La recette du meilleur hachis parmentier fait maison, c’est par ici !

·2 min de lecture

Avec la baisse des températures et les jours qui raccourcissent, on ne dirait pas non à un bon hachis parmentier. Surtout s’il est fait maison.

Trop sec, trop fade, trop rustique…

Les détracteurs du hachis parmentier lui trouvent mille et un défauts. D’ailleurs, vous faites peut-être partie de celleux qui gardent en tête l’idée d’un plat de cantine, assez bourratif. Il est vrai que, mal préparé, le hachis parmentier a tendance à ressembler à une sorte de bouillie de viande et de pommes de terre. Difficile donc, de vous jeter la pierre (Pierre). Et pourtant, avec quelques astuces, on vous assure que ce plat, aussi familial que généreux, a tout pour plaire. Laissez-vous guider. 

Nos astuces pour un hachis parmentier réussi

Une purée bien souple

Afin qu’elle ne dessèche pas pendant la cuisson au four, ce qui risquerait de gâcher l’ensemble du plat, il est primordial que la purée soit assez onctueuse. 
Comme dans la recette du gratin dauphinois maison, le succès du hachis parmentier se joue dès le choix des pommes de terre. Veillez donc à choisir une variété à chair farineuse comme la Bintje ou la Caesar pour réaliser votre purée. Une fois celles-ci cuites, écrasez-les à l’aide d’un presse-purée ou d’un moulin à légumes. En revanche, oubliez le mixeur car il risquerait de rendre la purée trop élastique. Ensuite, il suffit d’ajouter du lait ou de la crème (voire un mélange des deux), un peu de beurre et d’assaisonner.
La touche en plus : parfumez votre purée avec un bonne pincée de muscade râpée, elle n’en sera que plus goûteuse.

Un mélange de viandes

La viande...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles