Le Grand Swipe : "Je lui ai fait une surprise lors de notre première rencontre, j’ai eu peur qu’elle trouve ça malaisant"

·5 min de lecture
Le Grand Swipe
Le Grand Swipe

Vous connaissez forcément des couples autour de vous qui se sont formés grâce à une application de rencontre. Peut-être même en avez-vous fait l’expérience. Le Grand Swipe raconte ces grandes histoires d’amour ou d’amitié 2.0 qui commencent avec un swipe, un like ou juste un message.

Si vous aussi vous voulez raconter vos belles histoires de vie, d'amitié et d'amour, vous pouvez envoyer un message à cette adresse : lucilebellan@gmail.com.

Marcus est célibataire depuis quelques jours à peine quand il commence à échanger avec Anna sur une application de rencontre. "Je n’en suis pas fier mais c’est quasiment la première chose que j’ai fait après la fin de mon histoire précédente. Le lendemain matin, j’avais déjà installé Tinder." Ils échangent quelques jours avant de s’appeler au téléphone : "Le courant passait très bien entre nous à l’écrit mais c’est nos heures de discussions au téléphone qui ont confirmé le coup de cœur. Anna a une voix chaude comme j’aime et j’adore son rire. Après le premier coup de fil, je ne vivais plus que pour réussir à la faire rire et l’entendre à nouveau."

VIDÉO - Véronique Kohn nous parle de la situation des célibataires en pleine pandémie :

Une rencontre inoubliable

Ils décident de se rencontrer assez rapidement et Marcus veut marquer le coup : "Comme je pensais qu’une rencontre sur appli ce n’était pas original, j’ai mis le paquet après." Il organise une rencontre qui aurait lieu dans un train, à la manière du film de Richard Linklater Before Sunrise, dont les deux célibataires ont parlé précédemment : "Elle m’avait parlé de ce film qu’elle adorait et que je me suis empressé de rattraper. J’ai trouvé ça chouette mais en temps de Covid assez impossible à mettre en place. [dans le long-métrage, les protagonistes se rencontrent pendant un voyage en train vers Budapest, ndlr.] Mais j’ai gardé l’idée du train comme lieu de rencontre. En plus, ce n’est pas comme si on pouvait vraiment passer du temps ailleurs en ce moment. Bref, Anna devait rendre visite à son père à quelques centaines de kilomètres de la ville où nous habitons. Elle prenait le train pour rentrer. J’ai décidé de lui faire la surprise de la rejoindre pour son voyage retour."

VIDÉO - Maïa Mazaurette nous explique pourquoi il ne faut plus parler de ‘pénétration’ :

“L’effet de surprise était raté”

Et le moment se déroule comme dans un film. "D’abord il y a eu le stress. J’ai eu peur qu’elle trouve ça malaisant ou que je ne lui plaise pas et que les trois heures de train en paraissent mille. Et puis après, je me suis dit que je pourrais toujours lui laisser l’opportunité de m’installer ailleurs et de la laisser tranquille. Ensuite, j’ai failli être en retard et rater le train que je voulais prendre avec elle ! Mais j’y suis finalement arrivé. Une fois dans le bon train, j’ai d’abord remonté les wagons pour essayé de la trouver par moi-même. On avait échangé des photos avant et j’étais plutôt confiant mais je ne l’ai pas reconnue ou alors elle était passée entre les mailles du filet… J’ai fini par lui envoyer un message pour lui demander sa place. L’effet de surprise était raté mais elle a quand même trouvé ça super romantique. On a passé le trajet à parler avec des grands sourires sur nos visages. Arrivés à la gare, je lui ai proposé de la raccompagner chez elle et elle a accepté. J’ai passé la nuit là-bas", nous raconte le jeune homme.

Je me suis retrouvé à faire des grands gestes romantiques pour une fille que je connaissais à peine.

Un premier rendez-vous décisif

Le lendemain matin, Marcus et Anna savent que leur histoire va durer : "Ça a été un crève-cœur de la quitter pour aller travailler. On a organisé direct nos retrouvailles pour le soir-même." Deux semaines après sa précédente rupture, Marcus est amoureux : "Je pensais vraiment installer l’application pour voir des femmes pour des histoires sans lendemain et je me suis retrouvé à faire des grands gestes romantiques pour une fille que je connaissais à peine. Mais je ne regrette rien. J’ai vraiment l’impression que c’était le destin, notre rencontre. Et je suis heureux d’avoir vécu ces moments des débuts à fond, même dans la situation actuelle. Ça nous fera des beaux souvenirs et c’est important, je crois."

Quand on se trouve comme on s’est trouvés, il n’y a aucune hésitation possible.

Le jeune couple rêve d’organiser un voyage à Budapest "comme dans le film" mais prend son mal en patience en attendant. Les amoureux ont prévu de d’abord s’installer ensemble : "On ne veut pas perdre de temps. Quand on se trouve comme on s’est trouvés, il n’y a aucune hésitation possible."

Ce contenu peut aussi vous intéresser :

De la même autrice :

>> Largué.e, délivré.e : “Je suis allé me coucher et quand je me suis réveillé, elle avait pris ses affaires et elle était partie”

>> Le couple à l'épreuve du confinement : "Ça a fait grandir la frustration et on a souvent passé notre colère sur l’autre"

>> Le Grand Swipe : "Elle est arrivée à notre premier date avec 30 min de retard, j’ai failli partir mais j’ai eu une intuition"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles