Publicité

Drew Barrymore expérimente pour la première fois les symptômes de la ménopause en pleine émission : "Je suis ravie que ce moment soit documenté"

WASHINGTON, DC - MARCH 19: Drew Barrymore attends the 2023 Mark Twain Prize for American Humor presentation at The Kennedy Center on March 19, 2023 in Washington, DC. (Photo by Taylor Hill/WireImage)
Drew Barrymore expérimente pour la première fois les symptômes de la ménopause en pleine émission : "Je suis ravie que ce moment soit documenté". (Photo by Taylor Hill/WireImage)

Alors qu'elle présentait sa propre émission "The Drew Barrymore Show", l'actrice Drew Barrymore a signalé en plateau qu'elle était en train de ressentir de fortes chaleurs, abordant le phénomène de la périménopause, encore trop rarement médiatisé. Une séquence nécessaire que l'artiste a relayée sur son compte Instagram.

Drew Barrymore présente son propre programme, "The Drew Barrymore Show", depuis 2020. Ce lundi 27 mars, elle recevait Jennifer Aniston et Adam Sandler. Pendant l'émission, elle a confié qu'elle était en train de ressentir sa toute première bouffée de chaleur, un des principaux symptômes de la ménopause, qui survient chez les femmes vers la fin de la quarantaine ou le début de la cinquantaine.

Vidéo. Drew Barrymore : retour vers le passé de l'actrice

"Je pense que j'ai ma première bouffée de chaleur"

"J'ai tellement chaud que je crois que je ressens mes premières bouffées de chaleur de la périménopause", s'est-elle exclamée en retirant son blazer et en s'éventant avec sa main. La périménopause, qui vient avant la ménopause, peut durer de deux à quatre ans et se manifeste, en général, vers l'âge de 47 ans, précise le site de l'Assurance maladie.

Pendant que Jennifer Aniston replaçait son micro-cravate, Drew Barrymore a ajouté : "Pour la première fois, je pense que j'ai ma première bouffée de chaleur. Whoa !"

"Je me sens très honorée", a commenté la star de "Friends". Drew Barrymore a ensuite informé ses invités qu'elle avait récemment participé à une table ronde sur la ménopause et qu'il était "fou" qu'elle ait eu une bouffée de chaleur à la télévision. "Je suis ravie que ce moment soit documenté", a-t-elle ajouté en plaisantant. Et ce n'est pas le public qui dira le contraire. En effet, la périménopause et la ménopause restent encore très taboues, et cette séquence est donc précieuse pour normaliser ce phénomène qui touche toutes les femmes au cours de leur vie.

"Merci de normaliser la ménopause"

Drew Barrymore a relayé l'extrait sur son compte Instagram. En commentaire, les internautes la remercient d'avoir parlé de ce sujet. "Merci de contribuer à normaliser le fait de parler ouvertement de la périménopause et de la ménopause !", a ainsi écrit une utilisatrice. "Bienvenue au club Drew ! Merci aussi d'en parler ouvertement !", s'est réjouie une autre internaute.

Comme elle l'a précisé à Jennifer Aniston et Adam Sandler, l'actrice de 48 ans a en effet échangé avec la journaliste Gayle King sur la chaîne américaine CBS pour discuter de la périménopause, une période de transition pour les femmes, qui peut durer plusieurs années. "J'ai réalisé que j'étais en périménopause lorsque j'ai commencé à avoir mes règles toutes les deux semaines. (...) Un médecin m'a également dit que cela pouvait durer, dans le pire des cas, dix ans. Et je me suis dit : 'Je ne passerai jamais dix ans comme ça !'".

"Je suis heureuse que nous ayons cette conversation, parce que j'avais entendu parler de la ménopause, mais je n'avais jamais entendu parler de la périménopause jusqu'à ce que j'aille chez le médecin", a ajouté Gayle King. Et de décrire :"On a l'impression de brûler de l'intérieur. Pour moi, il s'agissait simplement d'une chaleur physique et parfois, vous avez des sueurs qui dégoulinent et qui peuvent survenir aux moments les plus inopportuns".

"Un phénomène qui signifie que l'on est vieux et que l'on n'a plus rien à faire"

La périménopause puis la ménopause sont marquées par l'irrégularité et la raréfaction des règles, jusqu'à leur disparition totale (ce qui rend, de fait, les femmes infertiles). Outre les bouffées de chaleur, la ménopause peut engendrer de la fatigue, des insomnies, des maux de tête, des infections urinaires, de la sécheresse vaginale, des douleurs articulaires et rendre davantage irritable. Elle augmente également le risque de développer certaines maladies, comme l'ostéoporose (une maladie des os) et les maladies cardiovasculaires, explique le site de l'Assurance Maladie.

"Les femmes de 40, 50 et 60 ans sont de plus en plus nombreuses à être séduisantes, à se sentir pleines de vitalité et à vivre leur vie au mieux. La ménopause a été perçue comme un phénomène qui signifie que l'on est vieux et que l'on n'a plus rien à faire. Ce n'est pas le cas", a affirmé Drew Barrymore.

Aujourd'hui encore, les chiffres prouvent la nécessité de libérer la parole sur ce sujet, qui n'a rien de dégradant pour les femmes et mérite d'être davantage traité pour préparer ces dernières à cette période au mieux. Ainsi 80% des femmes ont déclaré, dans une étude relayée par plusieurs médias anglais, ne pas se sentir suffisamment préparées face à ce chamboulement. Selon une autre enquête relayée par le média britannique The Sun, la moitié des femmes ont affirmé cacher leur ménopause à leur partenaire.

Vidéo. La masturbation peut aider à soulager les douleurs liées aux règles

À lire aussi :

>> Naomi Watts sans tabou sur la ménopause : "La société en a fait une honte mais vieillir est un privilège"

>> "Ne plus avoir ses règles ça peut aussi être sympa !" : Linda Hardy veut en finir avec les tabous sur la ménopause

>> Six symptômes méconnus de la ménopause