Publicité

M. Pokora écrit pour accompagner les femmes victimes de violences conjugales : "Ce sont des choses que j'ai vécues dans une relation"

Invité du podcast "Canapé Six Places", le chanteur M. Pokora est revenu sur sa carrière, et notamment sur plusieurs de ses chansons, qui font référence à sa relation passée avec une femme victime de violences conjugales.

French singer Matt Pokora performs during an exhibition basketball match and music concert at the Gymnase Mado Bonnet in Lyon on October 26, 2023. (Photo by OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP) (Photo by OLIVIER CHASSIGNOLE/AFP via Getty Images)
M. Pokora écrit pour accompagner les femmes victimes de violences conjugales : "Ce sont des choses que j'ai vécues dans une relation". (Photo by OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP) (Photo by OLIVIER CHASSIGNOLE/AFP via Getty Images)

D'abord en anglais en 2008 avec son titre "Why Do You Cry ?", puis en français avec "Mon évidence", sorti en 2012, M. Pokora a abordé à plusieurs reprises le thème des violences conjugales dans ses chansons. Un sujet qui lui tenait à coeur : lui-même a été en couple avec une femme victime de violence dans un précédente relation et a été confronté aux séquelles psychologiques qui pouvaient la faire souffrir.

Vidéo. La minute de M. Pokora

"Au-delà des violences physiques"

"C'est plus facile avec l'expérience d'aborder des thèmes, tu trouves plus facilement les mots, tu as entendu beaucoup plus de témoignages, tu sais aussi comment ça résonne chez les victimes. C'est du vécu, ce sont des choses que j'ai vécues dans une relation", a déclaré M. Pokora dans le podcast "Canapé Six Places" de Léna Situations, mis en ligne ce mercredi 17 janvier 2024.

Le chanteur semble aussi bien au fait de l'impact qu'une relation d'emprise, même terminée, peut avoir dans la vie de quelqu'un et dans sa relation aux autres. "C'est la réalité, et puis au-delà même des violences physiques, il y a des gens qui ne te touchent pas physiquement mais qui moralement détruisent des personnes. Et la pression psychologique, 'Ne me quitte pas sinon je...' ces choses-là arrivent énormément. C'est ce dont je voulais parler dans ces titres-là", a-t-il expliqué.

"Effacer l'empreinte de ses doigts"

Ainsi, dans "Why Do You Cry ?" M. Pokora chante "Elle est assise toute seule / Le visage plein de larmes / Comme il lui plaît / C'est si injuste envers elle / N'en as-tu pas assez / Ce n'est pas de l'amour / Je ne supporte pas de te voir pleurer (les paroles ont été traduites de l'anglais au français ; ndlr)" et dans "Mon évidence", on peut entendre : "Comme pour te faire oublier celui qui t'a fait ça / Comme pour toujours effacer l'empreinte de ses doigts / Comme pouvoir te rassurer qu'il n'avait pas le droit / Je veux être là / Comme pour faire se refermer ces traces au fond de toi."

Il était d'autant plus important pour l'artiste d'aborder ce sujet, qui a résonné chez bon nombre d'auditrices, car il est conscient de l'impact que peut avoir la musique sur son public. "Ça aide, c'est un truc qui m'a frappé au début de ma carrière, ce sont les première lettres que je reçois. J'ai des lettres de fans qui me disent 'J'étais à deux doigts de mettre fin à mes jours il y a quelques mois, tes chansons m'ont aidé.' Là tu lis le truc, tu trembles, les premières fois tu te dis 'Ça fait vraiment ça la musique ?'"

"Il a mis une balle dans l’arme et l’a pointée vers mon visage"

Depuis 2017, M. Pokora est en couple avec la chanteuse et actrice américaine Christina Milian. Ensemble, ils ont deux fils, Isaiah, né en 2020, et Kenna né en 2021. De son côté, Christina Milian est la mère de Violet, née en 2010 de sa relation avec le rappeur The-Dream. Si elle n'est pas la jeune femme dont M. Pokora parle dans "Why Do You Cry ?" et "Mon évidence" car ils ne s'étaient pas encore rencontrés à ce moment-là, l'artiste américaine a raconté avoir elle aussi été victime de violences conjugales par le passé. Dans son émission de téléréalité, "Christina Milian Turned up", en 2015, la jeune femme est revenue sur une scène extrêmement violente vécue à même pas 20 ans. Son compagnon de l'époque l'aurait en effet menacée avec une arme. "Il a mis une balle dans l’arme et l’a pointée vers mon visage. Regarder le canon d’une arme à feu pointé sur vous est la chose la plus effrayante à vivre. Ce n’est pas drôle, vous n’êtes pas dans un film. Vous pouvez mourir en un simple clic. C’est tout", a-t-elle déclaré face à sa mère, dans une séquence de son show.

Sa mère avait remarqué que sa fille n’allait pas bien lors de cette relation : "Tu avais des bleus et tu les cachais tout le temps, a ajouté la maman. Je me souviens qu’il t’avait fait peur en te disant que si tu le quittais, il nous ferait du mal. Du coup, tu étais restée avec lui." Finalement, la mère de Christina Milian lui a acheté un billet pour New York, afin de l’éloigner définitivement de son compagnon violent. Ce réflexe a peut-être sauvé la vie de Christina Milian, qui, bien plus tard, a rencontré M. Pokora.

À lire aussi :

>> M. Pokora violemment critiqué sur sa musique : "On m'est tombé dessus"

>> Augmentation des tentatives d'homicide au sein du couple : "Je me suis sentie mourir quand mon ex m'a étranglée"

>> Sacha Buyse raconte l'enfer des violences conjugales : "La nuit, mon ex me réveillait de la même façon que mon agresseur quand j'avais 13 ans"