Publicité

Marie Portolano agressée sexuellement à l'adolescence : "Je n’en avais parlé à personne, même pas à ma famille"

L'ex journaliste sportive Marie Portolano publie "Je suis la femme du plateau", ce mercredi 13 mars 2024. Un livre dans lequel elle raconte les violences sexistes et sexuelles dont elle a été victime en tant que femme évoluant dans un milieu en majorité masculin, mais aussi son agression sexuelle, vécue à l'âge de 17 ans.

Canal Plus Journalist Marie Portolano gets ready prior to the start of the TV show
Marie Portolano agressée sexuellement à l'adolescence : "Je n’en avais parlé à personne, même pas à ma famille." (Photo credit should read FRANCK FIFE/AFP via Getty Images)

Désormais coprésentatrice de "Télématin", sur France 2, aux côtés de Thomas Sotto, Marie Portolano a d'abord été journaliste de sport, notamment pour Canal+. En 2021, elle devient le porte-voix des femmes évoluant dans le milieu du journalisme sportif, avec son documentaire "Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste." Aujourd'hui, c'est dans un livre qu'elle se raconte "Je suis la femme du plateau", à paraître le mercredi 13 mars.

"Si elle l’a eue, c’est qu’elle l’a s*cé"

Marie Portolano pensait avoir largement couvert le sujet du sexisme à l'égard des femmes journalistes sportives. Mais la suppression par Canal+ de son documentaire "Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste", qui l'a retiré de l'antenne l'a interpellée. La seconde, comme le rapporte le magazine ELLE, c'est cette conversation, en 2022, avec le directeur d’une grande rédaction, qui a demandé à la voir. Il lui lance alors, à la fin du rendez-vous, indiquant avoir vu son documentaire : "J’ai pensé, c’est formidable, cette fille a aussi un cerveau." C'est ainsi que Marie Portolano a pris la plume, en constatant l'immensité du travail restant à faire concernant la lutte contre le sexisme dans les rédactions.

Dans un entretien accordé au magazine ELLE, publié le 4 mars, elle livre ainsi plusieurs anecdotes qui scandalisent : "Un jour, quand j’étais enceinte, un collègue a tiré, devant tout le monde, sur mon pull pour voir si mes seins avaient grossi : je suis restée tétanisée. Le pire, c’est que c’est moi qui me suis fait engueuler par mon chef, qui m’a reproché de n’avoir pas réagi assez vivement : 'Si tu le laisses faire, ne t’étonne pas d’avoir des problèmes.'" Marie Portolano mentionne également ce moment où une consoeur réussit à obtenir une exclu d'un joueur de foot. La réaction des collègues masculin ne se fait pas attendre : "si elle l’a eue, c’est qu’elle l’a s*cé." La journaliste précise : "C’était il y a moins de dix ans."

Vidéo. Séquence malaise ente Michel Drucker et Marie Portolano sur le plateau de "Quelle Epoque"

"Les réseaux ont parlé de moi en disant que j’étais "bonne""

Elle souhaite également attirer l'attention sur un point qui reflète bien le sexisme dont peuvent être victimes les femmes dans ce milieu : la pression pour être séduisante. "Dans notre métier, une femme, on la regarde, un homme, on l’écoute ! Je l’ai vécu à mes débuts. Un jour, j’ai eu un problème de lentilles à l’antenne et j’ai mis mes lunettes. Pour la première fois, les réseaux ont parlé de moi en disant que j’étais "bonne" avec mes airs de "secrétaire sal*pe". Je suis passée en top tendance Twitter et, devinez quoi, ça m’a flattée d’avoir enfin attiré l’attention ! Rétrospectivement, ça me rend dingue...", se désole-t-elle.

Dans ce livre, qui est cette fois centré principalement sur sa propre expérience et non sur celle de ses consoeurs, Marie Portolano dévoile un événement traumatisant qu'elle avait jusqu'ici tenu secret, bien avant le début de sa carrière. À l'âge de 17 ans, elle a été victime d'agression sexuelle. "Je n’en avais parlé à personne, même pas à ma famille, et je ne fais que l’évoquer dans le livre, mais ça explique sans doute pourquoi je suis si sensible aux violences faites aux femmes." Une expérience qui lui a laissé des séquelles : "Très jeune, j’ai déclenché un nombre incalculable de bagarres dans les bars, j’étais pire qu’un mec ! Et, aujourd’hui encore, je ne supporte pas qu’on me touche sans me prévenir. Ce livre, c’est aussi pour que cette colère qui est en moi soit tournée vers quelque chose d’utile."

À lire aussi :

>> Léa Seydoux victime d'une tentative d'agression sexuelle : "Il a sauté sur moi, je suis partie complètement dégoutée"

>> Juliette Binoche victime d'une agression sexuelle sur un tournage : "Il s'est permis de me toucher le sexe pour me réveiller. J'ai été choquée"

>> Angela Bassett, victime d'une agression sexuelle à 12 ans : "Ça m'a dévastée"