Publicité

Quelles peuvent être les conséquences à long terme d’une apnée du sommeil non traitée ?

D’après l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), l’apnée du sommeil concernerait 30,5 % des personnes de plus de 65 ans. Un trouble très répandu qui se manifeste par des interruptions répétées de la respiration pendant le sommeil. Ces apnées du sommeil peuvent engendrer de multiples complications sur la santé et nécessite l’intervention d’un professionnel de santé. On fait le point.

L’apnée du sommeil, aussi appelée syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS), se caractérise par des interruptions de la respiration pendant le sommeil qui durent au moins 10 secondes. Ces pauses respiratoires, appelées apnées, peuvent se répéter jusqu’à plusieurs centaines de fois par nuit. Elles sont généralement causées par le relâchement des tissus situés à l’arrière de la gorge, comme le voile du palais, la luette et la langue. Ces apnées sont à l’origine d’un sommeil de mauvaise qualité, mais aussi d’une diminution de l’oxygénation du sang. Bénéficier d’une prise en charge adaptée et d’un traitement lorsque l’on souffre d’apnée du sommeil peut donc permettre de ne plus souffrir des symptômes quotidiens, mais aussi d’éviter des complications sur le long terme.

Les symptômes de l’apnée du sommeil peuvent varier d’un patient à un autre. Il est souvent possible de reconnaître l’apnée du sommeil à plusieurs signes, tels que :

Les effets de l’apnée du sommeil sur la santé peuvent être importants sur le long terme. Ce trouble a un impact sur la qualité de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite