Publicité

Hoshi : la chanteuse victime d'homophobie expose sa rencontre avec sa compagne dans son clip

Hoshi, chanteuse engagée, avait marqué les esprits lorsque sa compagne, Gia, l'avait rejointe sur la scène des Victoires de la musique 2020 pour l'embrasser. Cyberharcelée par les homophobes, la jeune femme fait preuve de résilience et a dévoilé, ce mardi 27 novembre, le clip de son morceau "Puis t'as dansé avec moi", dédiée à celle qui partage sa vie, devenue sa manageuse. Une chanson nécessaire pour représenter l'amour lesbien.

Hoshi : la chanteuse victime d'homophobie expose sa rencontre avec sa compagne dans son clip(Photo by Alain JOCARD / AFP) (Photo by ALAIN JOCARD/AFP via Getty Images)
Hoshi : la chanteuse victime d'homophobie expose sa rencontre avec sa compagne dans son clip(Photo by Alain JOCARD / AFP) (Photo by ALAIN JOCARD/AFP via Getty Images)

Hoshi partage la vie de sa compagne, Gia, depuis plusieurs années désormais. La jeune femme est devenue, avec le temps, la manageuse de l'artiste. En 2020, elle rejoint sa compagne sur la scène des Victoires de la musique, et l'embrasse. Hoshi fait ainsi publiquement son coming out, en interprétant son titre "Amour Censure", et en évoquant sa volonté de ne plus vouloir se cacher. Mais malheureusement, sa performance a attiré beaucoup de haine homophobe, et même des menaces : "J'ai reçu des centaines de messages horribles, des menaces de mort, des propos nazis, du style : 'Hitler n'a pas fini son travail'", avait-elle affirmé sur Twitter.

Vidéo. "Depuis 5 ans, je reçois des menaces de mort, des seringues dans ma boîte aux lettres. C'est invivable"

"C'est la première fois que j'écris des chansons d'amour heureuses"

Mais pour l'épauler dans ces épreuves, Hoshi peut compter sur Gia, qui partage donc désormais sa vie professionnelle et sa vie personnelle. "On est très proches artistiquement. (...) Aujourd'hui, Hoshi, c'est presque elle et moi", a confié la chanteuse à 20 Minutes, en septembre 2023, pendant la promotion de son dernier album, "Coeur Parapluie". Pour continuer sur sa lancée, l'artiste a dévoilé ce mardi 27 novembre un clip dédié à sa compagne, "Puis t'as dansé avec moi", qui revient sur leur rencontre. "C'est la première fois que j'écris des chansons d'amour heureuses, ça fait du bien. Après tout le harcèlement que j'ai vécu j'avais juste envie de parler d'amour, de faire quelque chose de beau", s'est-elle expliquée.

Collaborer avec sa compagne est un véritable avantage, selon Hoshi. "Ça nous rapproche. (...) Elle comprend tout ce que je vis, je comprends ses journées. On est calées sur le même fuseau horaire. Je suis plutôt un oiseau de nuit, elle m’a rejoint sur ça. C’est hyper inspirant, je n’aurais pas eu autant d’inspiration si elle n’avait pas rejoint ma "team" officiellement." C'est grâce à son amitié avec Jennifer Ayache que Hoshi a pu faire la connaissance de celle qui fait battre son coeur : "J'ai rencontré Gia via la chanteuse de Superbus qui est une amie très proche et ça a été le coup de coeur, le coup de foudre. C'était beau, simple, c'était la suite de moi. Il manquait un truc dans ma vie, c'était elle", s'est souvenue l'artiste dans un documentaire de quinze minutes qui lui est consacré, "Étoile flippante", disponible sur Youtube depuis le 15 juin 2021.

"Un modèle pour moi"

Dans le clip, on peut voir les deux femmes se préparant pour se rendre, chacune de son côté, à la soirée qui va les réunir pour la première fois, jusqu'à la danse où elles se retrouvent (l'écran, jusque là scindé en deux, ne montre plus qu'un seul plan de Gia et Hoshi face à face). Le début d'une histoire d'amour comme une autre.

Enfin presque, car elle méritait d'être portée à l'écran, au vu des commentaires sous la vidéo postée sur Youtube : "Vous êtes un beau message d'espoir et le monde a besoin de ces merveilleux artistes qui osent et délivrent en plus de sublimes chansons, un beau message de tolérance et d'amour", "La chanson parfaite pour que ma crush comprenne que je l’aime. Mais j’ai peur de lui dire… J’ai pas envie de la perdre à cause de mes sentiments… Un jour peut être ! En tout cas merci pour tes chansons, elles m’aident énormément", "Vous êtes juste magnifiques les filles ! Un modèle pour moi", peut-on lire.

À lire aussi :

>> Hoshi : "Au collège, je me suis fait frapper dans la cour, parce qu'une fille a trouvé que j'avais l'air lesbienne"

>> Suzane, en couple depuis 12 ans, a toujours peur d'embrasser sa femme dans la rue : "Je lui dis 'Attention aux homophobes'"

>> Pomme : "Être en couple avec une femme, c’est redécouvrir la liberté d’être regardée ou non"