Taureau

21 AVRIL - 20 MAI

Amour : Vous êtes peut-être un peu trop tendu, mais ce n'est pas une raison pour que votre partenaire en fasse les frais. Vous pourriez franchir une nouvelle étape en donnant à votre couple un tour plus constructif. C'est une belle journée qui attend les célibataires.

Travail-Argent : Vous aurez du mal à vous concentrer totalement sur votre travail, des préoccupations extérieures vous en empêcheront. Toutefois, des projets professionnels auxquels vous aviez plus ou moins renoncé referont surface. Tous les espoirs sont permis.

Santé : Vous avez besoin d'évacuer le stress pour retrouver la forme et toute votre énergie.

23 november
Illustrations de Jo Ratcliffe
  • ATP: sans trop forcer, Djokovic poursuit à Genève sa préparation pour Roland-Garros

    Le N.1 mondial de tennis Novak Djokovic a continué à engranger de la confiance à trois jours de Roland-Garros en se hissant jeudi en demi-finale du tournoi ATP 250 de Genève sans forcer son talent face au Néerlandais Tallon Griekspoor 7-5, 6-1.Le N.1 mondial pourrait retrouver en finale Casper Ruud (N.7), qui s'est qualifié pour le dernier carré en battant l'Argentin Sebastian Baez 6-3, 3-6, 6-4.

  • Nouvelle-Calédonie : le spirituel, facteur clé, et pourtant négligé

    Aucun représentant de ces courants n’a été – pour l’instant – invité à participer à la mission de conciliation voulue par Emmanuel Macron. Alors que les indépendantistes sont imprégnés de christianisme.

  • Paris : un incendie se déclare à proximité de la ZAD des boulistes de Montmartre

    Une enquête a été ouverte pour harcèlement et dégradation après un feu dans l’hôtel de Montmartre qui jouxte le club de boules de Montmartre. Les propriétaires souhaitent créer un jardin sur le terrain de jeu.

  • C à vous : Pierre Niney ligoté et en apnée, il évoque un moment de panique sur un tournage

    Au lendemain de la projection cannoise du Comte de Monte-Cristo dont il est le héros, Pierre Niney s'est rendu sur le plateau de C à vous, ce jeudi 23 mai, et a raconté ce moment de panique à 15 mètres de profondeur sur le tournage du film.

  • Aviez-vous remarqué ce petit détail original sur le corps de Catherine Deneuve, dévoilé par sa tenue sur le tapis rouge de Cannes ?

    Un signe discret ! Deux jours après la présentation de "Marcello Mio", dans lequel elle joue son propre rôle avec sa fille...

  • Athlétisme: Forfait pour les Jeux, Yulimar Rojas veut égaler le record de titres mondiaux

    Forfait pour les Jeux olympiques de Paris, la triple-sauteuse vénézuélienne Yulimar Rojas, 28 ans, médaillée d'or à Tokyo-2021 et 7 fois championne du monde (plein air et salle) espère égaler en 2025 le record de titres mondiaux en athlétisme qui appartient à son entraîneur, le Cubain Ivan Pedroso.Avec sept titres mondiaux, quatre en plein air (2017, 2019, 2022 et 2023) et trois en salle (2016, 2018 et 2022), elle veut égaler le légendaire cubain Ivan Pedroso, son entraîneur et ses neuf médaille

  • VOICI : Richard Berry accusé d'inceste : Catherine Hiegel, la mère de Coline Berry, s'en prend à l'acteur

    Alors que la plainte déposée contre Richard Berry a été classée sans suite, Catherine Hiegel a été photographiée, tout en déposant son témoignage contre les violences conjugales qu'elle a reçu. Une publication qui a provoqué une vive émotion.

  • Européennes: économie, immigration… Ce qu'il faut retenir du débat entre Gabriel Attal et Jordan Bardella

    Le Premier ministre Gabriel Attal a débattu, ce jeudi 23 mai, avec Jordan Bardella, la tête de liste du Rassemblement national en vue des Européennes. Sécurité, protectionnisme économique, vision de l'UE... Voici ce qu'il faut retenir de cet échange de plus d'une heure.

  • Assurance chômage: Binet (CGT) fustige une réforme "injuste" et "violente"

    La secrétaire générale de la CGT Sophie Binet a fustigé jeudi une réforme de l'assurance chômage "injuste" et "la plus violente" depuis sept ans.Elle regrette également la mise en place d'un "bonus" senior, mesure par laquelle l'assurance chômage compenserait le manque à gagner pour un chômeur de plus de 57 ans qui serait embauché à un salaire moindre que son précédent emploi.

  • Bella Thorne foule le tapis rouge de Cannes dans une sheer dress qui met son décolleté en valeur

    L’ancienne star de la série Shake it Up a posé au bras de son fiancé dans une robe sheer qui sublime sa silhouette.

  • Patrick Pouyanné affirme que TotalEnergies restera en France et rassure Macron

    Le PDG du géant pétrolier avait fait réagir jusqu’à Emmanuel Macron en évoquant une cotation principale à la Bourse de New York.

  • PsychENCODE : Un travail "sans précédent" qui décortique l'ADN cérébral des maladies mentales

    Dans la galaxie que constituent les variations génétiques de nos différents types de cellules cérébrales, certains alignements de planètes favorisent la survenue ou le développement de troubles et maladies mentales. Schizophrénie, bipolarité... pour mieux les traiter le consortium d'experts PsychENCODE déchiffre ce puzzle d'une rare complexité en décortiquant plus de 1000 cerveaux humains post-mortem.

  • Ivre, il casse les vitres de sa voiture avant de porter plainte contre X !

    Cet habitant de Gancourt Saint-Etienne a brisé ses propres vitres de sa voiture avant de se rendre à la gendarmerie en état d'ivresse.

  • VIDEO Céline Dion en larmes face caméra en évoquant sa pathologie neurologique rare, ce qui lui manque par-dessus tout

    Le 25 juin prochain sortira sur Prime Video un documentaire événement intitulé "Je suis : Céline Dion", qui revient en détails...

  • Fusion de l'audiovisuel public: déjà contestée, la réforme désormais retardée

    Le projet de fusion de l'audiovisuel public porté tambour battant par Rachida Dati prend du retard: son examen à l'Assemblée nationale a été repoussé jeudi, alors que tout le secteur est en grève pour s'y opposer.Les députés devaient débattre de cette réforme éclair en première lecture jeudi et vendredi. Mais, face à l'encombrement de l'ordre du jour, le gouvernement a pris la décision de le reporter. Le texte pourrait n'être examiné qu'en juin.Et ce alors que le calendrier voulu par la ministre de la Culture était déjà très contraint, avec une fusion de l'audiovisuel public programmée dès le 1er janvier 2026.Des réseaux régionaux de France 3 ou France Bleu aux sièges parisiens, tout le secteur a fait grève jeudi et doit faire de même vendredi. Les antennes de Radio France ont été très perturbées et les émissions habituelles remplacées par de la musique. Selon la direction, le taux de grévistes s'élevait à 33% pour l'ensemble des salariés, contre 55% chez les journalistes. Du coté de France Télévisions, il y a eu 12% de grévistes, tous métiers confondus, a indiqué la direction. En conséquence, la chaîne Franceinfo a rediffusé des programmes. Le journal de 20H de France 2 a quant à lui été réalisé "dans des conditions particulières", a indiqué sa présentatrice Anne-Sophie Lapix.Pour assurer la retransmission du débat dans la soirée sur France 2 entre le Premier ministre Gabriel Attal et le président du RN Jordan Bardella, la direction a prévu de recourir à des prestataires externes, d'après les syndicats.Plusieurs assemblées générales des personnels doivent se tenir vendredi, dont une commune à la Bourse du travail à 10H00. - "Agenda politique" -En plus de la grève, plusieurs rassemblements ont eu lieu en France jeudi, dont le principal à Paris, près du ministère de la Culture. Sous le slogan "Non à la casse de l'audiovisuel public", il a réuni plusieurs centaines de salariés et une délégation a été reçue au ministère.  "Votre grève très forte aujourd'hui fait déjà bouger les lignes, puisque l'agenda parlementaire a miraculeusement été décalé d'un mois", a lancé la secrétaire générale de la CGT, Sophie Binet, venue "apporter le soutien" de son syndicat.Les inquiétudes sont particulièrement fortes à Radio France, où l'on craint que la radio soit phagocytée par la télé."On n'est pas contre une évolution de nos médias mais on ne veut pas que ça se fasse de manière précipitée pour satisfaire l'agenda politique de notre ministre", a pour sa part déclaré à l'AFP Mathilde Goupil, déléguée syndicale SNJ (Syndicat national des journalistes) à France Télévisions.Selon elle, la moindre mobilisation à France Télévisions s'explique par une "forme de fatigue" après plusieurs projets de réorganisation ces dernières années.- "Très mal parti" -Pour "rassembler les forces" de l'audiovisuel public, Mme Dati prévoit une phase transitoire avec une holding commune au 1er janvier 2025, puis la fusion un an après. Quelque 16.000 salariés sont concernés.Outre France Télévisions et Radio France, le mastodonte comprendrait également l'Ina (Institut national de l'audiovisuel) et France Médias Monde (RFI, France 24). L'intégration de ce dernier groupe fait cependant débat jusque dans le camp présidentiel. Au sein de ces quatre sociétés publiques, les craintes sont vives pour les moyens et les emplois. Aux personnels, Rachida Dati a assuré dimanche: "Je veux vous garantir non seulement une pérennité mais (aussi) votre force" dans un univers de "concurrence exacerbée", entre plateformes et réseaux sociaux."Évidemment, on ne va uniformiser ni les métiers, ni les activités", a-t-elle martelé mercredi devant le Sénat.La société géante, dénommée "France Médias", aurait un budget de quatre milliards d'euros. Pour accélérer ce projet, la ministre issue de LR s'est appuyée sur une proposition de loi du sénateur Laurent Lafon (Union centriste) programmant une holding, déjà adoptée en juin 2023 par la chambre haute."Nous ne sommes pas opposés à la fusion" mais "on peut s'interroger sur le calendrier", avait souligné M. Lafon avant l'annonce du report."C'est très mal parti pour faire passer cette réforme", prophétise même un député de la majorité. "La mobilisation sociale sera très forte. C'est difficile, même si ça n'enlève rien à la nécessité de la réforme".Le sort de France Médias Monde ne paraît pas tranché. Le ministre des Affaires étrangères Stéphane Séjourné a affirmé que le gouvernement était finalement pour son exclusion de l'entreprise unique. Mais les discussions pourraient être serrées avec la droite, qui est à l'inverse attachée à son inclusion.reb-ac-gge-pr/adm/lbx

  • À Cannes, « L’Amour ouf » entre Adèle Exarchopoulos et François Civil n’a rien d’un conte de fées

    Le long-métrage de Gilles Lellouche en compétition au Festival de Cannes est « ouf » à regarder, mais son histoire d’amour ne fait pas rêver.

  • Cher, Demi Moore, Ronaldo… Défilé de stars au gala de l’amfAR à Cannes

    EN IMAGES - Le traditionnel gala de l’amfAR s’est tenu ce jeudi soir, en marge du 77e Festival de Cannes. Cette année encore, les stars étaient au rendez-vous, à commencer par Demi Moore, Cher, Ronaldo ou encore Magic Johnson.

  • Le nombre de loups en France recule, nouveau débat sur sa protection

    Le nombre de loups présents en France en 2023 s'est établi à 1.003 individus, en baisse de 9% sur un an, selon une estimation rendue publique jeudi qui relance le débat sur la protection de l'espèce et le nombre de tirs autorisés contre le prédateur.Les associations de défense de la nature (WWF France, la Ligue de protection des oiseaux (LPO), France Nature Environnement (FNE), Ferus, l'Aspas et Humanité et biodiversité), les premiers à publier ce chiffre à la baisse, demandent à l'Etat de baiss

  • VOICI - "Si j'avais parlé..." : Ségolène Royal évoque les tromperies de François Hollande dans TPMP (ZAPTV)

    Ce jeudi 23 mai, Ségolène Royal s'est exprimée comme rarement sur son passé de politicienne. En cours d'émission, l'ancienne présidente du conseil régional de Poitou-Charentes est revenue sur les tromperies de François Hollande, alors en pleine campagne présidentielle.

  • "Il y a beaucoup d'insultes" : Maxime Switek revient sur cette soirée électorale où il a craqué en direct (VIDEO)

    Invité du Buzz TV de TV Magazine ce jeudi 23 mai, Maxime Switek est revenu sur le tournage "dingue" de Fort Boyard auquel il avait participé en 2018 avec Anne-Elisabeth Lemoine et Patrick Cohen.