Ce bootcamp post-rupture aide les femmes à se remettre d'une séparation douloureuse (et il a un prix)

Katia Rimbert
·Journaliste
·3 min de lecture
(Crédit photo : Getty Images)
(Crédit photo : Getty Images)

Non ce n’est pas une blague. Il existe bel et bien un bootcamp dédié aux femmes qui vivent mal leur séparation. En trois jours d’entraînement, l’entrepreneuse qui se cache derrière ces retraites de luxe vous promet que l’histoire avec Pierre/Paul/Jacques sera derrière vous. Mais il faudra y mettre le prix.

Vous êtes au bout du rouleau après une rupture ? Vous venez de vous faire larguer par votre moitié ? Vous n’arrivez pas à oublier votre ex ? Il faut peut-être quelque chose d’un peu plus radical qu’une crise de larmes devant un film romantique avec un pot de glaces comme confident. Une jeune femme a eu une idée un peu WTF (et très chère) pour vous faire passer à autre chose.

Ça s’appelle le Renew Breakup Bootcamp. Oui, oui c’est bien un bootcamp, comme des séances d’entrainement physique intenses au fitness ou à l’armée, mais un peu particulier. Ici, pas de sport à outrance et personne qui vous hurle dessus en vous demandant de déplacer un pneu. Ok, on a une vision un peu biaisée du bootcamp. Celui dont nous parlons est réservé aux femmes (déso, messieurs) qui accueille une quinzaine de participantes le temps d’un week-end dans de luxueuses fermes de la Vallée de l’Hudson dans l’État de New York, aux États-Unis. La promesse ? Guérir d’une rupture douloureuse en trois jours. Comment ? Par une “approche scientifique et spirituelle pour guérir le cœur”. Rien que ça.

Un processus de guérison intensif

Au programme du séjour, des cours de yoga, des ateliers thérapeutiques encadrés par des psychologues et des coachs, des groupes de parole autour de l’amour et de la tristesse ou encore des sessions de médiation entre deux repas vegan et sans gluten préparés sur place par un nutritionniste. Le tout, couper du monde et de votre feed Insta puisqu’on vous demande de vous séparer de votre Smartphone en arrivant sur place.

Mais qui a eu cette idée saugrenue ? C’est Amy Chan, une journaliste canadienne spécialisée en relations amoureuses, qui a monté cette thérapie de groupe en 2017, après une séparation difficile. “Je sortais avec quelqu’un et je pensais vraiment qu’il allait devenir mon mari. Quand la relation s’est écroulée soudainement, je me suis effondrée”, a-t-elle confié à ABC News en précisant qu’elle avait “tout essayé pour aller mieux” sans que ce ne soit très concluant.

Par amour, on ne compte pas

Le stage n’est, évidemment, pas gratuit. Et on vous le dit tout de suite, mieux vaut ne pas être à découvert pour tirer un trait sur son ancien partenaire. Les retraites coûtent entre 1295 et 2495 dollars (soit de 1133 à 2 184 euros) en fonction du logement choisi pour les nuitées. Ah et si vous souhaitez ajouter des petits bonus comme des sessions de coaching individuelles, il vous en coûtera 145 dollars (127 euros) de plus. Pour les paniers percés, il existe la formule Breakup SOS (rien que le titre, on est fan) à 78 euros. Concrètement, vous recevez des conseils, vidéos et exercices à mettre en pratique jour après jour pendant une semaine afin de “vous sevrer de votre ex” comme on peut le lire sur le site. Un vocabulaire pas si étonnant quand on sait que, selon une étude, se remettre d’une rupture amoureuse serait aussi dur qu’une cure de désintox.

Bon, forcément la pandémie de coronavirus empêche - pour le moment - l’organisation de ces retraites à cause de la situation sanitaire particulièrement alarmante en Amérique. Mais l’entrepreneuse a pensé à tout : elle propose un programme en ligne “intensif” pour la modique somme de 799 dollars (699 euros). Après tout, le bonheur, ça n’a pas de prix.

A LIRE AUSSI

>> Ces motifs inavouables de rupture : “J'ai quitté un ex à cause de son nez. J'avais peur que nos enfants soient moches"

>> Rupture et confinement : "Cette situation de mer*e aurait pu sauver mon couple"

>> Largué.e, délivré.e : "Je suis restée absente jusqu’à ce qu’il prononce les mots"