Les vendre, les brûler, les garder... Que faire avec les cadeaux de ses ex ?

·6 min de lecture
man hand gift box on trash
© Getty Images

Lorsqu'une relation amoureuse se termine, quelle que soit sa durée, il y a forcément des affaires à redistribuer. La brosse à dent laissée chez son ex peut finir à la poubelle, mais pas notre sweat-shirt fétiche ou notre petite culotte en dentelle préférée. Mais s'il est logique de se rendre ses possessions mutuelles, la question des cadeaux se pose souvent. Certains les gardent en souvenir, d'autres s'en débarrassent de façon plus ou moins originale. Et leurs témoignages valent le détour.

Ben Affleck serait-il un grand sentimental, ou avait-il tout simplement mal digéré sa séparation avec Jennifer Lopez ? L'acteur et la chanteuse, qui avaient vécu une belle idylle au début des années 2000 avant de rompre leurs fiançailles, auraient décidé de remettre le couvert. Et des paparazzi ont remarqué que, depuis qu'ils avaient recommencé à se fréquenter, Ben Affleck portait à nouveau la montre que son ex lui avait offerte en 2002 à l'occasion du tournage du clip de Jenny From The Block. Le geste a ému bon nombre de fans du couple, qui ont toutefois fait part de leur étonnement : la star de Pearl Harbor aurait-elle elle aussi une petite "boîte à ex", dans laquelle sont précieusement rangés les cadeaux de ses anciennes relations ?

Vidéo. France Ortelli lève les complexes autour du célibat

Garder les cadeaux de ses exs ? Pourquoi pas, sous certaines conditions

Lorsque l'on interroge les gens sur ce qu'ils ont bien pu faire des présents de leurs exs, rares sont ceux qui affirment les avoir gardés. En particulier si ces derniers ont une valeur sentimentale. "Bien sûr, j'ai gardé les poêles et les casseroles que mon ******** d'ex m'avait offert à Noël pour me pousser à faire un régime", raconte Lola. "Par contre, j'ai refilé les peluches à une association et je lui ai rendu les bijoux."

En revanche, lorsque les relations se sont terminées en bons termes, il semble toujours plus simple de conserver des souvenirs de l'autre : ces derniers sont forcément moins douloureux. "Je suis resté en bons termes avec toutes mes anciennes compagnes", confirme Théo. "Et comme j'apprécie les cadeaux qu'elles m'ont offert à l'époque où on était ensemble, je les utilise ou je les expose dans mon appart." "Jeter un cadeau juste parce qu'on a rompu avec la personne, c'est un peu dommage, non ?" s'interroge Marc. "J'estime que mes relations font partie de la personne que je suis. Si à l'époque j'ai apprécié le cadeau, je le garde. Même si j'imagine que si une de mes relations s'était vraiment mal terminée, je n'aurais pas le même avis..." Quoi que, pas forcément, ainsi que l'affirme Clem : "Je garde tout, j'en ai rien à foutre que ce soit un cadeau à lui, je ne vais pas jeter un bouquin que j'adore juste parce que mon ex est un sale con."

Ces exs qui recyclent des cadeaux

Parfois, la question de garder ou de jeter les cadeaux que l'ont a reçu ne se pose toutefois pas. Plusieurs personnes le confirment : au moment de la séparation, leurs ancien·ne·s partenaires ont voulu tout récupérer, et certains n'ont pas lésiné sur les moyens. "Un de mes exs avait gardé tous les tickets et les factures des cadeaux qu'il m'avait fait. Quand on s'est séparé, il m'a tout réclamé... Via une plainte de police. Heureusement, quand le policier a vu que les dates d'achat étaient toujours proches de Noël ou de la Saint-Valentin, il a vite compris qu'il avait affaire à un gros radin."

Val a connu encore pire : elle a découvert que la bague utilisée par son ex pour la demander en mariage avait appartenu à une autre avant elle. "J'ai appris par un de ses potes qu'il l'avait d'abord offert à son ex, puis qu'il l'avait récupérée à leur rupture. Dieu merci, j'ai fini par quitter ce bouffon. En plus, c'était une bague en toc !" L'histoire a de quoi étonner par l'audace du malotru, mais Maelys a vécu une histoire similaire. "Mon ex m'avait offert un magnifique collier en forme de coeur. Un jour, en jouant avec j'ai découvert qu'il s'ouvrait. Et à l'intérieur, il y avait une photo de lui avec une fille que je ne connaissais pas, avec des initiales gravées. Mis devant le fait accompli, il m'a confié que c'était son ex qui lui avait offert le collier, et qu'il n'avait jamais remarqué qu'il s'ouvrait." Une histoire qui a scandalisé la jeune femme, qui a fini par mettre un terme à la relation : "Je ne lui faisais plus confiance. Tout ça à cause d'un cadeau, c'est bête, mais c'est comme ça."

Vidéo. Le cadeau démesuré de Jean-François Piège pour ses 50 ans

Jeter, brûler : un geste cathartique

Enfin, quand les histoires d'amour finissent mal, la solution pour de nombreuses personnes reste de se débarrasser des souvenirs de façon plus ou moins violentes. Certains racontent avoir tout balancé à la poubelle, d'autres ont tout donné à des associations, ou abandonné les cadeaux sur le trottoir pour les encombrants. Mais dans le cas de certains bijoux de valeur, de nombreuses personnes semblent avoir choisir l'option "A la flotte." "Mon ex m'avait offert une bague en diamant. Après notre rupture, je l'ai balancée dans le lac du Bois de Vincennes", raconte Sonia. "J'ai jeté mon alliance dans la Garonne au soleil couchant, c'était très cinématographique et satisfaisant", confie Caroline, tandis que Véronique avoue avoir fait un geste similaire : "J'ai jeté la bague offerte par mon ex dans le Roubion." Des trésors qui reposent aujourd'hui au fond de l'eau, donc.

Le feu semble également avoir les faveurs de bon nombre de personnes. "J'ai brûlé le pull que m'avait offert mon ex-petite amie dans un barbecue, avec toutes mes copines a côté de moi en pause du phénix", raconte Sonia. Même son de cloche chez Chloé : "J'ai tout foutu dans la cheminée quand j'avais 16 ans. Deux ans de lettres hebdomadaires, une grosse peluche, une bague, etc... Ma mère a râlé d'ailleurs", se remémore-t-elle. Pourquoi le feu ? Pour son côté symbolique, selon Melody : "Le fait de tout voir partir en fumée, c'est comme si ça n'avait jamais existé, et ça m'a fait un bien fou." Une expérience cathartique, donc, associée à un petit côté rituel de la "purification par le feu".

A LIRE AUSSI

>> Pourquoi les hommes ont-ils autant de mal à prendre les douleurs des règles au sérieux ?

>> Votre compagnon ne pense probablement pas à vous quand il se masturbe

>> Le bronzage du périnée est la preuve que certains sont prêts à faire n'importe quoi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles