Les hommes avec un petit pénis ont leur propre site de rencontre pour casser les tabous

Katia Rimbert
Journaliste
(Crédit photo : Boris SV via Getty Images)

Une nouvelle plateforme de dating vient de voir le jour. Encore une, me direz-vous. Oui mais celle-ci n’est pas destinée à tout le monde. Elle vise les hommes qui ont un sexe plus petit que la moyenne, histoire de briser un tabou vieux comme le monde.

Il y a des sites de rencontre pour tout et pour tout le monde, ou presque. Pour les jeunes ou les séniors, pour que vous puissiez rencontrer des personnes qui ont le même statut social que vous (c’est triste), retrouver un crush que vous avez croisé dans la rue ou les CSP+ ou les relations extraconjugales mais aussi pour les écolos grâce au Thunberging, pour les gourmands qui veulent matcher le contenu du frigo de leurs futurs dates, pour ceux qui veulent afficher clairement le fruit (défendu) qu’ils recherchent… Bref, il y a de plus en plus de plateformes personnalités afin de trouver chaussure à son pied.

Et parmi les petites nouvelles du marché, on trouve… Un site de rencontre exclusivement dédié aux hommes dotés d’un sexe de petite taille. J’ai nommé, Dinky One.

Ce n’est pas la taille qui compte

Mais comment définir un petit pénis ? Après tout, c’est très subjectif. Le site a tranché : en dessous de 14 cm en érection, il considère que l’organe sexuel masculin est plus petit que la moyenne, tandis qu’en dessous de 9 cm on parle d’un micropénis. Les hommes éligibles à l’inscription doivent donc correspondre à ces critères. C’est le cas des 71% d’utilisateurs masculins qui font partie des 30 000 membres inscrits à ce jour.

Alors bien sûr, il y a de quoi sourire. Mais le but Dinky One est avant tout de casser les stéréotypes et les légendes urbaines sur le sexe, et en premier lieu la taille du pénis (qui doit forcément être conséquente, inutile de le préciser). Parce que c’est ce qu’on a toujours mis dans la tête des garçons, c’est un symbole de puissance et de pouvoir…. Et que l’industrie des films pornographiques ne montre pratiquement que des phallus plus gros que la moyenne.

Qui a la plus grosse ? C’est fini

Le site de dating britannique permet donc plusieurs choses. Non seulement, il décomplexe les hommes qui vivent mal le fait d’avoir un engin un peu moins grand que la moyenne mais il casser le tabou autour des préjugés qui gravitent autour de la taille du sexe masculin. Et puis cela va aussi plaire aux femmes qui préfèrent les hommes ayant un petit zizi, pour diverses raisons.

A LIRE AUSSI

> Une application de rencontre remplace les dick pics par des chatons (génie !)

> L’anneau Andro-switch : enfin un contraceptif masculin naturel, écolo et accessible ?

> Lorsque vous êtes attiré.e sexuellement par quelqu’un sur Internet, vous avez tendance à mentir