Le Thunberging, la tendance écolo dérivée de Greta Thunberg qui débarque sur les sites de rencontre

Katia Rimbert
Journaliste
(Photo by JOHN THYS / AFP) (Photo by JOHN THYS/AFP via Getty Images)

Et si on mettait un peu de green dans l’océan du dating en ligne ? Un site de rencontre a créé un mot de toute pièce pour définir une tendance bien particulière chez les millennials. Et s’il fait référence à la jeune militante Greta Thunberg, ce n’est pas pour rien.

Encore un mot en “ing” ! Oui, on vous reconnaît, les traumatisés des cours d’anglais au collège. Il faut dire qu’en matière de dating (ça commence), les anglicismes ne manquent pas. Ghosting, fishing, love bombing, orbiting, caspering… Mais le Thunberging, on n’en avait encore jamais entendu parler. Et pour cause, c’est un site de rencontre qui l’a inventé, comme le rapporte le Guardian.

Parler du réchauffement climatique pour pécho

OkCupid, une plateforme américaine qui gagne du terrain en France, a un concept bien à elle. Lors de votre inscription, on vous pose toute une série de questions. À partir de vos réponses, le site vous propose des profils de célibataires susceptibles de vous correspondre. Et c’est là que cela devient intéressant pour évaluer les grandes tendances.

En 2019, à la question “Quel est l’enjeu qui te tient le plus à cœur ?”, 55% des utilisateurs ont répondu “la crise du climat”. Et ce, en première position, devant la paix dans le monde ou l'éradication de certaines maladies. Par ailleurs, l’utilisation de termes évoquant la santé de la planète avait explosé (en augmentant de 240%) chez les inscrits ces deux dernières années. En 2019, c’est même Greta Thunberg qui est devenue une mention incontournable sur le site de dating avec 800% d’augmentation, surtout chez les jeunes.

Partant de ce postulat, l’entreprise s’est dit une chose : “Ok, il y a un truc à faire”. Résultat, ils ont créé le “Thunberging”. Vous aurez compris la référence à la militante suédoise.

Qui se ressemble, s’assemble

Késako ? C’est une nouvelle tendance en matière de rencontre amoureuse en ligne : se rapprocher de quelqu’un qui est aussi sensible à la protection de l'environnement que vous. En gros, vous n’allez plus seulement regarder les centres d’intérêt “classiques” (cinéma, cuisine, littérature, etc.) en swipant frénétiquement mais vous allez aussi être attentif à la conscience écologique de vos futurs dates.

Et surtout, vous pouvez faire figurer le mot sur votre profil pour afficher clairement votre passion, en envoyant par la même occasion un message pour trouver l’amour. Greta, quant à elle, devra attendre d’être majeure pour pouvoir utiliser ce tag sur la plateforme. Mais elle verra peut-être bientôt son nom se transformer en expression et entrer dans le dictionnaire.

A LIRE AUSSI

> Une application de rencontre remplace les dick pics par des chatons (génie !)

> Le whelming, cette tendance sur les applications de rencontre qui peut vite vous agacer

> 25% des Français pensent que s'inscrire sur un site de rencontre est un geste “désespéré”