Publicité

Cette partie du corps qu’on ne lave pas assez selon les médecins

La plupart des gens ne pensent pas à nettoyer cette zone du corps lorsqu'ils prennent une douche ou un bain, alors qu'il est important de le faire.

Dans la catégorie des gestes à effectuer pour l’hygiène et le bien-être, le lavage nasal est le grand oublié. Si on lave souvent le nez des enfants et des bébés lorsqu’ils sont enrhumés, on a tendance à laisser de côté ce geste à l’âge adulte. Grossière erreur ! En effet, les médecins et notamment les ORL sont nombreux à le recommander pour ses multiples bienfaits.

Lire aussi : Mon rituel ayurvédique spécial immunité

Les bienfaits du lavage de nez

Ce rituel est largement inspiré des routines matinales de la médecine ayurvédique (à laquelle on emprunte également le gratte langue) qui le nomme « Jala Neti ». Son but ? Purifier le nez pour une meilleure respiration notamment dans le cas de la pratique du yoga et de la respiration pranayama.
Que ce soit en prévention de l’hiver au moment où les virus circulent, au printemps quand les rhinites allergiques battent leur plein et tout au long de l’année en ville pour contrer la pollution environnementale. Recommandé contre les sinusites, les allergies et les problèmes respiratoires, ce bon geste santé s’avère très utile. Il permet d’éliminer les bactéries de l’organisme et notamment celles qui se logent dans les yeux (en cas de conjonctivite par exemple). Il limite également la prolifération de ces bactéries dans la gorge et les bronches. On peut donc se laver le nez une fois par jour quand on en ressent le besoin.

Se laver le nez : mode d’emploi

Si les sprays d’eau de mer...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi