Le kouign-amann, une success story bretonne

·1 min de lecture

Le kouign-amann passe à table. Direction la Bretagne pour découvrir cette spécialité ultra-gourmande.

Si vous êtes à la recherche d’un gâteau diététique, passez votre chemin. Le kouign-amann est une pâtisserie qui nécessite du beurre, du sucre et encore un peu de beurre. Kouign-amann signifie d’ailleurs « gâteau au beurre » en breton.
Confectionné à partir de pâte à pain, le kouig-amann est un véritable délice. À la cuisson, il se transforme en un merveilleux feuilletage caramélisé grâce au mélange de sucre et de beurre fondu. On raffole de cette texture crousti-fondante qui a fait sa célébrité.

Et pourtant, si le kouign-amann est connu dans le monde entier, son histoire demeure beaucoup moins populaire. Afin de mieux comprendre comment est réalisé ce gâteau, on vous livre ses secrets. 

L’invention du gâteau au beurre

En 1860, Yves-René Scordia est boulanger à Douarnenez. Un jour de forte affluence, il aurait cherché à remplirrapidement sa vitrine avec les ingrédients dont il disposait. Il réalisa donc une pâte composée de 300 g beurre, 300 g de sucre et 400 g de farine. Ces proportions inhabituelles s’expliquent par la pénurie de farine qui sévissait à l’époque. À l’inverse, le beurre et le sucre étaient disponibles en abondance. En utilisant la technique du feuilletage, il réussit à réaliser une sorte de galette qu’il mit à cuire.
À la sortie du four, il obtint alors un délicieux gâteau à la croûte dorée et caramélisée. Le succès est immédiat, au point que kouign-amann devient la spécialité de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles