Balance

23 SEPTEMBRE - 22 OCTOBRE

Amour : L'ambiance familiale ne sera pas de tout repos. Si vous avez des enfants, ils n'en feront qu'à leur tête. Vous devrez imposer votre autorité dans les prochains jours si vous ne voulez pas être dépassé !

Travail-Argent : Vous réagissez vivement à la moindre remarque. Certaines vérités ne sont pas agréables à entendre, mais permettent d'avancer. Prenez un peu de recul et ne soyez pas si susceptible.

Santé : Buvez beaucoup d'eau.

04 march
Illustrations de Jo Ratcliffe
  • L'Iran en deuil après la mort du président Raïssi dans un crash d'hélicoptère

    L'Iran a décrété lundi cinq jours de deuil pour rendre hommage à son président, Ebrahim Raïssi, décédé dans un crash d'hélicoptère, trois ans après l'arrivée au pouvoir de cet ultraconservateur qui était considéré comme l'un des favoris pour succéder au Guide suprême, Ali Khamenei.Le décès de M. Raïssi à 63 ans ouvre une période d'incertitude politique en Iran, au moment où le Moyen-Orient est secoué par la guerre dans la bande de Gaza entre Israël et le Hamas palestinien, un allié de la République islamique.Sa mort brutale va entraîner une élection présidentielle au suffrage universel qui devra être organisée "dans les 50 jours", soit d'ici au 1er juillet. En attendant, c'est le premier vice-président Mohammad Mokhber, un homme de l'ombre de 68 ans, qui assumera les fonctions de président par intérim.Elu président en 2021, Ebrahim Raïssi était considéré comme l'un des favoris pour succéder au Guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei, âgé de 85 ans, pour qui "la nation iranienne a perdu un serviteur sincère et précieux". "Ses ennuis dus à l'ingratitude et aux railleries de certains méchants ne l'empêchaient pas de travailler jour et nuit", a encore dit le chef de l'Etat, le gouvernement saluant un "président (...) travailleur et infatigable" qui "a sacrifié sa vie pour la nation".Des milliers de personnes en deuil se sont rassemblées place Valiasr, dans le centre de Téhéran, pour rendre hommage à Ebrahim Raïssi ainsi qu'au ministre des Affaires étrangères Hossein Amir-Abdollahian, 60 ans, également décédé dans le crash. M. Mokhber a désigné le négociateur en chef du dossier nucléaire, Ali Bagheri, 56 ans, à la tête de la diplomatie à titre provisoire.Parmi les neuf passagers de l'hélicoptère figuraient aussi le gouverneur de la province d'Azerbaïdjan oriental, le principal imam de la région, ainsi que le chef de la sécurité du président et trois membres d'équipage. Les funérailles débuteront mardi à  Tabriz, la grande ville du nord-ouest du pays, avant une cérémonie à Téhéran.Le chef d'état-major des forces armées iraniennes, Mohammad Bagheri, a ordonné une enquête sur la cause du crash, selon l'agence de presse Isna.- "Véritable ami" -L'annonce du décès du président a été faite en début de matinée par les agences de presse et les sites d'information après la découverte de l'épave de l'hélicoptère à l'aube. La télévision d'Etat a parallèlement diffusé des chants religieux en montrant des photos du président. L'hélicoptère du président avait disparu dimanche après-midi alors qu'il survolait une région de l'Iran escarpée et boisée dans des conditions météorologiques difficiles, avec de la pluie et un épais brouillard.L'épave a été découverte sur le flanc d'une montagne qu'il aurait heurté pour une raison encore inconnue, selon des médias. Il s'était envolé dans des conditions météorologiques difficiles, avec des pluies et un épais brouillard.Les secours ont récupéré lundi matin les dépouilles éparpillées au milieu des débris de l'appareil, un Bell 212. De nombreux dirigeants, dont certains de pays entretenant des relations tièdes avec Téhéran, ont envoyé des messages de condoléances, alors que le Conseil de sécurité de l'ONU a observé une minute de silence. Le président russe, Vladimir Poutine, a rendu hommage à un  "politicien remarquable" et à un "véritable ami" de la Russie. Son décès est une "grande perte pour le peuple iranien", a salué le président chinois Xi Jinping.La France, l'Union européenne, l'Otan ainsi que les pays arabes voisins de l'Iran dans le Golfe ont présenté leurs condoléances pour la mort du président Raïssi.- "Pas de perturbation" -M. Raïssi, qui avait le titre d'ayatollah, présidait la République islamique depuis près de trois ans.Considéré comme un ultraconservateur, il avait été élu le 18 juin 2021 dès le premier tour d'un scrutin marqué par une abstention record pour une présidentielle et l'absence de concurrents de poids.Toujours coiffé de son turban noir et vêtu d'un long manteau de religieux, il avait succédé au modéré Hassan Rohani, qui l'avait battu à la présidentielle de 2017.Il était soutenu par la principale autorité de la République islamique, l'ayatollah Ali Khamenei, qui a appelé dimanche "le peuple iranien" à "ne pas s'inquiéter" car "il n'y aura pas de perturbation dans l'administration du pays".- Dernier message pro-palestinien -Raïssi s'était rendu dimanche dans la province d'Azerbaïdjan oriental, où il a notamment inauguré un barrage en compagnie du président d'Azerbaïdjan, Ilham Aliev, à la frontière entre les deux pays.Au cours d'une conférence de presse, il a de nouveau apporté son soutien au Hamas face à Israël. "Nous pensons que la Palestine est la première question du monde musulman", a-t-il dit.Dans un message de condoléances, le Hamas a salué un "soutien à la résistance palestinienne".  L'Iran avait lancé une attaque inédite le 13 avril contre Israël, avec 350 drones et missiles, dont la plupart ont été interceptés avec l'aide des Etats-Unis et de plusieurs autres pays alliés. M. Raïssi était sorti renforcé des législatives de mars, premier scrutin national depuis le mouvement de contestation qui a secoué l'Iran fin 2022 à la suite du décès de la jeune Mahsa Amini, arrêtée pour non-respect du code vestimentaire strict de la République islamique.Né en novembre 1960, il a effectué l'essentiel de sa carrière dans le système judiciaire, en étant notamment procureur général de Téhéran puis procureur général du pays, des postes où s'est construite sa réputation de fermeté envers les "ennemis" de la République islamique.M. Raïssi figurait sur la liste noire américaine des responsables iraniens sanctionnés par Washington pour "complicité de graves violations des droits humains", des accusations balayées comme nulles et non avenues par Téhéran.ap-rkh-jri/feb

  • Festival de Cannes 2024 : les plus beaux looks des stars pour le 7ème jour

    Alors qu'il pleut dans de nombreuses villes de France, le tapis rouge du Festival de Cannes n'a pas évité la pluie ce lundi 20 mai 2024. Pour clôturer cette première semaine bien remplie, les spectateurs ont pu découvrir le film "The Apprentice", d'Ali Abbasi. Un long métrage en compétition pour décrocher la Palme d'Or.

  • « Fais pas ci, fais pas ça », de retour après 7 ans d'absence, sur France 2 : date de diffusion, intrigue... Ce que l'on sait

    Les Lepic et Les Boulay s'apprêtent à faire leur grand retour sur France 2. On vous dit tout ce qu’il a à savoir sur ce double-épisode de « Fais pas ci, fais pas ça », qui sera diffusé à la fin de l’année 2024…

  • "On est livrés à nous-mêmes": à Nouméa, des habitants tiennent des barricades pour se protéger

    BFMTV est allé à la rencontre d'habitants qui s'organisent chaque soir, à l'heure du couvre feu depuis près d'une semaine, pour tenir une barricade près d'un quartier résidentiel sud de Nouméa en Nouvelle-Calédonie.

  • Iran: qui est Mohammad Mokhber, le vice-président qui assure l'intérim après la mort de Raïssi?

    Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a donné son accord lundi pour que le vice-président de la République islamique assure l'intérim du pouvoir après le décès du président Ebrahim Raïssi dans un accident d'hélicoptère ce 19 mai. Conformément à la Constitution, le premier vice-président va prendre les rênes du pays avant l’organisation de l'élection présidentielle. Portrait. L'article 131 de la Constitution de la République islamique d'Iran prévoit que, « en cas de décès, de destit

  • Mort de Jean-Claude Gaudin : Le drame de la rue d’Aubagne le « hantait tous les jours »

    Le 5 novembre 2018, l’effondrement de deux immeubles rue d’Auvergne à Marseille vient percuter la fin de règne de Jean-Claude Gaudin, une « trace indélébile » pour l’ancien édile.

  • Eva Longoria : « Mon fils est obsédé par Dua Lipa »

    En plein Festival de Cannes, nous avons rencontré Eva Longoria pour parler non pas cinéma, mais musique. Et bien sûr, pour évoquer avec l’égérie L’Oréal Paris son passé de housewife.

  • Malgré son très bon salaire, une chroniqueuse de Touche pas à mon poste dans une "galère noire" financièrement

    Cyril Hanouna débute une nouvelle semaine de "Touche pas à mon poste" ce lundi 20 mai 2024 sur C8. L'une de ses chroniqueuses...

  • Voici nos meilleures recettes d'entrées à faire pour la fête des mères !

    Faciles et savoureuses, on vous l’assure, vous allez vous faire plaisir à votre maman avec cette sélection d’entrées signée 750g.

  • C'est peut-être le meilleur film de Selena Gomez, mais elle avoue être vraiment déçue sur un point

    A en croire les retours de ceux qui ont pu voir le film Emilia Pérez au Festival de Cannes, Selena Gomez a tout bon dans...

  • Jeux paralympiques de Paris : la flamme paralympique va passer dans le tunnel sous la Manche, voici comment

    À 100 jours de la cérémonie d’ouverture des Jeux paralympiques, on vous dit tout sur ce moment « difficile à imaginer » et qui marquera la fin du mois d’août.

  • Pic à brochette ou stylo plume ?

    Chaque soir, à partir de 18 heures, un journaliste de la rédaction du « Point » vous propose son regard sur l’actualité et une sélection des meilleurs articles du jour.

  • À Baltimore, le navire ayant causé l’effondrement du pont Francis Scott Key enfin remis à flot

    Le Dali, navire ayant percuté puis accidentellement détruit le pont Francis Scott Key à Baltimore, doit être dégagé des lieux de l’accident.

  • Sur la route des Jeux: Oliver Zeidler, "du sport de haut niveau" en pensant à l'après

    Triple champion du monde et d'Europe en skiff, le rameur allemand Oliver Zeidler s'avance comme grand favori pour le titre olympique dans la catégorie solitaire de l'aviron.Le Bachelor, je l'ai passé lors de ma première année en tant que rameur (il a commencé par la natation jusqu'en 2016, puis a basculé sur l'aviron, NDLR).

  • Les plus belles idées des architectes et paysagistes pour installer une pergola

    Pour se créer le jardin parfait qui associe coin d'ombre et espace détente, rien de mieux que de miser sur une pergola. Faites le plein d'inspiration avec des projets créatifs réalisés par les spécialistes de la déco. Voir la suite sur ELLE.fr A lire aussi Cette chaise de jardin que l'on a tous est pourtant une icône du design IKEA Hack : comment transformer son balcon en patio ?

  • Saison du Gémeaux : quelle est son influence sur tous les signes astrologiques

    Que se passe-t-il lorsque le Soleil s’invite dans le signe du Gémeaux ? Nouveaux projets, rencontres ou prises de tête. Découvrez quels sont les effets de cette saison sur votre signe astrologique.

  • "Je n'ai rien compris, mais merci": le drôle de message vidéo de Miyazaki pour saluer la Palme d'or d'honneur décernée au Studio Ghibli

    Hors compétition, le 77e Festival de Cannes récompense ce lundi le Studio Ghibli et son maître de l'animation japonaise Hayao Miyazaki, 83 ans, qui sera représenté par son fils Goro.

  • Alain Delon : "Je ne veux pas avoir de problèmes", ces choses que Capucine Anav préfère taire

    Capucine Anav s’est confiée face à Jordan de Luxe ce lundi 20 mai. La jeune femme, qui a partagé la vie de Alain-Fabien Delon, a fait quelques confidences sur l’affaire Delon.

  • Cannes 2024 : rencontre avec les espoirs Sophie Wilde et Mike Faist (Challengers)

    Rencontre avec Mike Faist (Challengers) et Sophie Wilde (Everything now), les deux espoirs du cinéma récompensés aux Trophées Chopard.

  • Non, les forces spéciales iraniennes n'ont pas mené un raid contre l'ambassade d'Inde à Téhéran

    D'après une photo vue des centaines de milliers de fois sur les réseaux sociaux depuis le 19 mai, les forces spéciales iraniennes auraient pris d'assaut l'ambassade d'Inde à Téhéran, le pays étant suspecté par l'auteur de la publication d'avoir assassiné le président iranien. Cette photographie a en fait été prise en 2015 et montre des soldats des forces spéciales de l'armée allemande à l'entraînement. La vérification en bref Une photo publiée le 19 mai sur les réseaux sociaux montrerait un raid