Les rencontres amoureuses pourraient exploser dès la rentrée

Laetitia Reboulleau
·4 min de lecture
Lesbian couple at home snuggling under blanket
© Getty Images

Alors que la vaccination suit doucement son cours, de plus en plus de personnes attendent impatiemment leur dose pour pouvoir reprendre un semblant de vie normale. Et alors que toute la population volontaire devrait avoir été vaccinée d'ici la fin de l'été, plusieurs études laissent entendre que l'automne pourrait connaître un vrai boom dans les rencontres.

Difficile de faire des rencontres depuis le mois de mars 2020. La crise sanitaire liée à la Covid-19 a fortement ralenti les relations amoureuses en devenir : entre la peur de tomber malade en fréquentant des inconnus et les différents confinements et couvre-feux, pas facile de trouver l'homme ou la femme de sa vie (ou de la nuit). Pour beaucoup de célibataires, la promesse du vaccin représente un véritable sésame vers un retour à la vie normale. D'ailleurs, sur les sites de rencontre, de plus en plus de personnes indiquent si elles sont déjà vaccinées, dans l'espoir d'avoir un petit truc en plus pour encourager les plus frileux à accepter un rendez-vous en ces temps difficiles.

Vidéo. France Ortelli explique pourquoi les célibataires sont de plus en plus nombreux

Un boom des rencontres à prévoir dès la rentrée ?

Dans son rapport sur les rencontres du futur, l'application de rencontre Tinder évoque la possibilité d'une véritable explosion des rencontres et des rendez-vous amoureux dès que la situation sanitaire le permettra. Cela risque d'arriver dès cet été dans des pays comme les États-Unis, qui vaccinent à tour de bras, ou encore en Grande-Bretagne, où les bars ont pu rouvrir en début de semaine, pour le plus grand plaisir des fêtards.

D'ailleurs, en Angleterre, l'application OKCupid prédit d'ores et déjà que le 1er août prochain sera le "jour le plus chaud" de Grande-Bretagne, justement grâce à la reprise des rencontres. Pourquoi cette date en particulier ? Tout simplement parce que le Premier ministre britannique Boris Johnson a récemment affirmé que, dès le 31 juillet prochain, tous les adultes qui le souhaitent auraient reçu leur première dose de vaccin, ce qui devrait être un vrai soulagement pour les autorités sanitaires du pays. Reste à savoir si la promesse sera tenue.

Pour ce qui est de la France en revanche, il faudra patienter encore quelques mois. La vaccination avance, mais trop lentement aux yeux du grand public. En effet, en dépit des promesses du gouvernement, qui évoque une accélération depuis plusieurs semaines, seules les personnes âgées et fragiles ont pour l'instant reçu le précieux sérum, et moins de 4 millions de personnes ont bénéficié des deux doses nécessaires pour que l'efficacité soit au rendez-vous. A priori, l'intégralité de la population volontaire ne sera donc pas vaccinée avant la rentrée, voire plus tard.

Vidéo. De plus en plus de Français croient en l'astrologie et cela résulte de la pandémie

"Dès le vaccin, je vais m'envoyer en l'air à tout va"

Célibataire, Victor, 33 ans, attend avec impatience que la situation s'améliore pour reprendre son activité de célibataire favorite : enchaîner les rencards. "Avant la pandémie, j'avais facilement un ou deux rencards par semaine avec mes partenaires régulières ou des coups d'un soir. Mais avec la Covid, j'ai tout arrêté, ou presque. Je vis en coloc, et pas question de risquer de contaminer qui que ce soit. Donc je ronge mon frein, je suis sage. Mais la masturbation, ça va bien deux minutes quoi. Moi j'ai besoin de l'excitation de la drague, et de câlins post-coït pour être heureux."

Même discours chez Adèle, qui a quitté son mec pendant le deuxième confinement avec une réalisation : ce qui l'intéresse, ce sont les femmes. "J'ai toujours eu une certaine attirance pour les nanas, et après mon ex, j'ai décidé de me consacrer aux filles. Ça a été une vraie réalisation pour moi, mais le problème, c'est qu'avec la situation, je ne peux pas faire de rencontres. Alors que je vois des dizaines de femmes magnifiques sur les applications !", se désole-t-elle. "Alors dès que je peux, je vais aller draguer toutes les femmes de la planète en espérant trouver celle de ma vie." Mais encore une fois, tous ont conscience que l'été ne sera probablement pas celui des folies amoureuses et sexuelles. Pour cela, il faudra attendre. Encore.

Cette vidéo peut également vous intéresser :

A LIRE AUSSI

>> Votre compte Vinted risque-t-il d'être bloqué parce que vous vendez trop d'articles ?

>> #PrendsMaPlainte : 66 % des femmes victimes de violences sexuelles toujours mal accueillies au commissariat

>> "Je pense que j'aurai toujours un peu peur de le retrouver devant ma maison" : elles sont victimes de stalking de la part de leur ex