Que manger le soir après le sport ?

Pour éviter de ruiner les bénéfices d’un entraînement, on mise sur un repas équilibré, indispensable à la bonne santé des muscles. Bien s’alimenter après un effort physique compte autant que la pratique en elle-même. Non seulement, cela évite l’effet « coup de mou », mais cela participe aussi à la récupération musculaire. En effet, après une séance de sport, le corps entre dans une phase « anabolique », durant laquelle les tissus des muscles vont se réparer et se reconstruire plus forts qu’avant. Cette phase demande encore une grande quantité d’énergie à l’organisme, dont les réserves de glycogène (la molécule qui stocke l’énergie) ont déjà été mises à plat par l’effort. C’est pourquoi il est conseillé de prendre une collation, voire un repas complet dans les 2 h qui suivent une séance, en fonction de l’intensité de l’entraînement.Misez sur un menu équilibré Même si l’effort a été intense et que l’on mérite une récompense, pas question d’ingurgiter n’importe quoi. Le corps a besoin de nombreux nutriments tels que des vitamines, protéines, fibres et glucides. Votre assiette devra ainsi se composer de végétaux, féculents et protéines. Côté fruits et légumes, c’est facile, il suffit de piocher dans les produits disponibles. Tomates, concombres et melons en été ; champignons, choux et pommes en hiver… Jetez un œil au calendrier des saisons chaque mois pour vous tenir informé·e. Concernant les sources de protéines, le blanc de poulet, les poissons gras et les œufs ont très souvent la côte. Chacun possédant ses propres qualités, nous vous conseillons de les alterner pour bénéficier d’un cocktail de nutriments. Les sportifs·ves ne consommant ni viande, ni œufs pourront les remplacer par des légumineuses. Gardez simplement en tête qu’elles comptent également pour des féculents, et ne contiennent pas d’oméga 3 comme les œufs ou le poisson. Il faudra donc en chercher dans les noix et les huiles végétales, particulièrement celle de colza. Aussi, on n’oublie pas d’inclure une portion de féculents dans son assiette, comme des pâtes, du quinoa, ou des pommes de terre. Privilégiez les céréales complètes si possible, car elles contiennent une plus grande quantité de fibres et ne provoquent pas de pics de glycémie, contrairement aux céréales raffinées. Et en dessert ?Que les becs sucrés se rassurent, prendre un dessert est tout à fait compatible avec un repas équilibré. Simplement, on privilégiera des recettes saines, comme un yaourt, une compote ou des barres de céréales faites maison, plutôt que des pâtisseries et des crèmes industrielles. Enfin, n’oubliez pas de boire, au moins 500 ml d’eau plate ou gazeuse, pour vous réhydrater, dès la fin de votre séance de sport. Si vous n’aimez pas l’eau, prévoyez au moins un smoothie aux fruits, lequel vous apportera en plus des vitamines et minéraux. Tout de suite : nos aliments et recettes favorites à déguster après le sport.