Le Grand Swipe : "Elle pleurait après un rendez-vous Tinder raté"

·5 min de lecture
Le Grand Swipe
Le Grand Swipe

Vous connaissez forcément des couples autour de vous qui se sont formés grâce à une application de rencontre. Peut-être même en avez-vous fait l’expérience. Le Grand Swipe raconte ces grandes histoires d’amour ou d’amitié 2.0 qui commencent avec un swipe, un like ou juste un message.

Si vous aussi vous voulez raconter vos belles histoires de vie, d'amitié et d'amour, vous pouvez envoyer un message à cette adresse : lucilebellan@gmail.com.

Thomas se souvient bien de ce 3 septembre 2014 : "J’avais passé une énième journée pourrie au travail et je venais de prendre conscience que j’allais devoir bouger. Je ne savais pas encore si je voulais me reconvertir complètement ou juste changer de boîte mais je savais qu’un grand changement était en train de s’imposer. Et je déteste ça. Je suis du genre pantouflard à bien aimer les soirées à la maison ou dans des endroits que je connais bien, avec des gens que je connais depuis des années. Je déteste les surprises et les changements de plan. J’étais donc salement déprimé et j’ai décidé d’aller boire une bière en bas de chez moi parce que je savais que j’allais y retrouver des potes."

Il s’installe au bar et commence à ruminer : "Évidemment quand je suis arrivé, personne n’était là. Le barman est un pote mais il était occupé avec des habitués. Je me suis retrouvé en solo à regarder le fond de ma pinte. Et puis à un moment, je me suis rendu compte qu’il y avait une femme à l’autre bout du bar qui avait l’air pas bien du tout."

Vidéo. "On peut se blinder du ghosting en prenant du doliprane"

Une rencontre fortuite 

Emma est en effet en train de pleurer : "Je lui ai tendu un mouchoir avec mon sourire de chien fidèle. Je ne voulais pas faire le mec lourd donc je lui ai juste dit que j’allais être tout seul pendant un petit moment et que si elle voulait parler à un inconnu j’étais là. Elle a pleuré de plus belle et elle m’a fait signe de m’approcher. Elle arrêtait pas de s’excuser, j’ai jamais compris de quoi, mais elle m’a raconté qu’elle avait rendez-vous avec un type avec qui elle avait discuté sur Tinder, que le mec était venu, qu’il l’avait regardée, compris que c’était elle et qu’il était reparti sans se présenter. Elle était dévastée d’avoir été trouvée moche au premier regard par ce mec et elle disait en avoir marre des applications et de ne croiser que des mecs qui ne la respectaient pas. À ce stade, j’étais juste resté complètement silencieux à côté d’elle, à juste la regarder toujours avec mon air abattu. J’étais super triste pour cette fille qui ne méritait visiblement pas de telles galères. Je l’ai laissée déballer tout ce qu’elle avait envie de déballer et j’ai attendu encore quelques minutes en silence à côté d’elle. Et puis j’ai proposé de lui offrir un autre verre. Pas pour la draguer mais juste pour qu’elle passe une soirée moins pourrie. On a commencé à parler d’autres trucs jusqu’à ce que mes potes arrivent enfin."

Une question se pose alors, Thomas doit-il prendre congé d’Emma et retrouver ses amis ou rester avec la jeune femme ? : "Comme d’habitude, je me suis retrouvé quelques secondes bloqué à ne pas savoir quoi faire. Et puis j’ai réalisé que j’étais en train d’avoir une conversation cool avec une personne qui avait l’air vraiment sympa. J’ai fait signe à mes potes de s’approcher et j’ai fait les présentations. Ils ont vite commencé à déconner et j’ai découvert au passage qu’Emma était super drôle. La soirée a été vraiment sympa. Quand il a été question de partir, je lui ai proposé de prendre mon numéro de téléphone au cas où elle ait envie de recommencer ça. Elle m’a envoyé un premier message quand elle est arrivée chez elle et le lendemain on s’est calé un rendez-vous pour un dîner. C’est comme ça que ça a commencé."

Vidéo. Le drôle d'impact de la vaccination anti-covid sur les sites de rencontres

Une installation champêtre

Depuis, Thomas et Emma se sont installés ensemble dans une maison à la campagne : "À la suite de nos discussions, on a composé notre avenir en fonction de ce qu’on avait envie de faire ensemble. Je n’ai pas changé de branche mais j’ai changé de boîte pour pouvoir faire mon travail uniquement à la maison sauf réunions exceptionnelles. Elle, elle a lancé sa petite entreprise et c’est de toute manière plus facile d’avoir un peu d’espace pour le faire. On a choisi une maison qui nous plaisait, un peu excentrée. On a pris un chien. Notre quotidien est calme et heureux. Je m’étais toujours dit que mon caractère était un défaut et au final c’est ce qui nous guide le mieux vers une vie douce. Et je sais qu’Emma pense comme moi parce qu’elle me le dit tous les jours."

De la même autrice :

>>Largué.e, délivré.e : “Je suis allé me coucher et quand je me suis réveillé, elle avait pris ses affaires et elle était partie”

>> Le couple à l'épreuve du confinement : "Ça a fait grandir la frustration et on a souvent passé notre colère sur l’autre"

>> Le Grand Swipe : "Elle est arrivée à notre premier date avec 30 min de retard, j’ai failli partir mais j’ai eu une intuition"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles