Publicité

Cicatrisante, anti-inflammatoire : quels sont les bienfaits santé de la lumière rouge ?

La photobiomodulation (PBM) consiste à exposer des cellules ou des tissus à une lumière froide dont les longueurs d’ondes sont rouges ou proches de l'infrarouge. Ces dernières ont entre autres avantages celui d’être absorbées par les mitochondries, les centrales énergétiques de nos cellules. En stimulant leur activité, la photobiomodulation augmente la production d’adénosine-tri-phosphate (ATP), un carburant cellulaire qui jouent un rôle essentiel dans de nombreuses réactions chimiques de l’organisme. Ce type de photothérapie favorise ainsi la cicatrisation en relançant la production de collagène, réduit l’inflammation en freinant la production de molécules pro-inflammatoires et soulage les douleurs en réduisant l’inflammation et le stress oxydatif. Déjà utilisée par les dentistes, les dermatologues et les kinésithérapeutes, elle est administrée grâce à des panneaux lumineux ou, pour une action plus ciblée, de petites douchettes appelées "pods".

"En oncologie, la photobiomodulation est utilisée pour régénérer les tissus endommagés par la chimiothérapie et la radiothérapie", indique Camelia Billard-Sandu, oncologue médicale à Gustave Roussy, premier centre européen de lutte contre le cancer. Elle permet de prévenir ou de traiter des effets secondaires liés à la toxicité de traitements contre lesquels il n’existait jusque-là aucune alternative thérapeutique efficace. C’est le cas de la mucite, une inflammation des muqueuses buccales provoquée par certaines chimios ou radiothérapies, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite