Publicité

Le Grand Swipe : "Elle cherchait un type qui lui ferait un enfant dans l'année"

Le Grand Swipe
Le Grand Swipe

Vous connaissez forcément des couples autour de vous qui se sont formés grâce à une application de rencontre. Peut-être même en avez-vous fait l’expérience. Le Grand Swipe raconte ces grandes histoires d’amour ou d’amitié 2.0 qui commencent avec un swipe, un like ou juste un message.

Si vous aussi vous voulez raconter vos belles histoires de vie, d'amitié et d'amour, vous pouvez envoyer un message à cette adresse : lucilebellan@gmail.com.

Magali et Julien se rencontrent sur Bumble il y a 6 mois. Ils sortent tous les deux de relations longues et compliquées : "Je ne m’entendais plus avec mon ex depuis longtemps mais je n’ai jamais eu le courage de la quitter. C’est elle qui a fini par partir mais avant ça, on s’est engueulés pendant des mois, je n’aimais plus revenir à la maison. Je vivais l’enfer. Magali m’a raconté plus ou moins la même chose sur son histoire précédente. Dans les deux cas, il s'agissait d'histoires de gens qui ne savent pas se dire qu’ils ne s’aiment plus. Ça nous a rapprochés, on s’est juré de ne jamais se faire vivre ça."

Ils parlent ensemble et se rendent compte qu’ils partagent les mêmes valeurs et le même sens de l’humour. Leur histoire commence bien : "Sur l’application, je parlais avec trois femmes différentes mais je me suis vite rendu compte qu’avec Magali c’était spécial. On se parlait comme si la conversation ne faisait que commencer et allait durer. C’était comme s'il y avait toujours des points de suspension dans l’air. J’ai très vite eu envie de la rencontrer."

L'annonce inattendue au premier rendez-vous

Magali et Julien se rencontrent deux semaines après le premier message : "On a des emplois du temps bien pleins mais on voulait se donner le temps d’un vrai rendez-vous, pas d’un café entre deux portes. Je l’ai invitée au restaurant et ça s’est super bien passé. Physiquement, on se plaisait aussi. On en a parlé. Et c’est là qu’elle a lâché la bombe. Elle a été cash : 'je veux un enfant dans l’année'."

Vidéo. Johanna Luyssen (Si je veux) : "Je n’attends pas d’un homme qu’il me fasse ma famille"

Magali explique son projet : "Elle ne voulait pas faire un enfant avec n’importe qui, je précise. Sinon elle aurait juste couché avec n’importe qui via une appli. Elle voulait trouver un type qui lui plaise, commencer une histoire mais ne pas attendre des années avant de passer la vitesse supérieure. Elle se sentait prête pour fonder une famille, et en avait marre des types qui ont l’impression que c’est un truc qui se fait après 10 ans de relation. Elle n’a pas mis de deadline mais elle a été claire avec moi, et j’ai apprécié son honnêteté, si on commençait un truc ensemble c’était pour s’engager et faire un enfant dans un futur plutôt proche."

Julien est ravi : "Le plus gros point de désaccord que j’avais avec mon ex c’était sa peur de faire un enfant et mon envie de devenir père. Donc ce n’est pas quelque chose qui m’a fait peur quand Magali m’en a parlé. J’étais même super heureux et assez mort de rire en l’imaginant dire ça à un type lambda, il y en aurait qui auraient détalé en deux-deux. Mais pas moi. Je lui ai partagé mon envie de fonder une famille, le fait que je me sentais prêt aussi, mais que je voulais d’abord être sûr de le faire avec la bonne personne. On s’est donné 6 mois pour ne pas perdre notre temps, ni elle ni moi."

6 mois pour se convaincre

Au bout de 6 mois, le couple est plus amoureux que jamais : "On a emménagé ensemble en 4 mois et j’ai l’impression qu’on est ensemble depuis toujours. Je ne m’ennuie jamais avec elle et on a toujours des trucs à se dire. Alors oui, c’est encore le début mais on est aussi bien ancrés dans le réel. On parle de nos tafs, de nos projets, des trucs chiants, des traumas et des complexes qu’on se trimballe depuis des années. Tout n’est pas tout rose tout le temps. Mais on s’accompagne, on n’est jamais l’un contre l’autre, et ça, c’est fort. Surtout si on a connu la situation inverse. Je sais que je vais devenir père avec elle et qu’elle sera une mère formidable. On a prévu de commencer à essayer dans les prochaines semaines."

Pour l’avenir, le couple espère donc devenir bientôt une famille : "L’appartement qu’on a pris ensemble a une chambre en plus, ce qui était un peu comme une blague au début mais qui va vite trouver son utilité j’espère. Et puis on sait qu’on veut deux enfants. Donc si tout se passe bien avec le premier, on agrandira la famille. Parfois, ça ne sert à rien d’attendre plus longtemps. Quand on sait, on sait. Moi je sais que c’est la bonne."

À LIRE AUSSI

>> Largué.e, délivré.e : "J'ai tout quitté : mon travail, mon logement, ma ville. J’avais besoin d’un nouveau départ"

>> Le Grand Swipe : "On a eu un premier échange vif, amusant où il a été rapidement question de fessée, de corsets et dentelles"

>> Pourquoi les hommes font-ils moins de nudes que les femmes ?