Le grand Swipe : "Personne ne pariait sur nous"

·4 min de lecture
Le Grand Swipe
Le Grand Swipe

Vous connaissez forcément des couples autour de vous qui se sont formés grâce à une application de rencontre. Peut-être même en avez-vous fait l’expérience. Le Grand Swipe raconte ces grandes histoires d’amour ou d’amitié 2.0 qui commencent avec un swipe, un like ou juste un message.

Si vous aussi vous voulez raconter vos belles histoires de vie, d'amitié et d'amour, vous pouvez envoyer un message à cette adresse : lucilebellan@gmail.com.

Julien l’assume, s’il s’est rendu au premier rendez-vous avec Florian c’est parce qu’il a eu un coup de coeur pour son physique : "On a craqué sur nos photos et heureusement parce qu’en bio on ne pouvait pas être plus opposés. C’est bien simple, personne ne pariait sur nous. Florian c’est le grand gars qui adore la nature, qui fait des randonnées pendant des heures, qui va à la salle de sport 3 fois par semaine et qui se couche le soir avant 23h. Moi, je ne supporte pas d’être éloigné de mon ordinateur, je suis complètement insomniaque, je déteste les insectes, je ne suis pas très à l’aise avec les animaux et je n’ai pas eu de tenue de sport à ma taille depuis le lycée. Moi, j’aime faire des parties de jeux vidéo en ligne avec mes potes et lui il aime aller à des rando-rollers avec les siens. Autant vous dire qu’on n’organise pas souvent de grande fête où tous nos amis sont conviés. Je pense qu’ils n’auraient rien à se dire."

Vidéo. "On est le futur. On a beaucoup à apprendre aux hommes cisgenre

Quand les différences font la force

Mais leurs différences ne changent rien à la connexion qu’ils partagent : "Mais ce que beaucoup n’ont pas réalisé c’est que nos différences, c’est notre force. Depuis le départ, on est très impressionnés par nos univers respectifs et on respecte nos espaces et nos rythmes. On sait que tout le temps qu’on ne passe pas ensemble nous enrichit et nous permet de mieux nous retrouver. En fait, l’un comme l’autre on est toujours la personne qu’on a envie de retrouver après nos différents trucs."

Découvrir différents univers avec l'autre

Parfois, Julien et Florian s’amusent à aller découvrir un peu plus les passions de l’autre… sans réel succès pour le moment : "Ça fait un peu plus d’un an qu’on est ensemble et donc on a partagé les confinements et les couvre-feu et toute cette galère ensemble. Et on sait déjà qu’on est plus forts que ça. Mais on a aussi essayé de se faire découvrir un peu nos univers réciproques. Il m’arrive d’aller me promener avec lui pendant les vacances quand il n’a pas prévu une rando de 5h. J’ai même acheté des baskets pour lui ! Et de son côté, il s’intéresse beaucoup à mon travail et aux jeux vidéo, ma passion. On se parle beaucoup et on reste curieux pour ce qu’on ne connaît pas ou qu’on ne comprend pas bien."

Vidéo. Je suis pasteure, homosexuelle et maman de deux enfants"

Quand les à priori laissent place aux surprises.

Pour Julien, cette complicité malgré la différence est une révélation : "Dans mes relations précédentes, j’avais tendance à penser que l’amour s’exprimait en faisant les mêmes choses, en appréciant les mêmes activités, les mêmes sorties, en s’habillant un peu pareil et en finissant par avoir les mêmes tics de langage. Quand je voyais un couple de clones, je me disais qu’ils devaient tellement s’aimer et j’ai cherché ça dans mes histoires d’avant. C’est en allant à l’opposé de tout ça et en laissant parler mon coeur plutôt qu’une liste de points communs que j’ai trouvé l’amour. On est très, très différents je ne peux pas le nier, mais on est super compatibles. Et d’ailleurs on ne s’engueule jamais. On reste bienveillants et ouverts. Je me permets de dire 'on' comme si je savais vraiment ce qu’il pense parce que je sais que nous sommes sur la même longueur d’ondes. On se parle toute la journée pour éviter les malentendus et ça me fait tellement de bien. Il n’y a pas de jeu entre nous et pas de question d’apparence. Je n’ai jamais eu autant l’impression que je pouvais être totalement moi avec quelqu’un. Donc si je pouvais donner un conseil à qui que ce soit je dirais : ne vous fiez pas à vos à priori et tentez d’abord le premier rendez-vous avant de vous faire une opinion. Vous pourriez avoir des surprises."

De la même autrice :

>>Largué.e, délivré.e : “Je suis allé me coucher et quand je me suis réveillé, elle avait pris ses affaires et elle était partie”

>> Le couple à l'épreuve du confinement : "Ça a fait grandir la frustration et on a souvent passé notre colère sur l’autre"

>> Le Grand Swipe : "Elle est arrivée à notre premier date avec 30 min de retard, j’ai failli partir mais j’ai eu une intuition"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles