "à combattre la corruption dans le pays".Le Premier ministre intérimaire s'est dit mercredi "très honoré" de sa nomination et a remercié la société civile, les partis politiques et les membres de la diaspora ayant soumis son nom."Ensemble, nous travaillerons à un meilleur avenir pour tous les enfants de notre nation", a-t-il écrit en créole sur X.Les Etats-Unis ont salué jeudi la nomination de M. Conille, en exhortant le conseil présidentiel de transition et le Premier ministre à "agir rapidement pour nommer un gouvernement inclusif, responsable et crédible ainsi qu'un conseil électoral provisoire afin de permettre des élections libres et équitables".Le président kényan William Ruto, dont le pays doit mener une force multinationale pour épauler la police haïtienne face aux gangs, a félicité Garry Conille, qualifiant sa nomination d'"étape importante".Très attendue, la force pourrait être prête à se déployer en trois semaines environ, "une fois que nous aurons procédé à l'évaluation convenue avec la police haïtienne et les dirigeants haïtiens", a récemment affirmé M. Ruto à la BBC.Haïti n'a pas de président depuis l'assassinat de Jovenel Moïse en 2021. Le mandat du conseil présidentiel de transition doit se terminer en février 2026 au plus tard.vid-str-iba/pno

  • Roland Garros 2024 : le public français pointé du doigt

    Au cours des derniers jours, le public français à la Porte d’Auteuil a été critiqué pour son comportement envers les joueurs. Nombre d’entre eux, y compris Swiatek et Goffin, dénoncent une attitude irrespectueuse.

  • Vous n'avez jamais vu ses spectacles à la télé et pourtant cet humoriste cartonne et remplit les salles depuis 25 ans

    Cet humoriste a énormément de succès. Et ce depuis de nombreuses années. Il s'est forgé un public de fidèles qui l'adore....

  • Benjamin Netanyahu estime que les Palestiniens doivent être "déradicalisés" pour avoir une "autonomie"

    Alors que plusieurs pays européens ont fait le choix de reconnaître un État de Palestine en pleine guerre à Gaza, le Premier ministre israélien s'est dit favorable à une Autorité palestinienne pour la paix, mais uniquement après avoir "démilitarisé" le territoire.

  • VOICI : Secret Story : après Perrine, Maxence jette son dévolu sur une autre candidate de l'émission (1)

    Les larmes coulent dans la Maison des Secrets. Maxence, qui faisait partie du triangle amoureux de cette saison, a craqué après avoir perdu Lou et Perrine. Les internautes n'ont pas tardé à le comparer à un ancien candidat emblématique de Secret Story.

  • Athlétisme: Jimmy Gressier améliore son record de France sur 5000 mètres

    Le Français Jimmy Gressier a amélioré jeudi soir à Oslo son record de France du 5000 mètres en 12 min 54 sec 97, retranchant plus d'une seconde à sa précédente marque. Dans une course très relevée remportée par l'Ethiopien Hagos Gebrhiwet (12 min 36 sec 73, deuxième meilleure performance de l'histoire) devant le recordman du monde Joshua Cheptegei (9e en 12 min 51 sec 94), Gressier a pris la 11e place après avoir été esseulé une bonne partie de la course.

  • USA: Boeing a remis sa "feuille de route" pour assainir son processus de production

    Le constructeur aéronautique Boeing a remis jeudi au régulateur américain de l'aviation (FAA) une "feuille de route" pour résoudre ses problèmes de production, mis en lumière par un incident en vol début janvier.- Indicateurs clés - Cette "feuille de route", comme l'a qualifiée M. Whitaker jeudi, comprend notamment "six indicateurs clés de performance très distincts qui nous permettront de surveiller en temps réel" la qualité de la production.

  • Les JO de Paris s’éloignent aussi pour Antoine Griezmann, autre star des Bleus

    L’Atlético de Madrid n’est pas pour libérer son joueur après l’Euro. Kylian Mbappé pourrait aussi manquer le rendez-vous.

  • Gaza: Benjamin Netanyahu compare l'offensive à Rafah au "Débarquement en Normandie"

    Le Premier ministre israélien a comparé l'offensive de son armée dans Rafah au Débarquement des alliés pour justifier sa stratégie militaire dans la bande de Gaza.

  • Loïs et Clark, les nouvelles aventures de Superman

    M6+ nous fait faire un bond de trente ans dans le passé. La plateforme gratuite a mis à disposition du public une série fantastique des années 1990 en intégralité. On y retrouve des personnages et des visages très connus.

  • Guillaume Meurice sera fixé sur son sort le 4 juin au plus tôt

    L'humoriste de France Inter Guillaume Meurice, suspendu depuis début mai dans l'attente d'un possible licenciement, sera fixé mardi au plus tôt sur son sort, a-t-on appris auprès du syndicat Sud à l'issue d'une commission de discipline jeudi.L'humoriste a eu le 16 mai un entretien préalable avec les ressources humaines de Radio France, avant cette commission de discipline, à laquelle ont participé plusieurs représentants syndicaux.

  • Benjamin Netanyahu en interview sur LCI : en amont, importante manifestation devant la tour de TF1

    Plusieurs centaines de personnes étaient rassemblées ce jeudi 30 mai au soir devant le siège de TF1 à Boulogne-Billancourt, certains criant « Israël assassin ».

  • Marianne James en train de faire la manche : des photos font réagir, la chanteuse s'exprime en toute franchise

    La chanteuse n'avait pas encore révélé tous ses secrets à ses abonnés, sur Instagram. Le 29 mai 2024, Marianne James a publié...

  • Voici - Kate Middleton : cette ancienne proche qui déchaîne les passions avec un sulfureux business

    Kate Middleton poursuit son traitement contre le cancer. La princesse de Galles n'a plus participé à un événement royal depuis la messe de Noël 2023. Son retour avait été annoncé pour la période de Pâques, puis reporté à une date ultérieure. Ce jeudi 30 mai 2024, Sky News a apporté une mauvaise nouvelle.

  • Une Gay Pride marquée de solennité à Jérusalem, sur fond de guerre à Gaza

    Les arcs-en-ciel et les rubans jaunes se sont mêlés jeudi lors de la Marche des fiertés à Jérusalem, où les participants ont défendu les droits des homosexuels mais réclamé aussi la libération des otages détenus à Gaza, dans une ambiance moins festive que d'habitude.En tête de la marche, qui a rassemblé plusieurs milliers de personnes, des proches des otages et l'ambassadeur de France en Israël, Frédéric Journès, portaient une banderole sur laquelle était écrit "Born to be free" (Né pour être libre, en anglais), arborant les couleurs de l'arc-en-ciel LGBTQ et un ruban jaune, symbole du soutien aux familles d'otages."C'est plus triste que d'habitude", a confié à l'AFP Shlomo Gedzel, un étudiant en biologie de 23 ans."Ça ne ressemble pas à une fête, il n'y a pas de musique, il y a des pancartes pour les otages partout et les gens sont généralement plus déprimés", a-t-il noté."Tout le monde (libre) maintenant!" et "Nous sommes là, nous sommes partout!", scandaient les manifestants.Omniprésent à Jérusalem depuis bientôt huit mois, le thème de la guerre s'est invité jusque dans les slogans pour les droits LGBTQ.A côté d'une banderole prônant "Paix, Egalité, Liberté", certains portaient des T-shirts aux couleurs du drapeau arc-en-ciel frappé du mot "MAINTENANT" évoquant la libération des otages."Nous voulons être égaux sans être morts!", ont-ils aussi scandé. Ils faisaient référence à un amendement adopté en novembre, autorisant les conjoints des soldats tués au combat à recevoir une allocation de veuvage, ce qui était auparavant impossible pour les partenaires LGBTQ qui ne peuvent pas se marier en Israël, bien que les mariages contractés à l'étranger soient reconnus.Le slogan rappelle le sort du soldat Sagi Golan, tué le 7 octobre lors de l'attaque sans précédent menée par le mouvement islamiste Hamas contre Israël, qui a déclenché la guerre.L'attaque a entraîné la mort de plus de 1.189 personnes en Israël, majoritairement des civils, selon un décompte réalisé par l'AFP à partir des derniers chiffres officiels disponibles.Sagi Golan est mort en luttant contre des combattants du Hamas une semaine avant la célébration prévue de son "mariage".Son mari, Omer Ohana, n'a pas été initialement reconnu comme veuf en raison de leur statut de célibataires, bien qu'ils aient vécu ensemble depuis six ans.Sur les 252 personnes emmenées comme otages pendant l'attaque, 121 sont toujours retenues à Gaza, dont 37 sont mortes selon l'armée.La riposte israélienne a fait jusqu'à présent 36.171 morts dans la bande de Gaza, selon le ministère de la Santé de l'administration du Hamas.- "Pas de fierté dans la guerre" -Lors de la Gay Pride à Jérusalem, le père de Sagi Golan, Gilad, a déclaré à l'AFP que Sagi et Omer n'avaient ressenti aucune discrimination pendant les dix années qu'a duré leur relation, jusqu'à la mort de Sagi.Omer s'est battu pour l'amendement et a gagné, et "maintenant il y a l'égalité après la mort. Nous voulons l'égalité dans la vie", a affirmé Gilad.Nombre de participants étaient vêtus de noir et brandissaient des banderoles clamant "Pas de fierté dans la guerre", et encore "Il y a des gays à Gaza".Yasha Marmer, 38 ans, portait une pancarte avec l'inscription: "Personne n'est libre tant que tout le monde ne l'est", un vieux slogan qui, selon lui, prend une signification particulière dans le contexte de la guerre à Gaza."Nous sommes également ici pour exiger un accord d'échange de tous les otages dans le cadre d'un cessez-le-feu global immédiat", a-t-il affirmé, ajoutant que les Palestiniens détenus dans les prisons israéliennes devraient également être libérés.lba/jd/cn/sg

  • Roland-Garros: Chloé Paquet, la belle histoire bleue

    Ni Katerina Siniakova, ni la pluie n'ont pu faire dérailler Chloé Paquet qui s'est hissée pour la première fois de sa carrière jeudi au troisième tour d'un tournoi du Grand Chelem et écrit la belle histoire bleue de l'année à Roland-Garros.Cette dernière est certes spécialiste du double (sept titres en Grand Chelem) mais elle pointe au 33e rang mondial en simple et a atteint les 8es de finale à Roland-Garros en simple en 2019.

  • Piqué inculpé dans une affaire de corruption liée à la Supercoupe d'Espagne en Arabie saoudite

    L'ancien joueur du FC Barcelone, Gerard Piqué, est sous le coup d'une enquête pour corruption concernant la délocalisation de la Supercoupe d'Espagne en Arabie Saoudite.

  • "La guerre est finie, la colonisation aussi": la gauche vent debout après un tweet des Républicains sur l'Algérie

    Le parti Les Républicains a publié un tweet dans lequel il réagit à une déclaration de la diplomatie algérienne, qui a transmis à Paris une liste des biens à restituer par la France. Dans ce message, le parti appelle Alger à reprendre également notamment les "criminels" et "délinquants".