Publicité

Anxiété, dépression : cet impact sur le risque cardiovasculaire chez les femmes identifié par une étude

Anxiété, dépression : cet impact sur le risque cardiovasculaire chez les femmes identifié par une étude

“Les maladies cardiovasculaires ou cardio-neurovasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde, la deuxième en France après les cancers”, indique le ministère du Travail, de la Santé et des Solidarités. Parmi les facteurs de risque, on note certaines habitudes comme le tabagisme, le diabète, la sédentarité ou encore l’alimentation. Mais des chercheurs ont fait le lien entre la santé mentale des femmes de moins de 50 ans et le risque cardiovasculaire.

En effet, selon les chercheurs de l'Université de Padoue en Italie, l'anxiété ou la dépression pourraient accélérer le développement de facteurs de risque cardiovasculaire chez les femmes de moins de 50 ans. Leurs résultats ne sont pas encore publiés dans une revue scientifique, mais ont été présentés lors de la session scientifique annuelle de l'American College of Cardiology.

Pour en arriver à ces résultats, les chercheurs ont utilisé les données de la Mass General Brigham Biobank, un programme de recherche du système de santé aux États-Unis. Au total, cela représentait un panel de 71.214 personnes. Les chercheurs ont suivi leur état de santé pendant 10 ans. “Les personnes souffrant d'une maladie cardiaque ou chez qui on a diagnostiqué une anxiété ou une dépression après le début de l'étude ont été exclues”, notent-ils dans le communiqué.

Au fil des 10 ans de suivi, les auteurs ont relevé que 38% des participants avaient développé certains facteurs de risque de maladies cardiovasculaires tels qu’une hypertension artérielle, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite